Liberté de la presse : les candidats à l'élection présidentielle doivent s'engager

Une quarantaine de sociétés de journalistes et de rédacteurs appelle les candidats à l’élection présidentielle de 2022 à signer cette charte les engageant à protéger la liberté de la presse et à garantir la sécurité de tous les journalistes qui couvrent la campagne.

2 mn

(Crédits : Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France)

La France est entrée dans une campagne électorale où passions et tensions s'exacerbent. Nous, sociétés de journalistes et sociétés de rédacteurs, déplorons la manière dont plusieurs de nos confrères ont été traités récemment par des militants ou des équipes de candidats : menaces, agressions, exclusions d'événements de campagne...

Dans un contexte où les menaces envers les journalistes sont de plus en plus fréquentes, nous appelons tous les candidats déclarés à l'élection présidentielle à s'engager publiquement à respecter le fait que tous les journalistes puissent couvrir la campagne dans des conditions satisfaisantes. Nous leur demandons solennellement de:

  • garantir, sans aucune discrimination, le libre accès aux diverses réunions et manifestations publiques, selon les conditions habituelles d'accréditation ;
  • s'abstenir de prendre la presse pour cible dans des termes susceptibles de créer un climat hostile préjudiciable à la liberté d'information ;
  • s'assurer que l'intégrité physique des journalistes soit pleinement préservée lors des événements dont ils ont la responsabilité.

Nous enjoignons les candidats de prendre la pleine mesure des conditions de plus en plus critiques dans lesquelles travaillent les journalistes. La santé démocratique de notre pays aurait tout à perdre d'atteintes répétées au libre exercice de leur métier.

--------------------------------------

Signataires de cet appel : les sociétés des journalistes, sociétés des rédacteurs et du personnel de :

AFP, APM, Arrêt sur Images, BFMTV, Challenges, CNews, Courrier International, Les Echos, L'Express, Le Figaro, France 2, France 3 rédaction national, FranceinfoTV, franceinfo.fr, L'Humanité, Libération, Le Journal du Dimanche (JDD), LCP, Les JT de M6, Marianne, NRJ Group, LCI, Le Monde, L'Obs, Paris Match, Le Parisien, Le Point, Premières Lignes, Public Sénat, Radio France, RFI, RTL, Sud Ouest, Télérama, TF1, La Tribune, TV5Monde, La Vie.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 10/12/2021 à 13:53
Signaler
Liberté de la presse en voila un beau programme... voeux pieu.. si la presse encore respectait un code éthique... quand je vois que certains titre ( le figaro.. le point.. l'express.. bfm/rmc.. ) signataire dépende de groupes ou organisation qui ne ...

à écrit le 10/12/2021 à 11:50
Signaler
Bien entendu que la liberté de la presse n'est pas à négocier. Mais quand cela est dit, rien n'est dit.. Ce qu'on verrait bien sur la table c'est la définition de l'information, la déontologie du métier de journaliste, l'utilisation du copié collé p...

à écrit le 09/12/2021 à 15:39
Signaler
Bref! La "presse" (comme les médias en généra) l doit appartenir a ses lecteurs et non a des groupes financiers!

à écrit le 09/12/2021 à 15:27
Signaler
Ah, Ah, elle est bien bonne cette pétition; Au debut j'ai cru que les candidats à la présidentielle demandaient aux médias de signer. Car au niveau agression il faut voir les caméras et micros agressant les candidats, les empêchant même de circuler...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.