Bali hors circuit

 |   |  576  mots
(Crédits : fototrav)
Fuir les principales lignes touristiques de Bali c’est aussi découvrir l’authenticité de cette île si riche culturellement. Oubliez vos brochures et suivez le guide.

Munduk, havre de paix pour les amoureux de la montagne

Bali

Non, Bali ce n'est pas que plage (plus vraiment) abandonnée, coquillages et crustacés. Bali c'est aussi « que la montagne est belle ». Et mettre un pied à Munduk, joli village perché à 1000 mètres d'altitude, c'est sortir du Bali des clichés rebattus. Rizières à perte de vue, forêt verdoyante et accueil chaleureux, le dépaysement est total après l'agitation des grands spots touristiques. Petit conseil, laissez-vous tenter par les différentes possibilités de randonnées qui finissent souvent autour d'une tasse de kopi luwak, un café fabriqué à partir de... crottes de civette !

Amed avant de se poser dans les Gilis

Bali

Niché au Nord-Est de Bali, Amed est l'étape idéale avant de partir farnienter aux Gilis. Ce petit village de pêcheurs fait le bonheur des voyageurs fuyant le littoral du Sud de l'île. Connu pour ses plages de sable noir, Amed est aussi réputé pour le snorkeling et la plongée sous-marine avec ses superbes fonds marins. Et pour ceux qui préfèrent les poissons dans l'assiette, on trouve certainement ici, de bicoques en bicoques, le nec plus ultra de la cuisine balinaise.

Uluwatu, sanctuaire des surfeurs

Bali

Un nom qui sent bon les chemises à fleurs, un spot de surf mondialement connu et des falaises époustouflantes, bienvenue à Hawaï ! à moins d'une heure de route de l'aéroport de Denpasar, Uluwatu, tout au Sud du Bali paraît hors du temps. Bien qu'assez touristique avec son temple, territoire de singes escamoteurs, et ses surfeurs intrépides venus du monde entier, les locaux ont toujours fait en sorte de préserver Uluwatu du bétonnement massif. Si vous n'avez pas l'âme d'un Kelly Slater, vous pourrez passer la journée à flanc de falaise à observer les meilleurs surfeurs de la planète en attendant la tombée de la nuit pour l'un des plus beaux couchés de soleil d'Indonésie.


Nusa Lembongan, l'Eden des naturalistes

Bali

Petite île paisible, Nusa Lembongan est le territoire des paysans de la mer. Classée Zone Maritime Protégée, la pêche industrielle y est formellement proscrite et les habitants ont fait de la culture d'algues leur or noir. En échappant ainsi à la dépendance totale du tourisme, Nusa Lembongan est resté authentique. Entre sa mangrove et ses plages de sable blanc, ce bout de terre de 8km2 dont on fait rapidement le tour à moto ou à vélo est le paradis des naturalistes. Et que dire de ses fascinants spots de plongée ? Avec la conservation des milieux marins autour de l'île, les eaux abritent de très nombreuses espèces de coraux et de poissons dont des bancs de raies mantas et surtout l'éblouissant poisson lune qu'on appelle ici le mola-mola.

Tradition, art et spiritualité à Keliki

Bali

Déçus par Ubud, bien trop touristique à votre goût ? Ne fuyez pas ! À quelques kilomètres au Nord du centre culturel de Bali, Keliki est un ravissant petit village d'artistes et de paysans. Les habitants vivent ici de façon totalement traditionnelle et le lieu est idéal pour découvrir le quotidien et les coutumes des Balinais. On y passe facilement plusieurs jours, logés dans un Bale, à partager la vie des peintres et à se promener loin des sentiers battus des brochures touristiques.

Découvrez les voyages à Bali de Marco Vasco >> Cliquez ici

Créer un voyage sur-mesure à Bali >> Cliquez ici

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :