Ségolène Royal en "Liberté guidant le Peuple" : la double erreur

 |   |  1136  mots
Ségolène Royal croit imprimer une image, mais elle se tire une balle dans le pied... | DR
Ségolène Royal croit imprimer une image, mais elle se tire une balle dans le pied... | DR (Crédits : DR)
En se glissant dans un tableau de Delacroix, Ségolène Royal croit imprimer une image, mais elle se tire une balle dans le pied. Par Florian Silnicki, expert en stratégies de communication et Elisabeth Segard, Journaliste et bloggeuse mode.

Michelle Obama transformée en boule d'énergie, un soir de victoire électorale, par le miracle d'une robe noire et rouge, Jackie dramatique en tailleur rose, Lady Di séduisante pour l'éternité dans sa robe noire trois trous... les looks élevés au stade de symboles ne manquent pas. Dans une société aussi visuelle que la nôtre, quand le lecteur ou le spectateur n'a plus le temps (ou l'envie) de lire de longs textes, les politiques ressortent les vieilles recettes des malles. Et se rappellent que bien souvent, une image vaut mille discours.

Ségolène Royal s'est tiré une balle dans le pied

Oui, une tenue est un excellent moyen d'imprimer une image. Mais c'est un jeu dangereux : elle peut aussi incruster une image ridicule dont le politique aura par la suite le plus grand mal à se débarrasser. Si les mots s'envolent, les images restent.

Les médias et les Français commencent à se lasser des petites phrases calibrées pour infecter les réseaux sociaux : Madame Royal (ou son équipe) a voulu contourner l'obstacle en imposant un choc visuel. Mais en se glissant dans un tableau de Delacroix, Ségolène Royal s'est tiré une balle dans le pied.

Une impression pas vraiment enthousiasmante

Esthétiquement, il faut avouer que c'est ridicule : si Vuitton a rendu la robe-nuisette so 2013, tout le monde n'est pas Marc Jacobs. Alors on évite la chemise de nuit. Même Lauren Bastide, journaliste de mode chez ELLE, a prouvé par une mise en situation que dans la vraie vie, c'était déplacé. Ici, la longue robe blanche fait plus que négligé : le faussement naturel sent le saut du lit. On respire presque la transpiration. Une impression pas vraiment enthousiasmante, peu apte à emporter l'adhésion des foules. Artistiquement, ce tableau est un fourre-tout romantique qui emprunte à l'art statuaire grec et à la peinture classique.

Politiquement, une déclaration de guerre

Si l'œuvre marquait une rupture en 1830, nous sommes en 2013 : il y a belle lurette qu'elle est étiquetée pompier. S'inspirer de ce tableau signe plutôt un goût désastreux qu'un choix éclairé. Politiquement, enfin, c'est une déclaration de guerre. Monsieur Hollande, régulièrement comparé à Louis XVI, a dû moyennement goûter ce manifeste allégorique : Delacroix avait peint ce tableau en soutien aux Trois Glorieuses, ces journées d'émeutes qui ont poussé Charles X à l'abdication. Madame Royal n'a-t-elle pas fait l'erreur de s'approprier un symbole universel ? Et connoté ? Pour imposer une image, il faut qu'elle soit originale.

Égarement vestimentaire et embrouille intellectuelle?

En mode comme en politique, enfiler les habits d'un autre n'est jamais une bonne idée : ils tombent rarement juste. L'égarement vestimentaire de Ségolène Royal est-il le signe d'une embrouille intellectuelle ? La marinière d'Arnaud Montebourg et le soin qu'il prend à communiquer sur son changement de codes vestimentaires n'est-il pas l'illustration d'une certaine impuissance politique cherchant à faire du vêtement un outil de conquête de l'opinion ?

Un impact croissant des codes vestimentaires

Dans une société dominée par l'image, les mots comptent parfois moins que les vestiaires de chacun. Paris, Milan, Londres et New York pourraient-elles pour autant ranger leur Fashion Week au vestiaire ? Ce n'est pas si sûr. Agitant les passions populaires et les polémiques médiatiques, la tunique de Ségolène Royal comme les Ray-Ban de Nicolas Sarkozy en passant par les Crocs roses aux pieds de Roselyne Bachelot à la sortie d'un conseil des ministres, en août 2008, l'impact des codes vestimentaires en politique n'a cessé de croître.

La politique, ou la maîtrise des apparences, selon Machiavel

La politique, c'est la maîtrise des apparences nous apprend Machiavel. La dernière élection présidentielle a semblé marqué le paroxysme de cette maitrise. Nicolas Sarkozy avait choisi de mettre en valeur ses cheveux blancs, son expérience. Quant à François Hollande, c'était régime et cheveux teints. Loin du Jean négligé de Cécile Duflot au premier conseil des Ministres ou des robes Christian Dior de Rachida Dati, cette photographie de Ségolène Royal en dit long sur sa volonté de faire comme le peuple ou la représentation qu'elle s'en fait.

Elle semble en revanche avoir compris mieux que les autres à quel point une photographie mobilise l'émotion électorale. C'est là un outil au service de sa stratégie politique. Elle sait que c'est plus souvent l'émotion que la raison qui guide l'électeur. A l'heure où les électeurs ne votent plus pour un homme ou une femme politique mais à son histoire, pas sûr qu'ils comprennent celle que Ségolène Royal a choisi de mettre en avant avec cette photographie.

En voulant trop bâtir son récit politique, elle rate le coche

Ségolène Royal a choisir de bâtir son aventure politique sur un récit personnel. C'est légitime. Mais en ayant trop voulu bâtir son récit politique sur une image, elle a raté le coche. Celui de parler aux électeurs.  Ségolène Royal a choisi de captiver l'électeur au lieu de le convaincre pour qu'il investisse mieux l'histoire qu'elle lui propose.

Une double erreur

Cette habileté de communication politique l'a poussée à faire une double-erreur : oublier qu'elle serait soumise au jugement du lecteur-électeur et à sous-estimer le risque, pourtant majeur en l'espèce, de décalage en le message qu'elle tente d'émettre et celui réellement perçu.

Le storytelling de Ségolène Royal a tenté de repartir d'un tableau fondateur pour tracer une double ligne : directrice pour l'électeur mais séparatrice du gouvernement. Elle n'a pas su remettre au goût du jour la force de l'histoire dans la vie d'une femme politique.

Elle a oublié que la parole sur une femme politique n'est pas la parole d'une femme politique. Elle aura comme toujours réussi à susciter des réactions et des détournements sur internet. C'est peut-être là pour elle, après tout, l'occasion d'entamer le dialogue avec l'électeur. Oui, utiliser l'histoire et l'art peut être une base du storytelling politique.

La difficulté de l'exercice est d'en choisir le véhicule idéal. Le tableau de Delacroix ne semble pas le bon pour convaincre l'électeur. A l'heure où les électeurs via les médias, beaucoup, et les réseaux sociaux, encore plus, scrutent plus que jamais le style des candidats, Ségolène Royal devrait prendre garde aux signaux qu'elle envoie en s'affichant ainsi. On savait que le storytelling dominait le monde de la communication politique, on découvre chaque jour davantage que la mode domine le storytelling...

Florian Silnicki est  Expert en stratégies de communication (@floriansilnicki / floriansilnicki.fr)
Elisabeth Segard est Journaliste et bloggeuse Mode (@CasStelda / http://stelda.blogspot.fr)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/11/2013 à 17:07 :
Que de ratiocinations dans cet article! Ségolène peut tout simplement s'adresser au " peuple" et ,elle on la comprend au moins
a écrit le 01/11/2013 à 0:45 :
Qu'est ce qui est réellement ridicule, Ségolène second degré ou une "bloggueuse mode" nous expliquant en quoi la nuisette est une erreur de communication?
a écrit le 28/10/2013 à 20:42 :
Ce long article prouve bien qu'une image vaut mieux qu'un long discours, et un publicitaire dirait : super : la photo est reprise dans la Tribune, ça marche, le buzz court ! Et d'ailleurs, merci, je la découvre, et c'est vrai que c'est amusant, merci.

voyons si je vais retrouver :mon commentaire
a écrit le 28/10/2013 à 0:25 :
J'étais le premier a commenter cet article et surtout les approximations de son auteur, je n'ai pas été blessant et je n'ai pas tenu de propos orduriers, mais j'ai été censuré, mon commentaire n'apparait nulle part. Bravo latribune.fr
a écrit le 27/10/2013 à 14:00 :
quand on écrit un article, c'est soit pour faire avancer les choses dans l'intérêt général, soit pour servir des intérêts particuliers. Dans le cas de cet article, le dogmatisme sous-jacent l'emporte sur l'objectivité et l'honnêteté intellectuelle. Chacun se positionne sur un curseur qui va du "chacun pour soi et mort aux faibles" jusqu'au "on prend tout aux riches pour le distribuer aux pauvres". Mais ce positionnement ne devrait pas altérer l'aptitude à se référer à des données exactes et la qualité du raisonnement. Vouloir faire avancer les choses et s'adressant aux émotions plutôt qu'à une réflexion objective, c'est vouloir (consciemment ou inconsciemment) manipuler les gens.
a écrit le 27/10/2013 à 12:37 :
le ridicule ne tue pas heureusement, car politiques, journalistes et experts de tous poils seraient sans aucun doute menacés d' extinction. Mme Royal est certainement pas très inspirée, mais que dire de cette analyse fumeuse, prétentieuse, et sans intérêt.Les citoyens dont vous parlez ou encore mieux, pour qui vous parlez (de quel droit on se le demande), en on plus qu'assez de vos théories oiseuses. Comme le disaient les vieux, le jour ou les cons voleront vous serait chef d'escadrille, si ,toutefois votre égo n'est pas trop lourd pour vous permettre de décoller.
a écrit le 27/10/2013 à 9:52 :
Vu sur wikipédia : F.Silnicki appartient au courant UMP "Nouvelle donne" qui regroupe les plus jeunes membres du Parti. Auparavant, il était à la direction des Etudes de l'UMP.
C'est donc visiblement un article Partisan servant de scud à l'UMP.
La stratégie de Mme Royal est donc la bonne puisqu'elle gène la droite!
C'est logique puisqu'elle est la seule à nous apporter un peu de fraîcheur et d'humour.
A quand un article aussi long sur le fond de son interview?
a écrit le 27/10/2013 à 9:40 :
quant on ne sait plus que dire ni faire, il faut bien se montrer par tous les moyens.......
a écrit le 27/10/2013 à 9:05 :
Il semblerait que l'expert ne sache pas comment se déroule ce genre de prise de vue. En l?occurrence, ce n'est pas l'idée de Royal ou de son équipe. "Florian Silnicki est Expert en stratégies de communication" est-il écrit, permettez-moi de rajouter : "mais n'a aucune idée de comment fonctionnent les médias".
Réponse de le 27/10/2013 à 9:55 :
De plus F.Silnecki fait partie du courant UMP "Nouvelle donne", donc c'est un article partisan sans intérêt...
a écrit le 27/10/2013 à 8:04 :
Un très bon article. Il ne faudrait pas oublier non plus que la figure de Marianne lui était souvent associée. Dès lors pourquoi vouloir l'incarner dans une image ridicule puisque l'esprit des Français avait déjà fait l'association. Une image plus subtile, plus allusive, aurait permis de renouveler la représentation, même si c'eut été sans faire le buzz.
a écrit le 26/10/2013 à 18:44 :
Ça, ça mérite une ration supplémentaire d'avoine Mme Royale.
Vous faites très fort cette automne.
Quand est ce que vous nous lâchez magnum ?
a écrit le 26/10/2013 à 17:56 :
Sur les pas du Front National.
a écrit le 26/10/2013 à 17:28 :
Si le ridicule tuait , qu'est ce qu'on aurait la paix !
a écrit le 26/10/2013 à 16:50 :
Trop modeste sans doute, Florian Silnicki a oublié de préciser à Elisabeth Segard qu'il est "Membre de Nouvelle donne, le nouveau courant de l'UMP qui regroupe les plus jeunes membres du parti."
a écrit le 26/10/2013 à 15:37 :
Ne pourrait on pas la pendre avec son drapeau... Ca nous délivrerai tous.....
a écrit le 26/10/2013 à 13:15 :
Et les chevilles, mamy, elles vont bien ?
a écrit le 26/10/2013 à 13:02 :
Elle a surtout l'air d'une petite vieille pour qui la hampe et le drapeau sont trop lourds. Ce n'est pas avec cette image là qu'elle peut convaincre qui que ce soit d'une symbolique dévoyée par la médiocrité. Pour copier il faut du génie, sinon c'est un plagia. A quand François Hollande en César, ou à cheval en Roi Soleil ?
Réponse de le 26/10/2013 à 13:20 :
Hi Hi ! + UN !
a écrit le 26/10/2013 à 12:07 :
La semaine proche, on la verra dans Joséphine ange gardien avec François. Elle jouera l'assistante sociale tailleur Chanel aidant une jeune clandestin. François jouera dans son propre rôle le président prêt a tout. Parce que les français en France, c'est has been vu du 4ème arrondissement de Paris.
a écrit le 26/10/2013 à 11:49 :
Le tableau de Delacroix n'est absolument pas pompier, votre "bon goût" de giscardien libéral avancé n'est pas celui de tout le monde. L'énorme différence entre la photo et le tableau, c'est que la Liberté, déesse allégorique, se montre seins nus. C'est pour cela que la photo paraît par contraste convenue et mièvre. Je ne dis pas que Ségolène Royal aurait dû l'imiter, mais pour évoquer le tableau, il fallait prendre une tenue plus libérée et énergique.
Réponse de le 26/10/2013 à 13:22 :
Exact!
a écrit le 26/10/2013 à 11:02 :
Cette femme n'est pas finie
Réponse de le 26/10/2013 à 11:35 :
SI ..si....... finie ......F I N I E !
a écrit le 26/10/2013 à 10:57 :
A vouloir absolument faire parler d'elle, finira-t-elle comme l'ex madame Le Pen, en couverture de Play Boy ?
Réponse de le 26/10/2013 à 13:23 :
oh! punaise ! on est pas bien payé, mais on rigole...
a écrit le 26/10/2013 à 10:25 :
Ca finit exactement comme toutes les vieilles stars qui ne savent plus comment faire parler d'elles, et finissent a la ferme célébrités... C'est moche ma pauvre Ségo... ;-)
Réponse de le 26/10/2013 à 13:24 :
...à la ferme des célébrités?? oh! non! quand même pas..! serai je tombée si bas?....
a écrit le 26/10/2013 à 9:51 :
La prochaine fois en Emmanuelle dans un fauteuil en osier....
a écrit le 26/10/2013 à 9:10 :
Contre l'oublie, il lui faut un"buzz "par semaine.
a écrit le 26/10/2013 à 8:21 :
ségocruche est de retour ,en fait elle ne cesse pas d,être de retour tant son égo est surdimensionné et son désir de paraitre et d,apparaitre est immense ;a ce point ça tient de la pathologie mentale ,je plains son entourage proche il est vraisemblable que pour lui ce doit être compliqué voire douloureux .
Réponse de le 26/10/2013 à 13:43 :
...Surement..., mais "avec lui, tout doit être compliqué voire douloureux..Pauvre président
Réponse de le 27/10/2013 à 10:32 :
ces derniers temps elle était remontée dans mon estime, bien que n'étant pas d'elle un Fan!!! mais alors là!... je m'aperçois que je reviens de loin... ridicule, totalement ridicule. Comment ses proches familiaux ou politiques ne l'ont-ils-pas dissuadés de participer à une telle mascarade.... triste mais tristeà en crever! oh vous les"politiques" vous ne nous épargner rien!!!
a écrit le 26/10/2013 à 8:20 :
Et encore, vous n'avez pas vu tout son talent. Elle a un potentiel immense. Elle prévoit de faire de la publicité pour les soins du visage. Et si ça marche, elle fera de la publicité pour les serviettes hygiéniques et les tampons. Et si ça marche, elle a prévu de travailler avec les fabricants de couches Pampers et Huggies concernant l'énurésie secondaire chez l'adulte.
Réponse de le 26/10/2013 à 9:26 :
Arnaud Montebourg ayant déjà posé avec la marinière, le port d'une couche ne devrait pas être un probleme. Avec Ségolène egalement en lange, sur qu'ils se font une pub pendant longtemps. Lol.
a écrit le 26/10/2013 à 8:15 :
Combien de mots ont été écrit sur ce article pour dire simplement, c'est ridicule.
a écrit le 26/10/2013 à 8:08 :
Combien elle nous coûte aussi cette élue ?
Combien elle rapporte en tant que présidente de région ?
La Veme république est moralement a l'agonie. On a tous les symptômes d'une grave crise qui se produira lorsque la dizaine d'analystes chargés de donner une note a la France dans le monde décideront une ou plusieurs dégradations.
a écrit le 26/10/2013 à 7:05 :
Elle est complètement à côté de la plaque mais... elle est mimi la Ségo, et certainement sincère, au milieu de ce parti gavé de faux-culs et d'idées figées.
Réponse de le 26/10/2013 à 7:43 :
J'en connais un autre qui est complètement à côté de la plaque, comme hier à propos de la reprise en UK...
Réponse de le 26/10/2013 à 13:26 :
Je serai de votre avis, voyez vous Pitcho......
a écrit le 26/10/2013 à 7:03 :
Elle est bravitudement bête et cette dame a failli être président. Pauvre de nous, on est tombé bien bas avec l'impuissant actuellement mais avec elle, c'était au niveau du caniveau que la France se serait retrouvée. Pendant que les français acceptent beaucoup de sacrifices, elle, elle parade. Est ce que les électeurs se révolteront maintenant ?
a écrit le 26/10/2013 à 5:53 :
Decidement mme royal est fachee avec les codes vestimentaires...souvenez vous de son apparition en Chine sur la grande muraille vetue de blanc.....couleur du deuil pour l empire du milieu!
Quant a cette apparition, jusqu ou ira son besoin de paraitre, car elle ne sait faire que ca.
Prochaine photo, nue integrale....? Pauvre france.
a écrit le 25/10/2013 à 22:54 :
on se fiche des expert en com, la Segolene a reussi son coup, on parle d'elle, et ne pas de son "peti mari" et de son ogresse
a écrit le 25/10/2013 à 21:29 :
Royal "se tire une balle dans le pied". ha bon. il restait une balle? curieux.
a écrit le 25/10/2013 à 20:13 :
Je n'aime pas les socialos. Mais la ségo, je la trouve sympa. Le PS c'est un parti figé, conservateur, brejnevien, constitué de petits rentiers nomenklatouristes. La ségo, elle détonne comme l'orage qui s'annonce.
Réponse de le 26/10/2013 à 13:29 :
...Pas faux...
Réponse de le 26/10/2013 à 13:46 :
et elle est somme toute sympa, on ne peut dire le contraire! PLUS sympa que la compagne arrogante de Hollande, en tout cas !
Réponse de le 26/10/2013 à 19:33 :
....la compagne arrogante de Hollande.... avec sa chevelure de starlette que copie soudainement NKM !!! Quel manque de personnalité!

Nous n'avons pas de chance en France, c'est le nivellement par le bas. Où est la distinction des élites??
a écrit le 25/10/2013 à 19:43 :
au moins cela a apporté du grain à moudre à un expert et une journaliste . dommage que dans leur article ils ne proposent pas ce qu'ils auraient fait à la place et en beaucoup mieux .
Réponse de le 25/10/2013 à 21:36 :
"L'origine du monde", Courbet, c'était plus dans ses cordes.
Réponse de le 26/10/2013 à 14:54 :
c est sûr qu'en France les femmes en politique ne sont pas bien acceptées ni respectées. C'est dommage dans un pays qui se veut progressiste ....
a écrit le 25/10/2013 à 19:10 :
elle est VRAI ...Son regard mobilisateur ...son allure dynamique ...sa conviction à hisser le symbole de la France ..elle entraine HEULIEZ ..! ! !
a écrit le 25/10/2013 à 19:07 :
La vraie Madame Royale, fille aînée de Louis XVI et de Marie Antoinette, avait épousé le fils de Charles X. En tant que dernière Dauphine de l'Histoire, elle est donc une des victimes de la révolution de 1830 et partit en exil. La photo en question est donc particulièrement ridicule.
a écrit le 25/10/2013 à 19:00 :
les communicants sont bien tous des clowns: la moitié trouve ça super , l'autre nul, selon qui les paye. L'électeur de base aura de toute façon oublié cette enième ineptie de la passonaria du Poitou dans pas longtemps!
a écrit le 25/10/2013 à 19:00 :
Au petit coup d'?il à cette photo on voit que Ségolène Royal est ridicule et ne peut que susciter les moqueries.
a écrit le 25/10/2013 à 18:38 :
La pauvre.
Elle fait pourtant preuve de bravitude en défendant les barricades
a écrit le 25/10/2013 à 17:51 :
Malheureusement, entre celui dont on a hérité et son ex compagne, on récupère tous les clowns de la république . Leur ego est tel qu'ils ne savent plus qu'elle connerie inventer pour faire parler d'eux mais cela les rend encore plus méprisables, ils confirment, s'il en était besoin leur médiocrité!
a écrit le 25/10/2013 à 17:50 :
Elle peut nous le refaire avec le Radeau de la Meduse
Réponse de le 25/10/2013 à 21:06 :
Et à voir comme les occupants du radeau sont en pleine forme,on a tout de suite compris dans quel état est la France !
Réponse de le 26/10/2013 à 14:18 :
+ 1
a écrit le 25/10/2013 à 17:42 :
Bon, se prendre pour la liberté sur les barricades, c'était ridicule. Mais écrire un article qui théorise tout cela sur 2 pages l'est au moins tout autant...
a écrit le 25/10/2013 à 17:20 :
On la savait narcissique rien qu'en l'ecoutant :elle commence toujours ses phrases par moi je .... Mais maintenant en plus du son,on a l'image....
a écrit le 25/10/2013 à 17:19 :
quelle Famille...
vive les égos
a écrit le 25/10/2013 à 17:13 :
Elle a oublié le sein nu de la liberté de Delacroix! La prochaine fois devrait choisir Charlotte Corday assassinant .......au choix! Il lui manque vraiment le sens du ridicule!
a écrit le 25/10/2013 à 17:04 :
Avec Le Mou on peut dire :"les deux font la paire"
Réponse de le 26/10/2013 à 14:19 :
Ah la poilade!
a écrit le 25/10/2013 à 17:03 :
Régulierement battue à toutes les élections,elle n'a toujours pas compris qu'elle n'interesse plus personne. Vous la mettez à la porte,elle rentre par la fenetre...Pauvre exhaltée,c'est pitoyable.
a écrit le 25/10/2013 à 17:01 :
sa tenue ... on dirait une chemise de nuit ? ... si oui, qu'elle retourne se coucher !
a écrit le 25/10/2013 à 16:58 :
C'est la fete du slip chez les socialos !!!
a écrit le 25/10/2013 à 16:50 :
Ce besoin viscérale d'exister médiatiquement, de se croire importante, n'est même plus pathétique car il s'avère pathologique. On vient de passer un cap. Après m'avoir donné un léger espoir (je l'avoue, j'y ai cru... un ou deux mois. Et j'ai même voté pour elle, à contre-coeur, certes. Mea culpa), elle m'a agacé, avant de m'irriter profondément, puis énerver, puis m'est devenue insupportable. A présent, je la plains. Je me dis qu'elle a un vraiment un problème. Je lui souhaite de le réaliser vite car cette déchéance est vraiment triste à voir, un peu comme lorsque l'on voit quelqu'un sombrer dans l'alcool...
Réponse de le 25/10/2013 à 23:08 :
Pour cela il faudrait qu'elle consulte, la voyez vous faire une chose pareille? Elle qui se croit investie d'un droit divin, "d'une destinée"? Elle ne rêve pas des Palais de la République, elle s'y voit, rien ne la découragera. Et ses proches, il n'y a vraiment personne pour lui dire à quel point elle est ridicule, pour essayer de lui ouvrir les yeux?
a écrit le 25/10/2013 à 16:22 :
quel ego surdimensionné...
pauvre femme...
elle ne mérite que notre pitié....
Réponse de le 26/10/2013 à 19:38 :
elle est toute petite et mal aimable... pour l'avoir croisée dans un ascenseur, j'affirme ce que je dis! elle comme les autres sont ridicules...
a écrit le 25/10/2013 à 16:19 :
En tout cas elle ne représente pas les Poitevins. Après une défaite au présidentiel 2007, une autre défaite au dernière primaire socialiste et une encore défaite que dis je une leçon de vie à la Rochelle. Et que dire des méthodes utilisées dans sa Région comme elle aime le dire, je veux parlé de l'administration régional qui gère le personnel comme une mauvaise boite privée, copinage et léchage de botte sont le moyen de grimper et si tu ne t'y pli pas tu est radié. Tout ça pour dire qu'elle est aussi fausse et inefficace que le gouvernement.
a écrit le 25/10/2013 à 16:12 :
la nuisette etait transparente !
a écrit le 25/10/2013 à 15:52 :
Cette femme ce suicide politiquement chaque jour, comment a t elle put oser une telle comparaison, elle ce croit encore en liste alors qu'elle a hors course depuis longtemps.
Réponse de le 25/10/2013 à 16:17 :
connaissez vous le cercle de MOEBIUS ?
Réponse de le 25/10/2013 à 18:39 :
Non, car ça n'existe pas. L'anneau de Moebius, en revanche, oui.
Réponse de le 25/10/2013 à 20:47 :
comme sur la photo, l'approximation.. Laolao, combien sommes nous a connaitre l'anneau de Moebius ? dans certains milieux, cela permet de montrer une chose et son inverse ...dans le même tour ! ! Comme M. Jardin, ils font des vert sans le savoir
a écrit le 25/10/2013 à 15:51 :
la parodie du réalisme ou le réalisme de la parodie ? ..Telle est la question !
Réponse de le 25/10/2013 à 21:06 :
Tous ceux qui ridiculisent Ségolène ne lui montent pas à la cheville, quelle jalousie, souhaitons qu' elle arrive
rapidement au gouvernement elle le mérite
Réponse de le 26/10/2013 à 19:51 :
Pour cela elle doit encore grandir! Elle est loin d'un DE GAULLE !!!
Réponse de le 26/10/2013 à 22:37 :
Je pense que si elle avait été élue en 2007 nous n'en serions pas ou nous sommes, elle nous aurez
épargné l'ardoise de Sarkozy que beaucoup ont critiqué et oublient rapidement.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :