Peugeot 308 : dans le creux de la vague...

La célèbre berline de la marque au lion débarque dans une nouvelle version: plus ambitieuse, mieux finie... Elle promet de monter encore d'un cran le positionnement premium de Peugeot. Un beau programme sur le papier, moins évident dans les faits...
Nabil Bourassi

3 mn

(Crédits : Peugeot)

Une vague ? C'est plutôt un tsunami qui a déferlé sur le paysage automobile européen depuis le lancement de la précédente 308 en 2014. Un à un, chaque nouveau lancement siglé Peugeot a bousculé le segment pour lequel il était destiné. 3008 sur les SUV, 208 sur les citadines, 2008 sur les petits SUV... A chaque fois ou presque, le constructeur français a pris un leadership, rarement vu dans l'histoire d'une marque automobile française...

Il ne manquait que les compacts sur lequel règne encore la Golf et ses 19% de parts de marché dans les ventes annuelles de ce segment en Europe, loin, loin devant la 308 et ses 4%. Avec cette nouvelle génération, Peugeot a promis de frapper un cran au-dessus sur son positionnement premium, et vise le podium européen... La marque sochalienne a-t-elle survendu le produit ?

Un design réussi

Pas de discussions sur le design! La 308 se pare d'une robe remarquablement réussie. Les proportions sont parfaitement équilibrées, et rappellent subtilement les silhouettes des premiums avec cette proue allongée. La nouvelle berline Peugeot inaugure un nouveau cycle de langage de style tout en prolongeant l'esprit de la génération précédente : lignes acérées, museau musclé... Le nouveau logo de la marque accentue cette montée en gamme. On regrette toutefois la disparition des griffes de la signature lumineuse, devenue un emblème de la marque.

Peugeot 308

L'ambiance intérieur est dans le même esprit, mais pas de réelles ruptures par rapport à la génération précédente. Il faut toutefois prendre la finition GT pour entrer dans un intérieur vraiment premium. L'écran de contrôle se dote d'un intéressant clavier digital pour les raccourcis. Mais le système iCockpit prend un sérieux coup dans l'aile avec de graves dysfonctionnements logiciels. Des difficultés à personnaliser l'affichage jusqu'à l'impossibilité d'accéder au Drive Mode... La célèbre berline de Peugeot a besoin d'une mise à jour pour réparer ces bugs.

Après les bugs, les creux...

Côté agrément de conduite, en revanche, c'est la douche froide. Celle qui fut jadis voiture de l'année (et qui vient d'intégrer la liste des finalistes pour l'édition 2022), nous a déçu. Alors que Peugeot dispose de ce qui a de mieux en matière de motorisations et d'une boîte de vitesses huit rapports remarquable... Sa nouvelle berline se prend les pieds dans le tapis avec un passage de rapports anormalement longs à bas régime. Sur l'essence 130 chevaux, nous avons déploré des creux malvenus notamment pour les dépassements ou pour la moindre accélération. Sur la version 225 chevaux hybride rechargeable, on retrouve un meilleur agrément de conduite, une meilleure acoustique et une direction plus proche des standards Peugeot. Mais le moteur hésite encore en bas régime.

Peugeot 308

Dans ces conditions, il est difficile de justifier la montée en gamme de la nouvelle 308... Et encore moins, la conséquence tarifaire d'une telle ambition. L'échelle de prix a largement augmenté. La 110 chevaux est à 24.000 euros, contre 21.000 euros lors du lancement de la génération précédente. La finition GT (130 chevaux) démarre à... 33.000 euros !

Un regrettable raté

C'est peu dire que la nouvelle 308 nous a déçu, une déception proportionnelle à notre ressenti rapporté aux standards habituels de la marque, avec un coefficient indexé sur la promesse de monter d'un cran encore la qualité... Le bilan est implacable. Dommage, pour une voiture au design si réussi, et une marque qui a eu le vent en poupe autant sur le marché, que dans nos colonnes...

Nabil Bourassi

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 12
à écrit le 14/12/2021 à 8:06
Signaler
Esthétique ? autant la version d'avant était franchement jolie autant la calandre de cette nouvelle 308 est hideuse . On a l'impression qu'elle se vomit dessus. Notez que la Golf n'est plus et de loin le premier véhicule produit par VW au plan mondia...

à écrit le 12/12/2021 à 11:37
Signaler
Chère et dégueulasse . La faillite n'est pas loin et ce serait mérité

à écrit le 12/12/2021 à 8:41
Signaler
j ai eu une 308 série 2 1 ère génération et j ai changé le réservoir à 35000km pour 1200 euros avec une prise en charge de 200 euros par peugeot et puis encore 3 problèmes suivant vraiment aujourd’hui je roule allemand et ça va vraiment mieux pour pa...

le 14/12/2021 à 8:03
Signaler
réservoir d'ad blue je suppose , problème connu mais si on peut faire payer le client pourquoi se gener ? Vous etes passés à côté des problemes de courroie du moteur 1.2 essence , c'est déjà très bien.

à écrit le 12/12/2021 à 8:40
Signaler
j ai eu une 308 série 2 1 ère génération et j ai changé le réservoir à 35000km pour 1200 euros avec une prise en charge de 200 euros par peugeot et puis encore 3 problèmes suivant vraiment aujourd’hui je roule allemand et ça va vraiment mieux pour pa...

à écrit le 11/12/2021 à 21:28
Signaler
Les constructeurs Ex PSA en tête ont mange leur pain blanc. Voitures trop chères des options aux prix exorbitants. Les clients vous disent stop revoyez votre système de marge.

à écrit le 11/12/2021 à 17:10
Signaler
Quel était le SEUL point faible de la 308 précédente par rapport à la référence Golf ? Réponse l’habitabilité arrière. Moi, client Peugeot de 308 II SW, je me disais: il vont corriger le tir, le 3ème opus fera 4,30 m de long, soit plus 5 cm entièreme...

à écrit le 11/12/2021 à 14:17
Signaler
4m37, ça commence à faire beaucoup, il faut les loger. Pas sûr que ça fasse recette, dans un monde où la place est de plus en plus comptée

à écrit le 11/12/2021 à 12:09
Signaler
bref, ils vont faire une montee en prix.........ca commence a devenir tres difficile pour les gens d'acheter une voiture.....remarquez, vu que l'idee c'est de les forcer a prendre les transports en commun pour les forcer a payer les transports en com...

à écrit le 11/12/2021 à 10:57
Signaler
Si j'avais 30,000 € à mettre dans une voiture neuve sur taxée et plombée par le malus écologique, j'achèterai plutôt une DS4 ou un autre modèle que cette 308 qui de face profil avant fait très disgracieuse.

à écrit le 11/12/2021 à 10:04
Signaler
Véhicule réussi sans conteste . Cela dit , y a t il des économistes chez PSA ? dernière tarification pour un modèle hybride à près de 50K€ pour une berline ...et les stratéguerres chez Peugeot pensent en vendre à la pelle ? Tavares duplique la straté...

à écrit le 11/12/2021 à 9:08
Signaler
Non pour le design, celui de la 208 est réussi oui, celui-là est moche comme celui des teutonnes mais qui elles ont l'avantage d'être à la mode, la mégane est bien plus jolie.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.