Attirer et fidéliser les talents, un défi quotidien pour les cabinets de conseil en stratégie

OPINION. Le succès d'une entreprise passe avant tout par l'implication de femmes et d'hommes qui s'investissent au quotidien dans leur mission. Mais pour cela, encore faut-il qu'ils trouvent un véritable épanouissement et un sens dans leur travail. Par Bénédicte Boureux, responsable RH de Mawenzi Partners.

3 mn

(Crédits : DR)

Le salarié d'aujourd'hui nourrit des aspirations et une idée de vie professionnelle réussie différente de celles des générations précédentes. La numérisation des économies, l'omniprésence des réseaux sociaux, et la crise sanitaire sont passés par là. Les candidats ont dorénavant des attentes multiples sur lesquelles porter leur regard telles que les valeurs de l'entreprise, notamment sociétales, la capacité à apprendre dans des cycles plus courts et stimulants, la proposition autour de l'équilibre de vie qui sont autant de sujets sur lesquels ils se penchent avant de faire un choix.

La compétition entre les cabinets de conseil en stratégie pour trouver les meilleurs talents est renforcée. Gare aux employeurs qui n'auraient pas compris l'ensemble des implications de cette nouvelle réalité.

Un processus de recrutement agile

Le premier défi se situe dès l'étape de recrutement : l'employeur doit se démarquer de ses pairs en travaillant ses marqueurs différenciants et son attractivité. Se mettre en position de force pour attirer les talents implique une pleine mobilisation des équipes en interne et de ses partenaires. Il s'agit par ailleurs de privilégier un process de recrutement accéléré et agile qui sache s'adapter au rythme des candidats.

Le recrutement réclame au minimum 3 tours et constitue une étape naturellement décisive : il s'agit alors d'apprécier les savoir-faire, la personnalité et les éléments de motivation du candidat mais aussi pour ce dernier, de comprendre les valeurs de l'entreprise, la façon dont elle voit et exerce le métier du conseil.

Travailler son attractivité

Le recrutement est une chose mais il s'agit également d'avoir travaillé en amont : les actions engagées touchent à la fois au discours et au partage des éléments de culture et de la politique RH en entretien mais également, à la mise en avant de la marque employeur au travers des différentes plateformes de recrutement, des écoles cibles, des partenaires sélectionnés. Il est en effet essentiel de faire vivre une expérience positive aux candidats.

Pour ce faire, les messages véhiculés doivent permettre d'initier un sentiment de connexion entre le candidat et les différents acteurs du cabinet. Parler vrai, partager, donner de la visibilité sur le quotidien et le métier sont autant de sujets abordés et qui sont en lien avec notre démarche d'excellence sociétale.

Un parcours d'Onboarding performant

Mais tous ces efforts seraient vains si nous ne savions pas intégrer et concrétiser nos promesses auprès de nos nouveaux collaborateurs. Les études démontrent que 22% des nouveaux embauchés quittent leur emploi dans les 45 premiers jours. L'accueil et les éléments d'attention au bien-être et la découverte du nouvel environnement de travail et des équipes est une préoccupation pour nous.

Chaque nouveau consultant bénéfice d'un mentor qui agit comme un guide pour l'accompagner tout au long de son parcours et lui transmettre son savoir, ses connaissances et expertises. Enfin un effort important de formation a été réalisé. Au bout de deux mois un premier bilan est réalisé pour recueillir son avis, s'assurer que le rythme d'apprentissage est satisfaisant et adapter le dispositif si nécessaire.

Respecter le rythme de chacun

Veiller à un équilibre entre la vie privée et la vie professionnelle et respecter les aspirations de chacun est également important. Au début de chaque mission un point est effectué pour savoir si le consultant a besoin de temps libre, que ce soit pour une activité sportive ou un engagement sociétal et lui permettre de concilier engagements professionnels et activités personnelles.

Le rôle d'un employeur responsable c'est aussi de veiller au bien-être de ses collaborateurs, ce qui suppose une écoute attentive et un principe d'ouverture aux demandes. Enfin, promouvoir une ambiance de partage, de solidarité, de convivialité s'avère indispensable, d'où l'organisation d'événements fédérateurs.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 11/05/2022 à 11:33
Signaler
Cet article est un concentré de 'novlang' en vogue dans ce milieu. On ne parle plus d'employé mais de 'talent', on parle 'des valeurs de l'entrerpise' pour masquer que ces sociétés de conseil sont avides et cupides et ne parlent en interne que de tau...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.