Quelques vérités pas toujours bonnes à dire sur l'emploi en France !

Michel Sapin, le ministre du Travail a annoncé que la barre des 3 millions de chômeurs a été franchie cet été. Le gouvernement est sous pression. Pourtant, il y du travail en France, mais de trop nombreux métiers restent ignorés...

4 mn

Alexandre Pham / DR
Alexandre Pham / DR

Il monte, il monte le taux de chômage? Avec son lot d?inquiétudes. Chaque jour, de nouveaux chiffres alarmants, et l?annonce de nouveaux plans de licenciement, chanson triste et lancinante d?un pays en déclin au c?ur d?une Europe en perte de vitesse. Certains réclament les interdictions de licenciements, d'autres de nouveaux contrats aidés, et d'autres encore placent le débat essentiellement sur le coût du travail.

Et pourtant?Il y a du travail en France ! Oui, vous avez bien lu. Le nombre d?emplois non pourvus oscille structurellement entre 300 000 et 500 000 (pour 3 millions de chômeurs). C?est presque un scoop tant cette réalité semble ignorée.Informaticiens, comptables, commerciaux, infirmier(e)s, soudeurs, maçons, tourneurs, chauffeurs poids-lourds, techniciens de maintenance? Souriez, vous êtes activement recherchés ! Problème :il semble que vous n?existiez pas... Ou alors vous êtes si peu ! En effet,dans le BTP, l?informatique, l?aéronautique, le domaine médical, les métiers industriels de pointe, on peine à vous trouver et l?on se tourne vers l?étranger pour recruter. Pendant ce temps, le nombre de demandeurs d?emploi augmente. Un paradoxe au goût amer? qui révèle que l?un des principaux enjeuxde l?emploi dans notre pays réside aujourd?hui dans l'adéquation entre offre et demande, et donc dans la formation, condition de lacompétence.

Nous n?avons pas su anticiper, il y a dix ans, les besoins présents des entreprises. Nous avons pêché par manque de vision.L?enquête annuelle de Pôle Emploi sur les besoins de main d??uvre de l?économie française révèle ainsi que 43% des projets de recrutement n?aboutissent pas en 2012, ce principalement en raison de l?inadéquation persistante entre offre et demande. Une récente étude du McKinsey Global Institute pointe du doigt que, faute d'actions, il pourrait manquer à la France 2,2 millions d'emplois en tension, alors que 2,3 millions de français seraient sans emploi, faute de qualification, ou en tout cas de qualification en phase avec les besoins du marché. Avec un taux de chômage des jeunes qui atteint des taux record, rares sont ceux qui pointent du doigt la cause profonde de ce mal: notre système éducatif ! Ce dernier fournit chaque année des cohortes de chômeurs en puissance: des bac +5 en communication, sociologie, psychologie... qui doivent se résigner après des mois de recherches infructueusesà accepter des postes non qualifiés... Il est impératif d'ouvrir le système éducatif au monde de l'entreprise.

La formation, celle des étudiants et des professionnels, est donc la solution pour lutter contre le chômage. Mais, au-delà, pour réussir pleinement et durablement, nous devons aussi changer notre état d?esprit.

D?abord celui qui consiste à ternir l?image de certains métiers, voire de secteurs entiers, en raison de leur pénibilité ou de leur dangerosité, à l?origine d?une crise des vocations et de la pénurie actuelle. Il en va ainsi de l'industrie, du BTP, de la restauration, ou encore des carrières hospitalières. De nombreux jeunes sont plus soucieux de leurssacro-saintes RTT que de l'intérêt du travail. Plus personne, en clair, ne veut mettre ses mains dans le cambouis? J?y vois le symptôme d?une France malade de son opulence et de son confort. Il fut un temps, celui des Trente Glorieuses par exemple, où avoir un travail suffisait au bonheur, où l?on ne craignait pas de se retrousser les manches.

Autre facteur bloquant, notre réticence, bien française, à la mobilité. De nombreux Français sont en effet très attachés à leur région et leur patrimoine. C?est tout à leur honneur. Néanmoins, un emploi, quand on en cherche un, ne se refuse pas au motif qu?il est localisé dans une autre région et impliquerait un déménagement ou un temps de trajet plus important. En changeant régulièrement d?Etat pour répondre à l?offre, les Américains sont sans doute l?exemple à suivre en la matière.

Quant aux recruteurs, acteurs-clés, ils doivent eux aussi, en retour, faire preuve de plus de souplesse et savoir transiger sur certains points. Accepter, par exemple, d?étudier plus avant le cas d?un parcours atypique, valoriser la prise de risque d?un candidat ayant fait le choix d?une mobilité sectorielle ou géographique, ou encore d?une aventure entrepreneuriale finalement non concluante. Car l?échec, s?il est compris et digéré, est une source d?expérience précieuse de même que la capacité à prendre des risques est une qualité dans la vie professionnelle.

Enfin? Soyons optimistes ! L?optimisme est un facteur favorable en économie, à même d?alimenter un processus vertueux. Une étude du William Davidson Institute de l?Université du Michigan menée en 2008 ainsi révélé que les créateurs d?entreprise optimistes performaient mieux que les pessimistes en termes de bénéfices réalisés, la palme des meilleurs résultats allant à la catégorie des « optimistes-réalistes ».Faut-il rappeler, en ces temps de rigueur budgétaire, qu?être optimiste ne coûte rien ??

Travail, courage, mobilité, flexibilité, optimisme? Voici les caractères et valeurs sur lesquels les nations forgent leur réussite. Dans un monde qui voit se finir irrémédiablement,au moins sur le plan économique, le leadership européen, nous devons nous adapter ou mourir.

_____

Alexandre Pham est président de Lynx RH, réseau de recrutement temporaire et permanent.

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 201
à écrit le 20/09/2017 à 22:52
Signaler
l'adresse document58@outlook.fr Via whatssap +33 6 44 68 41 38 Acheter votre permis français enregistre en préfecture... Obtenez votre permis de conduire, votre passeport, votre pièce d'identité, votre certificat de nationalité grâce à nos services ...

à écrit le 18/07/2017 à 22:45
Signaler
Acheter votre permis français enregistre en préfecture... Obtenez votre permis de conduire, votre passeport, votre pièce d'identité, votre certificat de nationalité grâce à nos services ... Le service que nous vous proposons concerne l'obtent...

à écrit le 09/03/2017 à 19:09
Signaler
bonsoir suite de votre exposé , travailler les mains dans la saletées, ne fait peur a personne mais a combien ,je suis disposé a vous amené 10 A20 PERSONNES mais attention maçons ou platriers a 2900 eur net par mois et non 12...

à écrit le 07/12/2016 à 19:38
Signaler
"On peut être compétent dans un domaine sans avoir la qualification requise". Cette citation vient d'un commentaire de Natacha publié en 2014. Ça résume tout à fait ma situation. En ce qui me concerne, quand j'ai décroché mon premier boulot stable...

à écrit le 10/08/2016 à 22:22
Signaler
bonjour je voudrais juste dire si il y'a temps de chômeur c'est que les entreprise cherche des gens qui on des grand diplômes au lieu de les former a l'intérieur de leur entreprise sa leur coûterais moins cher. Je vois des annonces qui dure des mois...

le 23/09/2016 à 11:27
Signaler
C'est dur pour tout le monde ! J'ai dix ans d'études et sept ans d'expérience professionnelle. Pourtant, je suis au chômage depuis pratiquement 4 ans. Il n'y a pas d'activité en France, donc pas d'emploi. C'est tout. Arrêtez de vous stigmatiser et de...

à écrit le 25/09/2015 à 12:25
Signaler
Bonjour Pourquoi mettre des annonces d'offres,si on embauche pas? J'envoi des cv tous les jours et je n'ai aucune réponse. Après on s"étonne que le chômage augmente. Quel intérêt pour les Stés de faire semblant d'embaucher? Pour faire C.....le ...

le 25/03/2016 à 10:57
Signaler
Entièrement d'accord! Les recruteurs ne sont qu'un ramassis d'ordures qui n'en ont rien à faire que les gens crèvent faute de salaire. Pour eux, tout ceci n'est qu'un jeu. Ce n'est pas les candidats qui cherchent un emploi qu'on devrait sanctionner p...

à écrit le 23/08/2015 à 12:13
Signaler
"Plus personne, en clair, ne veut mettre ses mains dans le cambouis? J'y vois le symptôme d'une France malade de son opulence et de son confort" Merci pour l'analyse !!! Moi je vois encore un nanti qui se gargarise dans son vomi d'inepties st...

à écrit le 04/08/2015 à 18:28
Signaler
Ce que je pense personnellement c'est que les entreprises doivent former régulièrement leurs employés et si ce n'est pas le cas il faut que les salariés le fassent d'eux même. Moi pour être un bon manager pour mon équipe de techniciens de réseau, j’a...

à écrit le 25/05/2015 à 6:36
Signaler
Bonjour , je vais être bref sa fait 4 ans depuis l'armée de l'air que j'ai effectué pendant 3 ans que je suis en recherche d'emploi dans ces 4 années chez effectuer un cap couvreur , j'ai voulu faire un BP mais 24 ans ces trop pour les employeurs ,...

à écrit le 27/03/2015 à 11:17
Signaler
C'est vrai les employeurs sont frileux, ils prennent moins de risque que les personnes en recherches d'emploi, qui souvent postulent à 60 km de chez eux avec 1h de route, c'est rien quand on cherche un emploi, mais non ils veulent quelqu'un qui habi...

le 18/04/2015 à 9:03
Signaler
Ancienne patronne à la retraite, je suis écoeurée par les nouvelles méthodes de recrutement des jeunes sur le marché du travail. Ces jeunes qui sont convoqués à des entretiens à n'en plus finir (ça dure des heures) et en groupe, ils doivent revenir p...

le 05/01/2017 à 10:09
Signaler
salut vous aussi vous galerez pour le permis , de conduire? moi je connait cette situation car je l'ai travercé et c'étais vraiment pas facile.je le dit car j'ai passé le permis Quatre fois alors que je sais parfaitement bien conduire et j'étais p...

à écrit le 23/03/2015 à 17:35
Signaler
Certains Français ne veulent pas bouger pour trouver du travail, certes. Moi personnellement, ça n'a jamais été un problème et dans ma courte carrière j'ai beaucoup bougé en France et même à l'étranger. Et à plusieurs reprise, lors d'entretiens d'emb...

à écrit le 23/12/2014 à 23:07
Signaler
Mr PHAM , tout les faits que vous dites sont vrai . Mais l'interpretation que vous faites de ces faits ne l'est pas . Ce que vous voulez véhiculer est trés subjectif .

à écrit le 24/10/2014 à 14:52
Signaler
J’ai lu cet article et cela m’a poussée à vous répondre Monsieur PHAM. Il y a du travail en France, c’est indéniable et même des entreprises à créer. Mais notre merveilleux système de fonctionnement –un boulet, et sans compter la mentalité de la soci...

le 23/03/2015 à 17:41
Signaler
Tout à fait d'accord avec vous. J'ai fait exactement le même constat que vous. Et je pense que nous sommes nombreux à partager ce point de vue.

à écrit le 20/08/2013 à 19:44
Signaler
Quel ramassis de conneries...promotion d'un système d'ores et déjà obsolète. En rire ou en pleurer j'hésite...

à écrit le 10/06/2013 à 16:38
Signaler
mensonges sur les chiffres du chomage si vous allez voir sur pole emploi le site il cache les chiffres on les a qua partir du 20 du mois cest pas 500 000 mais a peine 180 000emploi, des annonçes perimer depuis 2mois voir plus ou deja des gens fon l'...

le 11/06/2013 à 14:07
Signaler
C'est clair qu'il serait temps de se révolter...Perso je ne peux plus supporter..J'ai besoin que ma vie démarre !! Les politiques ne se rendent pas comptent de l'urgence, ils ont un salaire...Moi j'ai peur, peur de me retrouver d'ici quelques années ...

à écrit le 10/06/2013 à 3:40
Signaler
Un grand n'importe quoi...Je propose donc à ce monsieur, de venir avec moi à l'usine, à 5 h du mat'...On verra s'il tient le même discours...Je parle 3 langues et j'ai une 4 eme langue en cours, mais bon voilà, ça ne sert à rien ici..Donc bon, au bou...

à écrit le 11/05/2013 à 5:58
Signaler
Moi aussi ça me soule bien toutes ces conneries, je suis jeune diplomé en BAC pro ébéniste,depuis juillet dernier 2012 et ça fait depuis le mois de mai que je me casse le cul à trouver une offre à pourvoir dans le domaine même dans la menuiserie l'ag...

à écrit le 19/02/2013 à 13:49
Signaler
voilà 1an et demi que je cherche un poste d'assistante commerciale j'ai 12 ans d'expérience. Optimiste et volontaire je l'étais jusqu'à présent, j'ai même cru bêtement que je pouvais créer mon propre emploi en reprenant une petite affaire de prêt à p...

à écrit le 06/02/2013 à 11:42
Signaler
courage, mobilité, flexibilité, optimisme .... ben voyons ! c'est vrai les chomeurs sont des fainiants c'est bien connu ... pour dire de telles âneries il faut sûrement être salarié et bien dormir la nuit. Comment peut-on donner des conseils de cet o...

le 03/04/2013 à 18:59
Signaler
Votre message me fait beaucoup de bien, j'ai bientôt 26 ans et 4 ans de chômage ... je cherche mais pas de réponses, pas d'aide financière non plus, quand à pôle emploi n'en parlons pas on m'a littéralement dit qu'on ne peut rien pour moi, j'ai envoy...

à écrit le 15/01/2013 à 16:29
Signaler
Cet article est de l'idéologie pure ! Publi-reportage du MEDEF ? Pas étonnant que La Tribune soit elle même en faillite. On manque de routiers "optimistes réalistes" ? Se fout de qui Alexandre Pham ? Il a appris çà dans son école de commerce ? Foutai...

le 21/01/2013 à 13:04
Signaler
En effet idéologie, j'ai perdu mon emploi a 48 ans voilà 3 ans je ne retrouve rien. Tout est proposé au smic même avec 10 ans d'expérience, alors oui je regarde de près les km avant de répondre à une offre. Mais à plus de 50 ans malgré plus de 25 an...

à écrit le 05/01/2013 à 19:58
Signaler
J'ai 21 ans je dispose d'un bac pro en menuiserie j'ai peniblement trouvé un boulot et decroché un CDD de 1 an puis me fait lisencier pour baisse d'actitivité , retour a la case depart je recherche un emploi tous les jours depuis 2 mois , aucune off...

le 09/09/2016 à 14:25
Signaler
😩 Tu n'es pas un boulet,beaucoup de gens n'acceptent plus de jouer le rôle de main d'oeuvre gratuite,les partiels,les contrats précaires sont dominants et font loi un quart de smic une moitié ,à peine une offre d'emploi débarque dans nos patelins que...

à écrit le 03/01/2013 à 7:37
Signaler
Merci pour cet article. Je tenais quand même à préciser que le chômage chez les infirmiers est une réalité depuis milieu 2012. Bien entendu il est plus facile de faire croire pour nos dirigeants qu'il n'y a pas d'infirmiers en France pour justifier l...

à écrit le 07/09/2012 à 22:34
Signaler
Si les métiers cités étaient en tension, les salaires devraient croitre . Or ce n'est pas le cas . Par exemple , dans l'informatique , le pouvoir d'achat a baissé de 30% ces 10 dernières années à tel point qu'on retrouve des profils de plus en plus e...

le 08/09/2012 à 8:50
Signaler
c'est totalement vrai. On nous prend vraiment pour des truffes. Les roses et les bleus c'est la même cochonnerie. Avec eux en 40 ans, on est passé de numéro 1 à pays endetté, de pays super riche à super pauvre. Cela serait pourtant tellement facile d...

le 23/10/2014 à 23:16
Signaler
Toi t'es un pti communiste

à écrit le 07/09/2012 à 11:54
Signaler
Il est drôle cet homme ! Les informaticiens sont rares à trouver ! Pourtant combien cherchent, espèrent........... le problème étant toujours le même, nous sommes seniors avant l'âge..... et notre expérience ne vaut rien en contrepartie, les salaires...

le 29/01/2017 à 17:41
Signaler
Moi j'ai fait une dépression nerveuse et une psychose hallucinatoire chronique. Je me suis acheté une bible et un coran, et je suis allé prier à la messe de l'église catholique. Je me suis acheté le code civil et le code pénal. Maintenant, les médeci...

à écrit le 07/09/2012 à 11:17
Signaler
marrant pas un seul mot sur les grandes ecoles qui pondent des clones qui confisquent tous les bons jobs car les patrons sortent de la et n'embauchent que leur clones. Pas un mot sur la facilite des "elites" a monter une boite l'ecole leur offrant to...

le 07/09/2012 à 11:33
Signaler
Triste constat de la pauvreté intellectuelle de la nomenklatura parisienne. La France n'est pas faite pour vivre dans le monde d'aujourd'hui.

à écrit le 06/09/2012 à 11:26
Signaler
Bonjour, chef d'entreprise depuis 30 ans, je peux dire que bien des gens n'ont plus le goût du travail. Ce monsieur a en tout cas raison sur un point : notre état d'esprit ! nous sommes devenus des pleurnichards

le 06/09/2012 à 12:11
Signaler
N'importe quoi, ce mr comme vous oubliez que pour etre "optimiste" et non un pleurnichard comme vous dites, c est a vous de faire que ces conditions existent en tant que patron, et on ne parle pas la que de salaire, pour certain cela sera une bonne a...

le 15/11/2012 à 14:58
Signaler
Je suis d'accord avec Bernard dans le sens ou beaucoup de gens n'ont plus vraiment le gout de l'effort et veulent tout tout cuit dans le bec. Cependant je suis aussi d'accord avec Chris concernant l'attitude des entreprises franco francaises. Le mode...

à écrit le 05/09/2012 à 18:22
Signaler
Bonjour, chef d?entreprise depuis 30 ans, je peux dire que bien des gens n?ont plus le goût du travail. Ce monsieur a en tout cas raison sur un point : notre état d?esprit ! nous sommes devenus des pleurnichards?

à écrit le 05/09/2012 à 8:35
Signaler
Le fond de l'article renvoit aux responsabilités des gens dits de Gauche : surtout ne pas mettre l'enseignement au service de l'entreprise (résultat : on n'a que des diplômés ne pouvant devenir que fonctionnaires), vivre et travailler au pays (slogan...

à écrit le 04/09/2012 à 15:16
Signaler
Mme Justine a raison à 100 %.Il faut y croire et foncer. La Suisse profite des systèmes défaillants du monde eintier comme d'ailleur le Lux.Lichtenstein, Montecarlo,Andorra,etc.il ne faut pas etre surpris et faire les moralistes,surtout les françai...

à écrit le 04/09/2012 à 15:07
Signaler
C'est tellement vrai.... Je prend en exemple mon parcours: Bac S options Math en 1997 mention bien. J'ai Embrayé sur des etudes de medecines (vocation précoce) Malgré tout je ne fus pas assez brillant et eliminé de PCEM 1 avec plus de 15 de moyenne (...

le 04/09/2012 à 17:49
Signaler
Tout à fait d'accord et fréquentant les associations - emploi - votre cas est très loin d'être le seul, sans compter qu'en France, si vous avez "le malheur" après vos études d'aller faire le tour du monde 2 ans, vous revenez et vous êtes refusés part...

à écrit le 04/09/2012 à 15:01
Signaler
Quelle belle leçon que nous nous donne ce col blanc. Facile de dire que les français ne sont pas mobiles. Il est clair que lui, lorsqu'il est muté, c'est des primes de déménagements qui valent bien 1 année de salaire de smicard + un logement de fonct...

le 05/09/2012 à 18:20
Signaler
S?il dirige une boite, je peux vous dire que ce « col blanc » bosse sans doute 2 fois plus que vous? signé un chef d?entreprise qui n?est pas aux 35 heures. Amicalement.

à écrit le 04/09/2012 à 13:53
Signaler
Article classique malheureusement. Pour prendre un domaine que je connais bien, l informatique, c est pas si simple. Il y a en effet pas mal d offres mais certaines ne correspondent a aucun poste, soit ce sont des SSII qui veulent remplir leur fichie...

à écrit le 04/09/2012 à 12:04
Signaler
Merci pour cet article qui reflète une réalité que je constate sur le terrain, loin des idéologies politiques. Je comprends les commentaires car même sur des métiers dits "porteurs" il peut être difficile de trouver un job.

à écrit le 04/09/2012 à 10:48
Signaler
Mr Pham, à vous lire vous êtes un de ces nombreux consultants qui n'ont pour bible que les statistiques. Si ces emplois étaient un peu mieux rémunéré, ils trouveraient des salariés qui seraient intéressés. Personne ne se sent bien au chômage. Mais pr...

à écrit le 04/09/2012 à 10:43
Signaler
a pole emploi beaucoup d'offres non pourvues sont des Fakes, car publié parfois 5 fois ! (bases non exploitable) ingénieur de formation, informaticien, 10 ans que je m'échine a trouver dans diverses branches compatibles, aujourd'hui je jette l'épong...

à écrit le 04/09/2012 à 10:13
Signaler
......et puis c'est pas clair cet article.....300000 à 500000 offres d'emploi pour 3 millions de chômeurs......sans tenir compte des intérims, cdd, stages et des offres sans salaires (commerciaux, etc)......cela veut dire très nettement qu'il n'y a p...

à écrit le 04/09/2012 à 9:21
Signaler
Les postes non pourvus sont presque toujours sous-payés, avec des conditions identiques à des postes ne nécessitant aucune qualification, et les métiers déconsidérés ne le sont pas que pour de mauvaises raisons. Sur la mobilité, il faut avoir en tête...

à écrit le 04/09/2012 à 8:49
Signaler
Je suis expert sur le produit Delphi, on me dit toujours qu'il est très difficile de trouver des développeurs Delphi de nos jours...sauf que quand j'annonce mon tarif on me demande si je ne connais pas un jeune qui voudrait tenter sa chance ! Non, dé...

à écrit le 04/09/2012 à 7:55
Signaler
Tiens c'est marant, j'écrit que je suis jeune diplomée depuis 3 ans, à bac + 5, que je travaille dans le secteur culturel, que j'ai accepté d'être mobile ( 5 CDD en 3 ans) et que être mobile c'est hors de prix (changemnt edf et autres, entretien d'em...

à écrit le 04/09/2012 à 7:05
Signaler
La vraie vérité c'est que depuis l'émancipation de la femme (dont je me félicite) l'homme n'est plus le seul à travailler pour nourir son foyer. Si l'on revenait en arrière le taux de chômage serait nul. Voilou !

le 04/09/2012 à 8:30
Signaler
est il possible de vivre de façon correcte avec un seul salaire de nos jour

le 04/09/2012 à 9:01
Signaler
c'est vrai mais est il possible effectivement de vivre avec un salaire ! d'autant que certaines choses sont devenues nècessaires. Je vois, tant en banlieue parisienne qu'en province, l'impossibilité par exemple de se passer de véhicule, faute de comm...

le 17/09/2012 à 10:55
Signaler
Avec le taux de divorce et l insécurité professionelle , il vaut mieux que chaque femme ait un métier et un boulot!

à écrit le 04/09/2012 à 6:59
Signaler
Alexandre Pham, maçon... Ce serait un bel exemple de reconversion. Chiche ?

à écrit le 04/09/2012 à 6:55
Signaler
c'est mathématique et logique : 3 à 500000 offres (c'est donc pas déjà très précis) sur 3 millions de chômeurs, sans compter évidemment les CDD- intérims à vie - stages - et bien d'autres contrats précaires et non sûrs pour l'avenir, et le nombre d'o...

à écrit le 04/09/2012 à 5:41
Signaler
Alexandre Pham ,président de la franchise Lynx RH(intérim) une douzaine de petits bureaux en France cite une étude américaine sur l'optimisme et enfonce avec courage des portes ouvertes.Cet homme est un vrai "gagnant-gagnant optimiste réaliste".Je ve...

à écrit le 04/09/2012 à 5:28
Signaler
La "pénurie d'informaticiens" c'est comme les français les travailleurs "les plus productifs au monde": Du copier coller par les journalistes de la presse économique ou généraliste pour faire des articles faciles. Merci de faire une vrai analyse la p...

à écrit le 04/09/2012 à 1:34
Signaler
C'est bien la mobilité ... Je viens d'être muté, donc pas possible de refuser à moins d'aller grossir les rangs des chomeurs ... Et là, effectivement, entre les taxes, les banques et autres intervenants, l'aspect immobilier, ce n'est que du bonheur. ...

à écrit le 04/09/2012 à 0:44
Signaler
C'est assez .... consternant. Constat : chômage / Cause : formation - mobilité / Conséquences : des étrangers piquent le boulot ou délocalisation / Proposition : changer l'école ou tout le monde en caravane pour bosser. Et bien on va aller loin avec ...

à écrit le 03/09/2012 à 23:44
Signaler
Ces vérités pas bonnes à dire sont le fruit d'une énorme analyse basé sur le JT de TF1, et de la lecture de 3 forums néolibéraux, les pieds sur la table, en regardant d'un autre oeil le cours de ses actions sur Boursorama. Ce sont des bons vieux cli...

à écrit le 03/09/2012 à 22:36
Signaler
3 millions de chômeurs pour 300 000 emplois = 10 chômeurs pour 1 emploi CQFD

à écrit le 03/09/2012 à 22:34
Signaler
Bonjour à tous, certes les employeurs ne paient pas toujours bien, les gens ne sont pas toujours courageux, ... mais il ne faut quand même par oublier qu'il y a 20 ans, partir dans des filières de type BEP ou CAP était une honte pour tous le monde. Q...

à écrit le 03/09/2012 à 22:23
Signaler
Et puis franchement ça doit faire un bail qu'il a pas du faire un tour sur le site du Pôle emploi : Baby sitter 2h par semaine, ménage 1h par semaine, autant jeter un coup d'oeil aux petites annonces de la boulangerie de mon quartier, c'est sûr qu'av...

à écrit le 03/09/2012 à 21:36
Signaler
J'en connais de nombreux qui bossent 70h/semaine, et qui refuseront mordicus de partager leur travail, mais le peuvent-ils seulement ? Entre les charges patronales qui n'incitent pas les employeurs à l'embauche, et la législation actuelle qui essouff...

à écrit le 03/09/2012 à 21:32
Signaler
On peut avoir une analyse différente : - 500.000 emplois non pourvus parce que l'employeur ne veut pas payer correctement, et que le job est pénible au possible. Tout est une question de prix, qu'ils montent le niveau de salaire et ils trouveront ......

à écrit le 03/09/2012 à 21:11
Signaler
Le cocasse, au delà de l?affliction sidérante provoquée par la lecture de ces paragraphes, est que ce pdg nous jette au visage les réelles raisons du déclin français. La médiocrité de nos élites (dont il se revendique) est à mon sens inédite dans l'...

à écrit le 03/09/2012 à 21:03
Signaler
Pas tant que ça... J'ai 39 ans, diplômé d'une école reconnue en informartique (ENSIMAG), un super CV et j'ai eu du mal a retrouvé un travail. Pourquoi ? Parce que les SSII qui proposent la majorité des offres d'emploi ne recrutent pas généralement au...

à écrit le 03/09/2012 à 20:54
Signaler
soudeurs, maçons, tourneurs à bon, il y a t'en de demande que je ne trouve rien de tous cela depuis Octobre2011

à écrit le 03/09/2012 à 20:53
Signaler
"Le nombre d?emplois non pourvus oscille structurellement entre 300 000 et 500 000" => Ces "emplois non pourvus" ne sont pas synonymes d'emplois "difficiles à pourvoir", demandez à n'importe quel conseiller de Pôle-emploi, il vous expliquera... "L?e...

à écrit le 03/09/2012 à 20:30
Signaler
Je suis chef d'entreprise. La réalité c'est qu'il y a beaucoup de candidats, mais que les 2/3 sont inaptes à l'emploi dans le privé. Entre ceux qui n'arrivent pas à l'heure, ceux qui ne sont pas propres, ceux qui sont demeurés vous avez bien du mal ...

le 04/09/2012 à 1:20
Signaler
Parfaitement d'accord! Je suis ingénieur dans le privé, et comme tu dis je vois tous les jours des chèvres (il n'y a pas d'autres mots), incapables d'être polis, ponctuels, d'écrire correctement, un minimum professionnels. Nos amis gauchos demago syn...

à écrit le 03/09/2012 à 20:00
Signaler
Tellement vrai. Beaucoup d'employeurs n'arrivent pas à recruter parce qu'il faut travailler le week-end, parce qu'il faut se lever de bonne heure, ou tout simplement arriver à l'heure! Et bien d'autres! Beaucoup de nos concitoyens ne sont plus motivé...

le 03/09/2012 à 21:12
Signaler
omme vous avez raison : " ...la culture du travail disparaît dans notre pays ...." et bla bla bla oui comme vous le dites , à croire Le Point 25 à 36 000 milliards d' euros sont sortis de notre Hexagone pour les paradis Iles,Suisse, Luxembourg, Lon...

le 07/09/2012 à 15:23
Signaler
heu... c'est vous qui parlez de "formatages idéologiques et dogmatiques mensongers"... j'ose à peine sourire :)

à écrit le 03/09/2012 à 19:27
Signaler
Ben voyons, toujours les mêmes foutaises sur la pénurie d'informaticiens et les emplois non pourvus... Lisez plutôt ceci, ca vous fera du bien : http://munci.org/Informatique-de-l-illusion-des-offres-d-emploi-non-pourvues-a-l-illegalite-des-recruteme...

le 03/09/2012 à 19:42
Signaler
+1 L'article du MUNCI est éloquent de vérité, ou comment passer de plus de 100 000 offres d'emploi dans l'informatique à... seulement 4000 créations nettes de postes (chiffres APEC 2010) !!! Quant au chômage des informaticiens, il a quasiment doublé ...

à écrit le 03/09/2012 à 19:13
Signaler
Ah, les donneurs de leçons. On dirait un discours de grande école pour faire culpabiliser les masses. Il y a aussi d'autres problèmes : habiter dans certaines grandes villes en gagnant des salaires de misère est impossible à cause du prix des loyers,...

à écrit le 03/09/2012 à 18:54
Signaler
en plus il vient nous narguer avec sa bobine trop c'est trop

à écrit le 03/09/2012 à 18:26
Signaler
"Il fut un temps, celui des Trente Glorieuses par exemple, où avoir un travail suffisait au bonheur, où l?on ne craignait pas de se retrousser les manches." Si c'est bien la photo de l'auteur de l'article qui figure au début, je le trouve bien jeune ...

à écrit le 03/09/2012 à 18:23
Signaler
J'ai réellement apprécié l'exposé d'Alexandre PHAM car il est clairvoyant et explique simplement nos problèmes qui sont effectivement toute notre réalité. Le drame c'est que le gouvernement actuel n'a toujours pas saisi que dans un Pays quand l'Etat ...

à écrit le 03/09/2012 à 18:00
Signaler
Totalement d'accord avec cet article. Et visiblement, ça fait mal à certain de l'entendre...

le 04/09/2012 à 2:22
Signaler
Ce qui fait surtout mal à certains (en dehors d'entendre ce qu'ils lisent), c'est de voir une analyse aussi superficielle être publiée dans un journal tel que celui-ci. A part ça, sur 125 commentaires les deux seuls qui sont élogieux, sont l'un au de...

à écrit le 03/09/2012 à 17:59
Signaler
c'est hallucinant, je lit : "Il y a du travail en France !" et un peu plus loin : "Le nombre d?emplois non pourvus oscille structurellement entre 300 000 et 500 000 (pour 3 millions de chômeurs)." 500 000 pour 3 millions de personnes , et vous osez ...

à écrit le 03/09/2012 à 17:47
Signaler
C'est amusant, le ministère du travail considère que le chômage des informaticiens a bondi de 5%. Il doit être mal renseigné. Cf article http://www.zdnet.fr/actualites/le-chomage-des-informaticiens-fait-un-bond-39775515.htm Par contre, l'auteur de l'...

le 15/01/2014 à 8:42
Signaler
Le dreamliner n'est pas un 747.....

à écrit le 03/09/2012 à 17:44
Signaler
Il y aun point qui me pose problème. C'est l'aspect mobilité. Quand on est obligé d'emprunter sur 20-30 ans pour acquérir un logement et souvent en couple, je suis désolé, mais ça bride les élans de mobilité. A moins d'accepter de louer toute sa vie ...

à écrit le 03/09/2012 à 17:44
Signaler
C'est sur, il y a beaucoup de boulot: essayer de trouver des artisans disponibles pour travaux divers; ils sont tous débordés, ont du boulot pour des mois ou des années d'avance. Les chômeurs qui n'acceptent pas ces postes peu qualifiés devraient voi...

le 03/09/2012 à 20:20
Signaler
moi méme professionnel, encore en age de travailler, au chomage , mis dehors pour plus de profit, par une grosse entreprise de droite, alors non je ne travaille plus pour rien, oui je travaille pour moi, vous faite comme moi, faite le vous méme hi h...

à écrit le 03/09/2012 à 17:36
Signaler
" De nombreux jeunes sont plus soucieux de leurs sacro-saintes RTT que de l'intérêt du travail. Plus personne, en clair, ne veut mettre ses mains dans le cambouis? ".... Quel merveilleux billet critique, aux sources et aux explications irréprochables...

le 06/09/2012 à 14:48
Signaler
Il me semble que vous interprétez un peu l'article... Ce que l'auteur met en avant, c'est l'inadéquation entre des formations certes épanouissantes et le marché du travail. Il faut savoir ce qu'on veut: fait-on 5 ans d'études en socio pour grandir in...

à écrit le 03/09/2012 à 17:08
Signaler
Si pôle emploi et le gouvernement faisaient correctement leurs boulots, on n'aurait même pas besoin des services de ce monsieur.

le 03/09/2012 à 18:37
Signaler
pole emploi fait son boulot. notre travail: accompagné les demandeurs d'emploi dans leurs démarches actives de recherche. comment faire quand il n'y a pas suffisamment de travail pour tous? avez-vous le pouvoir de créer plus d'emploi, moi pas.

le 03/09/2012 à 19:36
Signaler
Salut ! Pôle emploi ne fait pas travail. Pourquoi je le sais ? Parce que je leur ai confié plusieurs offres d'emplois et qu'ils ne ne m'envoyaient que des profils qui ne correspondaient pas ou ne savaient même pas rédiger les annonces et intitulés co...

à écrit le 03/09/2012 à 17:04
Signaler
Oui et....., il nous fait une petite rédaction le petit monsieur. Constat alarmant d'une "élite" donnant son avis sur tout et sur rien, et maîtrisant rien. Vision néo libéral ou le méchant travailleur se base uniquement sur son petit confort, ses pet...

à écrit le 03/09/2012 à 17:03
Signaler
Bonjour, C'est toujours énervant de lire qu'il y aurait une pénurie d'informaticien. Déjà, cela montre l'incompétence du rédacteur de l'article en question. Non, il n'y a pas de réelle pénurie, mais il y a le fait que les sociétés veulent des informa...

à écrit le 03/09/2012 à 16:44
Signaler
plutôt que dévaloriser les millions de personnes en recherche d'emploi, y compris les cdd, intérimaires à vie, stagiaires divers qui n'arrivent pas à trouver un emploi fixe (avec les difficultés que l'on sait /impossibilité d'avoir un crédit par exem...

le 03/09/2012 à 18:33
Signaler
Notre mal français qui date d'un certaine époque socialiste, et que le travail manuel sous toutes ses forme a été dévalorisé. Souvenez-vous '' des petits boulots ''. Et notre ''élite d 'Education Nationale '' n'a pas trouvé mieux que de supprimer les...

à écrit le 03/09/2012 à 16:40
Signaler
Alexandre, comment vous dire? Aussi creux que ça et aussi péremptoire; Je ne sais pas si il y a un article de loi contre ça mais c'est envisageable.

à écrit le 03/09/2012 à 16:37
Signaler
Pour la mobilité, les lois n'aident pas. Il y a beaucoup trop de dépenses et de taxes liées à un déménagement surtout quand on est propriétaire. Et puis déménager pour que l'un trouve un boulot, l'autre perdra le sien... Il manque en France une forma...

à écrit le 03/09/2012 à 16:32
Signaler
Fac de médecine 1ere année : 90 000 étudiants en moyenne et 7500 heureux élus à la fin de l'année, donc chaque année pres de 80 000 français décus. Par contre aller dans un hôpital de province ou au dessus d'une ligne Bordeaux Grenoble, il y a des m...

le 03/09/2012 à 17:14
Signaler
Oui c'est un excellent exemple qui va à l'encontre de ce que dit ce monsieur Alexandre. Le numerus clausus est aussi une énorme bêtise qui résulte d'une convergence des intérêts mal compris de la sécu (moins de médecin=moins de consultations) et celu...

le 03/09/2012 à 18:03
Signaler
Tout a fait !!! Le numerus clausus ou comme si celui arrivé 8000ème en France n'était pas meilleur que la plupart des étrangers qui peuplent et gouvernent nos hôpitaux ...

à écrit le 03/09/2012 à 16:13
Signaler
Encore un article fait par un jeune complètement a l'ouest des chercheurs d'emploi avec une méconnaissance totale du monde de pole-emploi. Tenez moi par exemple, j'étais ingénieur de maintenance dans les télecoms dans un groupe International avec des...

le 03/09/2012 à 17:30
Signaler
essayer sur rennes

le 04/09/2012 à 14:45
Signaler
merci...!!!un contact peut-être.??...ou une société qui recherche des compétences??

à écrit le 03/09/2012 à 16:05
Signaler
pour avoir travaillé dans le commercial il faudrait préciser que ces métiers sont avant tout relationnels et très souvent similaires d'un salaire aléatoire. Combien sont payés uniquement à la commission, avec évidemment des frais à investir : voiture...

à écrit le 03/09/2012 à 16:02
Signaler
Est-ce là la seule analyse qu'un polytechnicien puisse sortir? Je connais des lycéens qui font des dissertations plus abouties. Affligeant.

à écrit le 03/09/2012 à 15:39
Signaler
la question à se poser est pourquoi est-ce que ces 300 à 500000 emplois ne trouvent pas preneurs? Et il n'y a pas que la formation qui va règler le problème sauf à la marge. de plus un salarié formé demandera a être mieux rémunéré qu'un salarié "ordi...

le 03/09/2012 à 16:38
Signaler
C'est avant tout la formation qui est un problème mais pas seulement, l'expérience aussi. Il faudrait mettre en place de l'alternance pour adultes, beaucoup de CAP ou BP pour des métiers demandeurs sont impossibles ou très difficiles d'accès après 26...

à écrit le 03/09/2012 à 15:26
Signaler
C'est rigolo...personnellement je bouge de région en région, je ne compte pas mes heures, et je gagne pas mal d'argent - suffisament pour ne jamais avoir à regarder à la dépense dans la vie de tous les jours ou pour faire un cadeau -....ce qui me per...

le 03/09/2012 à 16:14
Signaler
Quel est votre domaine d'activités svp.?

le 03/09/2012 à 17:47
Signaler
Meurisier, Et vous avez une famille avec la vie qui va avec ou est-ce que vous êtes célibataire 100% ? Ou alors faites-vous de voir votre femme et vos enfants que quelque fois dans la semaine ? le mois ? l'année ??

à écrit le 03/09/2012 à 15:23
Signaler
k

à écrit le 03/09/2012 à 15:14
Signaler
C'est un leitmotiv que j'entends depuis presque trente ans: si il y a du chômage, c'est que les formations ne correspondent pas à la demande. Pourtant, depuis une vingtaine d'années, on a multiplié le nombre d'élèves dans les écoles d'ingénieur, sans...

le 03/09/2012 à 16:28
Signaler
Sachant qu'en début de carrière, en CDD reconductible 6ans, le salaire de départ d'un ingénieur (dans l'enseignement superieur en tout cas) c'est 1300 net.

le 03/09/2012 à 16:40
Signaler
On parle surtout de formations pour adultes et pour se reconvertir. C'est là qu'est le problème. Pour les ingénieurs, tous ceux que je connais n'ont aucun problème pour trouver du boulot même sans réseau. Il y a une demande énorme. Ceux qui ne trou...

à écrit le 03/09/2012 à 15:01
Signaler
Discours facile a tenirpour un type au salaire sans doute confortable, qui peut se permettre de se payer une nounou quand il est loin de chez lui . Des informaticiens , y en a en France. Mais ce que les SSII veulent c est de l informaticien corveable...

le 03/09/2012 à 16:43
Signaler
Des informaticiens, il n'y en a pas. J'en connais et ils n'ont aucun problème pour changer de boîte quand ils veulent avec de gros salaires. La demande est énorme et il n'y a personne sur le marché. Si vous n'arrivez pas à obtenir un bon salaire alor...

le 03/09/2012 à 21:03
Signaler
"La demande est énorme et il n'y a personne sur le marché." C'est çà... juste 30 000 informaticiens au chômage mais ceux-là comptent pour du beurre évidemment ! Il est clair que quand on cherche le profil sur mesure parmi les dizaines de métiers et ...

à écrit le 03/09/2012 à 14:55
Signaler
Cet article est confondant de lieux communs qui sont rebattus depuis plus de trente ans. Il n'en reste pas moins vrai que le problème est structurel et aussi culturel pour l'orientation des enfants à l'école. C'est un peu comme pour les voitures all...

à écrit le 03/09/2012 à 14:55
Signaler
La Tribune est en train de devenir Tribune des Brèves de Comptoir à force de publier ce genre de, comment dire, non vraiment ce n'est même pas une tribune. Pas sérieux. Ces fausses vérités et cette condescendance envers sa propre génération. Les baby...

à écrit le 03/09/2012 à 14:52
Signaler
j'aimerais bien voir se costume cravate mettre un bleus de travail et allé travailler a l'usine pour un SMIC !!!! bien jolie te tenir se genre de propos quant on fait partie d'une classe de privilégié, pour moi c'est que du vent et si les états unis ...

le 03/09/2012 à 15:50
Signaler
C'est peut-être qu'il a fait des études et qu'il a un certain niveau et par ailleurs fait des sacrifices durant sa jeunesse pour y arriver, ce qui n'est pas forcément le cas de tout le monde ici d'après la grammaire et l'orthographe , qui est pourtan...

le 03/09/2012 à 17:50
Signaler
Tout le monde n'a pas les moyens de se payer des études ... ou d'avoir des parents pour les financer.

le 03/09/2012 à 19:11
Signaler
"tout le monde n'a pas les moyens de se payer des études" : certes, mais c'est un mauvais exemple. En effet, faire l'X est presque gratuit : il "suffit" d'aller jusqu'au bac et de faire une prépa publique (genre Louis Le Grand / Henri IV). Ca ne coût...

le 03/09/2012 à 23:41
Signaler
Suis tout à fait en phase avec une grande partie de tes propos. "genre Louis Le Grand / Henri IV" ---> égal Paris. Sympa quand tu habites en province, d'où piole pour loger l'étudiant(e), donc loyer. Des prépas publiques il n'y en a pas dans tous ...

le 04/09/2012 à 9:22
Signaler
Tu as des internats, très peu chers, dans pas mal de prépas publiques, et tu as des prépas publiques en Province également. Et des bourses, pour finir. L'un dans l'autre, c'est possible. Mais il est clair que c'est plus simple en ayant des parents qu...

à écrit le 03/09/2012 à 14:46
Signaler
Cet article, sous couvert d'une donnée intéressante qui est celle de l'inadéquation entre l'offre et la demande de travail en France, en fait une analyse partiale et erronée et dont les conclusions sont au final dignes du café du commerce. Quand on p...

à écrit le 03/09/2012 à 14:35
Signaler
Bonne gestion de la grammaire, phrases à la syntaxes irréprochables, bonne utilisation de la conjugaison: pour le reste, on repassera !

à écrit le 03/09/2012 à 14:11
Signaler
J'ai également creusé la vie d'alexandre pham auteur de l'article : et j'ai également fait le compte de son cursus pour le moins curieux : après quelque missions d'intérim, il devient vice président chez Zodiac !!! puis pdg chez lynx et effectivemen...

le 03/09/2012 à 15:17
Signaler
@Pepin : j'ai essaye de creuse votre vie ... mais c'est le vide. Nada. Rien ne sort de google.

le 03/09/2012 à 16:21
Signaler
@Bernier : j'ai essayé de creuser votre vie ... mais c'est le vide. Nada. Rien ne sort de Google.

le 03/09/2012 à 19:05
Signaler
Pour Pépin, le "après quelque missions d'intérim, il devient vice président chez Zodiac !!!" : ça serait étonnant, en effet. Mais il faudrait chercher un peu mieux, le quelques missions d'intérim est plutôt "quelques années chez McKinsey" : ceci expl...

le 03/09/2012 à 19:48
Signaler
Excusez-moi, pardon KK Brave garçon que ce Pham : 7 ans d'études secondaires au bas mot, 5 ans chez Zodiac, etc, etc... mais j'a

à écrit le 03/09/2012 à 14:08
Signaler
je suis que ce monsieur Alexandre serait en entreprise le premier à prendre ses RTT. j'en ai connu plein des donneurs de leçon, y en a plein les bureaux....

à écrit le 03/09/2012 à 14:04
Signaler
Je pense que l'auteur voulait plutôt dire : "vous devez vous adapter ou mourrir", parceque lui n'a pas vraiment l'intention de s'adapter à la demande basique des gens : avoir une vie décente...

à écrit le 03/09/2012 à 14:00
Signaler
j'adore les gros diplômés en costard cravate, qui reprochent au jeunes de "pas mettre les mains dans le cambouis", de vouloir faire des études comme eux, et d'avoir aussi des RTT.

à écrit le 03/09/2012 à 13:52
Signaler
Ridicule, comment peut-on se servir des Etats Unis comme exemple pour la mobilité en oubliant des différences fondamentales entres les 2 pays, le prix du logement ( plus le logement est cher, plus il est difficile d'être mobile), le problème de centr...

le 03/09/2012 à 15:34
Signaler
non je suis du même avis, j'ai 60 ans j'ai bossée toute ma vie, j'ai déménagé, j'ai changé de métier, et je n'avais pas de rtt jusqu'en milieu des années 90. Bref, j'ai mis les mains dans le cambouis.A l'age de 18 ans j'ai bossé en Suisse, A 20 ans ...

le 03/09/2012 à 16:33
Signaler
votre commentaire me plait , tout est dit .mais il manque ,1 ou 2 détail , part exemple que les patrons respectaient leur salaries , que les salaires étaient négociables , que les les heures sup était payer correctement , et de plus a cette époque o...

le 03/09/2012 à 16:41
Signaler
Justine, le problème est différent, aujourd'hui il est rare qu'une entreprise prenne un seul risque a vous embaucher si vous n'êtes pas expérimenté, ce qui n'étais pas le cas pendant les 30 glorieuses. C'est LA grosse différence. Tout est vu à court ...

le 03/09/2012 à 17:23
Signaler
non, pas toujours, mon beau frère à une entreprise de revêtement de sol,et je peux vous garantir, que du travail il en a, malheureusement, pour trouver du personnel qualifié, ou qu'il soit disponible à 7 heures du matin, du lundi au vendredi, c'est p...

le 04/09/2012 à 9:21
Signaler
Pas toujours comme vous dites mais très souvent, ensuite si votre beau frère a du boulot, n'hésitez pas à indiquer le nom de son entreprise, ça pourrait aider des personnes ici à trouver qqchose qui sait. Le problème aussi dans votre réponse , vous ...

le 04/09/2012 à 10:44
Signaler
Justine, votre erreur est de mettre tous les jeunes dans le même moule. Perso, à 25 ans, trilingue, j'ai mis 1an et 8 mois à trouver un CDD. Alors que je me levais tôt, que je présente très bien, que je connais l'orthographe et sais parler profession...

à écrit le 03/09/2012 à 13:51
Signaler
Bonjour , Dirigeant de société, j'ai parcouru un récent article sur la vision toute personnelle d'Alexandre Pham sur les difficultés de recruter que rencontre ce jeune homme ... Mais c'est en lisant les communiqués de presse autour de la personne du...

le 03/09/2012 à 19:01
Signaler
Renseigne-toi, ça fait nettement plus de 10 ans qu'il travaille ... Dans le même article, ils précisent que "en 1999, après plusieurs années chez McKinsey, ...". Il travaille donc depuis avant 1999, soit plus de 13 ans

le 03/09/2012 à 19:52
Signaler
Ah pardon KK excuse-moi : 35 - 13 = 22 !!! et toi brave KK à 22 ans, tu as déjà fini tes études secondaires + une prépa + polytechnique ! vraiment trop fort KK ! Mais j'avais oublié Mc Kinsey en plus vraiment trop fort aussi ce Pham !

le 04/09/2012 à 9:26
Signaler
pepin, tu ne crois pas si bien dire, à 22 ans, j'étais à l'X. Mais je n'en suis sorti qu'à 24, désolé. Par contre, certains avaient seulement 21 ou 22 ans à la sortie ... Bref, en plus d'avoir tort, ton élégance est superbe.

à écrit le 03/09/2012 à 13:48
Signaler
"il fut un temps ou avoir un travail suffisait au bonheur" attention : interdiction d'évoluer.

à écrit le 03/09/2012 à 13:43
Signaler
Au moins autant que le système éducatif sclérosé ou les charges sociales et les impôts délirants, les lois normatives en France deviennent folles. Le droit du travail, rien que lui, contient 16000 articles, contre 54 en Suisse et ... ZERO au Danema...

le 03/09/2012 à 15:31
Signaler
@john galt pour une fois j'acquiesce il est évident que la complexité des procédures d'embauches et les réglementations qui se surjaoutent sont de sérieux freins à l'embauche. il faut par contre voir à qui profitent le crime. Sous la pression des syn...

à écrit le 03/09/2012 à 13:36
Signaler
merci d'arrêter votre pipeau digne d'un âne : il y aurait selon vous et les instituts à la noix que vous citez 2.300.000 emplois non pourvus : youpi !!! seulement je viens de contacter l'un des instituts que vous citez : il s'agit d'emploi dont l...

à écrit le 03/09/2012 à 13:35
Signaler
Une vérité (parmi d'autres) est l?incompétence des conseillers de pôle emploi, leur lenteur, la nullité somatique, l'ergonomie, voire les pannes, du système informatique et leur peu de réactivité. Il y'a 30 milliards d'euros qui ne servent qu'à nourr...

à écrit le 03/09/2012 à 13:15
Signaler
Seigneur, un polytechnicien qui fait Psychologie 101 ("ça ne coûte rien d'être optimiste" comme si c'était à la demande) ça fait peur...

à écrit le 03/09/2012 à 13:13
Signaler
Et avant de donner des leçons, Monsieur Pham ferait bien de commencer par respecter la loi... "2010 : comptes non disponibles 2011 : comptes non disponibles" www.societe.com/societe/lynx-rh-512552373.html

le 03/09/2012 à 13:38
Signaler
la publication des comptes n'est pas obligatoire, il suffit de payer une certaine somme pour ne pas être publié. Et heureusement, car, par ex, les grandes surfaces utilisent ces chiffres pour argumenter la réduction des marges de leurs fournisseurs ....

le 03/09/2012 à 13:48
Signaler
Ah bon? "D. n° 2006-1566, 11 déc. 2006, art. 80 (Journal Officiel 12 Décembre 2006) Le fait de ne pas satisfaire aux obligations de dépôt des comptes sociaux est puni d'une amende de 1 500 ?, amende portée à 3 000 ? en cas de récidive. La publicit...

le 03/09/2012 à 15:00
Signaler
@ Vincent : c'est ce que j'ai dit, ils préfèrent payer une amende....

à écrit le 03/09/2012 à 13:09
Signaler
"Le secteur du bâtiment et des travaux publics concentre près de 9 % des salariés du régime général. Il représente à lui seul environ 18 % des accidents avec arrêt de travail et près de 30 % des décès." www.inrs.fr/accueil/secteurs/btp.html Et on ...

à écrit le 03/09/2012 à 13:00
Signaler
En Suisse le chômage est de 2. 7 %. A méditer.

le 03/09/2012 à 13:17
Signaler
La Suisse, l'argent de l'évasion fiscale, du trafic d'arme, de drogue. Bel exemple en vérité.

le 03/09/2012 à 13:40
Signaler
@Vincent : à part des clichés communistes, vous apprendrez que la Suisse ne favorise pas l'évasion fiscale (à moins de considérer qu'un être humain n'est pas libre de s'établir là où il le veut, mais on peut comprendre d'être contre quand on est comm...

le 03/09/2012 à 13:56
Signaler
"la Suisse ne favorise pas l'évasion fiscale" : ah bon? "La banque UBS en France est accusée de «blanchiment» d?argent et de fraude fiscale, a annoncé vendredi le magazine économique Les Echos sur son site internet." www.bit.ly/OHzmWp

le 03/09/2012 à 13:59
Signaler
la Suisse ? enlevez les milliers de milliards de dépôts étrangers et que reste t-il dans ce pays ? du chocolat, des montres et basta. ....Pour info, le fisc allemand estiment à 150 milliards l'évasion fiscale vers la Suisse, la France et l'Italie, 80...

le 03/09/2012 à 16:44
Signaler
Comme dans tous les petits pays qui ont fait de l'évasion fiscale leur business ;) On ne peut pas comparer la Suisse et la France.

le 03/09/2012 à 16:54
Signaler
Mais qu'attend la France pour devenir un paradis fiscal ?

à écrit le 03/09/2012 à 12:58
Signaler
J'entend la remarque pertinente.....oui il y à du travail mais voyez combien c'est payé..Avez vous déjà regardé le montant de l'ensemble de vos cotisations sur les fiches salaire ainsi que des cotisation patronal. ? Croyez vous que tous les cadres su...

à écrit le 03/09/2012 à 12:44
Signaler
Ben qu'attend M. PHAM pour troquer son beau costume et sa cravate pour un bleu de travail et des chaussures de chantier et aller bosser été comme hiver sur un chantier de BTP ou sur le bord des routes ? Il en connait quoi de ces métiers à part ce qu'...

le 03/09/2012 à 13:18
Signaler
Exactement. J'ai aimé la référence aux "Trente Glorieuses" aussi, qu'il n'a probablement pas vécu...

à écrit le 03/09/2012 à 12:32
Signaler
"La formation, celle des étudiants et des professionnels, est donc la solution pour lutter contre le chômage." C'est une des solutions. Mais il y a là un problème de mentalité. En France on voudrait avoir le droit de faire les études que l'on souhai...

à écrit le 03/09/2012 à 12:24
Signaler
Beau discoure que voilas, mais très lion de la réalité !!! Descendez donc de votre tour d'ivoire et venez donc voir cette masse laborieuse qui bosse pour des clopinettes !!! 40 ans de boite pour 1400 euro et je m'estime heureux d'avoir un boulot, mai...

à écrit le 03/09/2012 à 12:08
Signaler
Je suis fonctionnaire et j'ai fait le choix de la mobilité. Je suis à 300 km de ma famille (parents), ma femme aussi. Depuis 2 ans je suis jeune papa. Pas de mamy ou papy pour garder mon fils quand il est malade ou autre, celui-ci voit ses grands par...

à écrit le 03/09/2012 à 11:51
Signaler
1 courage politique 2 courage politique 3 courage politique

à écrit le 03/09/2012 à 11:49
Signaler
Bonjour, En ce qui concerne l'informatique, il faut différencier le discours des employeurs et la réalité, il y a un gouffre : - beaucoup d'annonces "fictives" pour des postes n'existant pas ou des appels d'offres non encore remportés - les employeur...

le 03/09/2012 à 13:19
Signaler
Ah mais non, puisque Alexandre Pham vous explique en creux qu'il n'y a pas de sélection sur des critères aussi futiles. Tout va bien je vous assure, le chômage, c'est juste des jeunes, formés inutilement, et qui ont la dynamique physique et intellect...

le 03/09/2012 à 15:15
Signaler
Je travaille dans une entreprise informatique de taille moyenne, et effectivement nous avons beaucoup de mal à recruter. La prime de cooptation a été réaugmentée, et on essaye de draguer les étudiants pour les attraper avant qu'ils ne partent dans le...

le 03/09/2012 à 16:46
Signaler
@Guigui78 : la demande en informatique est énorme. J'ai des connaissances dedans et ils ne trouvent personne, ils paient très très bien leurs ingénieurs. Mais un conseil, n'allez pas dans les SSII !

le 03/09/2012 à 22:35
Signaler
Fab fait un bon point. Les métiers d'informaticiens ont bcp changé depuis l'évolution des "appliances" qui ont maintenant très peu de "bug" et les MAJ sont maintenant facile. Si vous n'êtes pas programmeur aujourd'hui vous ne valez malheureusement pr...

à écrit le 03/09/2012 à 11:49
Signaler
"Et la marmotte..., elle met le chocolat dans le papier d'alu"

à écrit le 03/09/2012 à 11:47
Signaler
Que deviennent les plus de 40 ans dans le BTP ou la restauration ? des chômeurs, cassés - et les sociétés du secteur (sous-traitants et travail temporaire compris) font venir de nouveaux jeunes (du Portugal ou d'Espagne)

à écrit le 03/09/2012 à 11:46
Signaler
un beau tissu d'âneries.

à écrit le 03/09/2012 à 11:43
Signaler
Si les français sont peu mobiles en comparaison des américains, c'est lié à la fiscalité élevée (frais de notaire) lorsqu'on achète un bien. Il faut des années pour "amortir" ces frais, ce qui n'est pas le cas aux Etats-Unis. Si l'Etat réduisait ce ...

à écrit le 03/09/2012 à 11:37
Signaler
la mobilité en France ? des mois de tracasseries administratives ! faut être drôlement motivé pour accepter de déménager ; c'est aussi ça la différence avec les USA où changer d'adresse, d'état (région) est un simple changement d'informations personn...

à écrit le 03/09/2012 à 11:30
Signaler
"De nombreux jeunes sont plus soucieux de leurssacro-saintes RTT que de l'intérêt du travail. Plus personne, en clair, ne veut mettre ses mains dans le cambouis?" Ouais donc faire des heures sup gratos dans le cadre d'un emploi précaire c'est ce que...

le 03/09/2012 à 11:42
Signaler
Allez faire un stage en allemagne et vous changerez d'opinion

le 03/09/2012 à 11:44
Signaler
Bien vu, surtout que M. Pham lui-même ne semble pas connaître ces métiers, usants, qui amènent en fin de carrière à un état de santé déplorable. Etre courageux, oui, mais voudrait-il que son fils fasse un tel métier et se retrouve invalide à 50 ans? ...

le 03/09/2012 à 11:52
Signaler
La vision comptable s'est imposée comme la seule valable. Peu importe la réalité. C'est oublier aussi un peu vite la mondialisation qui a abouti notamment au phénomène des délocalisation sans oublier la productivité qui ne cesse pas d'augmenter et qu...

le 03/09/2012 à 12:02
Signaler
Si 35 heures sur un chantier ou dans un restaurant c'est trop, c'est que vous êtes déjà invalide...

le 03/09/2012 à 12:16
Signaler
Oui, ça fait longtemps que le chomage est completement intégré dans notre modele économique, mais là n'est pas le sujet. Je trouve simplement bien naif de s'étonner que ces secteurs soient boudés quand on connait leur propension a briser de l'employé...

le 03/09/2012 à 13:34
Signaler
@Closemug : On voit que vous n'y connaissez rien. Pour avoir des amis qui sont dans ces branches difficiles, je peux vous dire que c'est encore plus dur que ce qu'on le croit. Au début, on est jeune, on a du courage...et puis le temps passe, la santé...

le 03/09/2012 à 13:57
Signaler
Je travaillais dans l'automobile sur logiciel cao catia v5 et suis actuellement au chômage.Malgré mes candidature répétées dans des sociétés aéronautiques utilisant ce logiciel aucune ne m'a jamais accordée la moindre attention.Et pourtant elles pass...

le 03/09/2012 à 14:27
Signaler
Oui, le problème de la rémunération est sans doute à la base du malaise. On assiste à un véritable nivellement par le SMIC qui va complètement à l'encontre d'une logique de valorisation. En même temps avec toutes les aides aux bas salaires, on ne pou...

le 04/09/2012 à 5:47
Signaler
Suis chef d'entreprise en syndic de copropriétés. Je recherche tout le temps des gestionnaires et des comptables en copropriété à 25 - 30 000? net par an et ...je ne trouve pas, personne car nos métiers sont pénibles. Nous sommes devenus un pays où t...

le 04/04/2013 à 0:03
Signaler
Bizarre mais j'en doute de votre véracité sur votre commentaire, trouver personne ? avec une telle demande ? ou bien est-ce par soucie de "payer" une main d'oeuvre ? Dans ce cas donnez moi ce poste vacant si personne ne le désir accordez moi un entr...

le 16/04/2013 à 11:33
Signaler
Le problème est surtout qu'on ne trouve pas assez de profils qualifiés et ça l'auteur le dit bien.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.