Vincent Peillon : comment relancer l’Europe

 |   |  126  mots
Vincent Peillon, ancien Ministre de l'Education nationale. / Reuters
Vincent Peillon, ancien Ministre de l'Education nationale. / Reuters (Crédits : AFP)
La Tribune publie chaque jour des extraits issus de l'émission "28 minutes", diffusée sur Arte. Aujourd'hui, 28' reçoit Vincent Peillon à propos de l'Europe.

« Je suis et reste tête de liste dans le Sud-Est. J'ai toujours dit que je voulais mener ce combat dans le Sud-Est ». C'est ce qu'a déclaré Vincent Peillon au lendemain de la nomination d'Harlem Désir au sein du gouvernement Valls.

Démentant des informations selon lesquelles il remplacerait le nouveau secrétaire d'État à la tête de la liste socialiste (S&D) en Ile-de-France aux prochaines élections européennes, l'ancien ministre de l'Éducation nationale maintient son engagement dans une région où le Front national fait des scores importants. Il nous fait partager, dans 28', sa "vision alternative" de l'Europe.

28 minutes

EXPRESSO
Par Thibaut Nolte

>>> Suivez 28 minutes sur le site de l'émission
sur Twitter @28minutes
 et sur Facebook 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/04/2014 à 21:12 :
S'il s'illustre aussi bien que pour l'éducation, Mr Seigneur Barroso peut prendre des vacances.
a écrit le 15/04/2014 à 16:30 :
Les ministres ne redoublent pas ... ils finissent aux affaires européennes ! En touchant les primes, indemnités payés par les citoyens :-) C'est beau l'Europe !
a écrit le 15/04/2014 à 15:06 :
Tête de liste, certes. Mais pour le reste?
a écrit le 15/04/2014 à 10:16 :
Surtout ne pas suivre les conseils des francmacouillards fossoyeurs de l'Education Nationale

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :