Le big bazooka de la relance Macron

 |  | 1167 mots
(Crédits : GONZALO FUENTES)
Avec les 100 milliards de la relance, le chef de l'État veut préparer la France de 2030 par un choc de confiance, dont la réussite est aussi hasardeuse que sa réélection en 2022. Une course poursuite est engagée pour rendre le plan opérationnel avant que les forces récessives ne l'emportent.

Le plan de relance a déjà créé un emploi ! Celui de Haut-Commissaire au Plan, confié à François Bayrou, enfin récompensé d'avoir renoncé à briguer l'Élysée en 2017, ce qui a grandement contribué à la victoire d'Emmanuel Macron. Au-delà de la boutade, un esprit libre qui reviendrait d'un voyage sur Mars et retrouverait la France de septembre 2020 serait un peu surpris de découvrir à quel point sous le président en apparence libéral de 2017 se cache un colbertiste qui s'ignore. Certes, l'époque est extraordinaire et nécessite de prendre des mesures inédites et historiques. Mais à découvrir les quelques 75 mesures du plan France Relance, on en vient à se demander dans quel cerveau dément est née cette usine à gaz bureaucratique qui va conduire le pays à dépenser sur deux ans 100 milliards d'euros, soit 4 points de PIB dans de telles conditions apparente d'improvisation voire de bricolage.

Les auteurs du plan sont d'ailleurs tellement conscients de la folie de leur entreprise qu'ils ont décidé de créer une administration dédiée au pilotage de cette monstruosité, conscients que veiller à la bonne répartition de ces dépenses nouvelles ne sera pas une mince affaire. Bruno Le Maire, bombardé ministre de la Relance, pilotera un comité de pilotage hebdomadaire, et Jean Castex, le Premier ministre, aura la haute main sur un conseil de la relance qui fera le...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/09/2020 à 7:11 :
et toujours et encore de nouvelle taxes pour pénaliser la france au niveau international
et quand vas t"on taxer les écolos pour haute trahison
car inventer des taxes qui penalise l'économie de la nation est une trahison
ne serais ce qu'un seul sans emploi en plus il devrais etre pris en charge
par les inventeurs stupide de ces taxes
moi je demande a ces ecolos de payer trois fois la valeur de leur impots
a écrit le 07/09/2020 à 17:27 :
Pendant ce temps :

Alors que le gouvernement s'arrête à boucler son budget 2021 et le plan de relance de 100 milliards d'euros, l'organisme paritaire Action Logement, qui compte parmi les principaux acteurs du logement social en France, va être mis à contribution à travers un prélèvement de 1 milliard d'euros. Par ailleurs, "le principe d'une réforme de fond, qui reste à discuter avec les partenaires sociaux", a été acté, selon une source gouvernementale à l'Agence France-Presse.
a écrit le 06/09/2020 à 13:40 :
Le fric balance dans le désert ne nous rapporte que des morts et des migrants ... on voit que Macron à fait ses classes dans les jupes de sa maîtresse . Il a déjà perdu même si il refuse de voir que nos gesticulations militaires ne conduisent qu'a l'échec depuis Dien Bien Phu et les accords d'Evian .
a écrit le 06/09/2020 à 5:35 :
Il n'est pas admissible dans un regime pretendu democratique qu'un homme elu par un peuple ait autant de pouvoir.
La France agonise de ses politiques.
a écrit le 05/09/2020 à 23:40 :
Foutaise ! Leur but est souffrance et zizanie dans le monde , humain et mondiale !
a écrit le 05/09/2020 à 6:35 :
100 milliards pour rien de l'argent qui va alourdir inutilement la dette du pays.
Qui se souvient des 30 milliards du grand emprunt de l'ère Sarkozy à l'instigation de son conseiller Guaino Henri, en a t on vu un seul fruit?
Et croire qu'on va relocaliser des industries en France ,c'est un rêve ce qui est parti l'est pour de bon.
Le fonctionnement d'une entreprise est guidé par le profit et non par la philanthropie,
Toutes les entreprises ayant quitté la France n'ont pas la France pour seul marché pourquoi voudriez vous qu'elles reviennent.
Si l'état stratège était une réalité cela se saurait depuis longtemps.
Un exemple, les batteries pour voitures électriques, l'Europe veut être autonome mais elle n'a pas les matières premières que les chinois eux possèdent, résultat les batteries made in Europe ne seront jamais compétitives et personne n'en achètera au risque de ne pas vendre de véhicules électriques locaux.
Notre modèle économique et social va s'écrouler car non compétitif ,on peut le déplorer mais c'est ainsi.
Toutes les dépenses inutiles actuelles ne contribueront qu'à accroître la pauvreté de demain.
a écrit le 04/09/2020 à 23:28 :
100 milliards, soit un tiers de la dette de la Grèce....quel dommage que ce pognon de dingue n'ai pas été disponible avant pour notre pauvre Etat en faillite....
Réponse de le 05/09/2020 à 13:14 :
a quoi eût-il servis sinon à gaver nos rentiers inutiles que sont les ponctionnaires ???????????????????
a écrit le 04/09/2020 à 23:26 :
Relancer l'offre dans un contexte de déflation....brillant en effet....tant que ça fait plaisir à tata Angela, c'est l'essentiel.
a écrit le 04/09/2020 à 18:29 :
Que de subventions pour la croissance et le pillage des ressources naturelles, historique !
Soyons fiers de notre participation active à notre autodestruction accélérée avec, à la clef, une promo sur tous les climatiseurs, vive l'isolation ... contre le réchauffement.
a écrit le 04/09/2020 à 15:21 :
qu'il explique aussi en quoi certains gaspillages créent la relance?
ex l'augmentation de salaire dans les ministeres (rapport DOSIERE jusqu'a 70 %
augmentation des conseillers de 5 par ministere

pourquoi ce gouvernement pléthorique ,? PLUS les 15 millions alloué a mr BAYROU pour un premier ministre bis .etc etc
a écrit le 04/09/2020 à 15:03 :
Je sens que les Gilets ou les Masques, quel qu’en soit la couleur, vont ressortir dans les rues, on cherche a nous endormir "a tout prix"!
a écrit le 04/09/2020 à 14:27 :
Je ne trouve aucune de sincérité chez homme.
Bon, très bien, je vais essayer avec un isotope de l’uranium, on ne sait jamais.
a écrit le 04/09/2020 à 8:42 :
Plus la distribution d'argent public est compliquée à comprendre et plus il terminera dans les paradis fiscaux des mégas riches, c'est comme ça qu'ils fonctionnent, mais c'est pas grave ils nous diront que c'est nous autres français qui sommes nuls, qui sont des feignants des récalcitrants, qu'on gaspille l'argent et-c... les médias de masse ne font que ça, massacrer toutes les vérités.
Réponse de le 04/09/2020 à 11:19 :
probité et intègrité le doute ! les français ne sont pas dupes ni des des moutons . le role des médias n inspire pas la confiance
a écrit le 04/09/2020 à 8:20 :
Alité les commentaires j’ai dessous je retrouve l état d esprit partisan de chacun... peut-être avez vous raison peut être avez vous tort bref à l instar de la schizophrénique bien francaise qui veut tout et son contraire et tout de suite, vous ne démontree rien. Vous condamnez mais surtout vous ne proposez rien ... notamment à ceux qui vont perdre leur job!
a écrit le 03/09/2020 à 23:55 :
c'est quoi le monde de demain ? le chômage partiel (encore un panier percé ) a pour ambition de préserver la qualification d'employés dont les employeurs veulent se débarrasser pour les remplacer par des robots et de l'intelligence artificielle ! quant à la formation continue , le changement de niveau est tel qu'il est bien plus avantageux d'embaucher des jeunes rompus aux nouvelles technologie ; l'état verse une prime de 5000 euros pour l'embauche de jeunes de moins de 25 ans jusqu'à bac + 5 .
a écrit le 03/09/2020 à 23:31 :
Il bénéficie de 100 milliards pour acheter sa réélection en 2022. C'est du jamais vu.

Le Covid est une chance extraordinaire pour Macron. Hollande avait eu tous les emmerdements (déficit public laissée à 5.3% par Sarkozy, vague de licenciements en 2012, intransigeance de l'UE et de l'Europe sur les financements européen, vague terroriste...) mais pas l'argent magique qui vient de tomber du ciel.

Le big bazooka, c'est surtout le big bazar. En attendant il y a 30 milliards qui viennent de s'ajouter à la dette sociale. La subvention inconditionnelle, c'est pour les entreprises. L'aide aux humains, c'est juste un prêt à rembourser avec les intérêts, par les générations suivantes.
a écrit le 03/09/2020 à 21:22 :
jeter l'argent par la fenetre, en expliquant qu'on verra plus tard pour le remboursement de tous ces trucs inutiles, ca c'est du bazooka!
le meme choc de confiance que hollande, c'est dire
( ah ben non, hollande il n'a pas fait de choc, c'est brutal, lui il a fait un pacte, c'est plus doux et ca a envoye l'economie au tas exactement pareil)
un vrai truc qui va continuer de mettre parterre le moral des gens qui ont compris quelle heure il est, et pourquoi il est urgent de jeter definitivement le gant
quand je faisais mes etudes, un prof disait que la majorite des mauvaises decisions proviennent des erreurs d'analyse........ et a priori ce gouvernement n'a pas bien analyse la situation......
Réponse de le 03/09/2020 à 23:09 :
Rien de bien sincère dans tout cela.. et quand on pense que nos gouvernants mettent la "confiance" au coeur de leurs actions.. Il ne peut y avoir de confiance dans l'approximation, le refus de parler vrai, de ne pas vouloir, enfin, mettre sur la table nos problèmes énergétiques et le remplacement de nos centrales nucléaires, de laisser croire qu'un retour à l'agriculture du XIXième siècle va résoudre nos prroblèmes, dans la vaine tentative de contrôler les forces vertes, et dans le gâchis d'argent public pour satisfaire tout le monde.; Alors évidemment, tous constaterons qu'en dépit du fait que "nous sommes en guerre", les propos ne sont pas Churchillien ("je vous promets"..). On voit mal une fin heureuse à tout cela, alors que la situation importait d'élever le débat.
Réponse de le 04/09/2020 à 10:32 :
la fin je vais vous la donner
la france va aller au tas, et ca va finir en guerre
apres, guerre civile ou autre, on verra
quand ca va se produire? personne ne peut le dire, c'est comme prevoir un tremblement de terre
le politicien francais croit a l'incantation, comme les azteques faisaient avec le soleil........
la confiance n'est effectivement pas un du ( un ' droit acquis', comme on dit en france), elle se merite au fil du temps
et vu les actions menees en france, plus personne n'est dupe... je suis juste etonne a tiotre perso d'une certaine resilience, je pensais que ca tomberait plus vite; dieu merci le changement generationnel fera le boulot, un peu a tous les niveaux ( au passage ca me met moins la larme a l'oeil de voir que la france cree de la dette qui sera a rembourser par des jeunes qui pensaient ne rien foutre, que de voir la meme dette remboursee par des gens qui en faisaient deja bcp pour redresser leur pays sous les coups et les insultes.......
la france, c'est les balkans, sur le plan generationnel, ethnique, economique et religieux
et quand ca va sauter, chaque baril fera sauter les autres, et ca ne fera in fine pleurer personne

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :