Pour un management pragmatique

 |   |  578  mots
(Crédits : Pixabay / CC)
LE TRAVAIL DANS TOUS SES ÉTATS. Le manager doit être plus pragmatique que théoricien et doit savoir dynamiser en permanence ses salariés pour qu'ils soient toujours productifs. Par Karine Aubry, coach de dirigeants et managers, auteure.

« Cherche mode d'emploi pour bien manager ». Voilà l'annonce que pourrait passer Édouard. Nouveau directeur d'un site logistique, il veut réussir vite avec l'adhésion de tous. Alors il cherche tous azimuts des conseils : livres, articles, pairs, prédécesseurs... En réalité, il ne récolte que des injonctions contradictoires. « Sois ferme mais souple » ; « Impose-toi et écoute-les » ; « Agis dès ton arrivée » ; ou au contraire « Ne touche à rien avant trente jours ».

Bref, à quel Saint patron se vouer ? Pas à Anne. Dirigeante d'une startup numérique, elle a toujours obtenu les meilleurs résultats avec un haut niveau d'exigence. À savoir viser la Lune pour atteindre les étoiles. Mais ses équipes ne suivent pas, manquent d'autonomie, ne s'engagent pas assez. Pourtant Anne donne la vision et affiche des objectifs clairs... Qu'est-ce qui coince ?

L'expérimentation de terrain

Comme Édouard et Anne, de nombreux dirigeants et managers cherchent une « bonne façon » de manager. Les pratiques piochées à l'extérieur ou dans leur expérience passée sont-elles vraiment la solution ? Pas toujours. Car elles les empêchent de s'interroger sur ce qui fonctionne pour eux dans leur contexte, avec...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/04/2019 à 15:46 :
Le "pragmatisme" ne se décrète pas et ne se met pas en rayonnage, c'est a ce-là que l'on le reconnaît, a moins de vouloir en faire un dogme et de l'imposer a coup de réforme comme la construction de l'UE de Bruxelles avec l'aide de l'euro!
a écrit le 06/04/2019 à 10:02 :
Le management des années 90 en sommes, celui qui mène au burn out et au suicide.

Au secours.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :