Ce que la réforme d'Action Logement va changer

La réforme de l'ex 1% logement devrait permettre d'augmenter de 20% le nombre de bénéficiaires de prêts à l'habitat. Par Jacques Chanut et Jean Baptiste Dolci, président et vice-président d'Action Logement
(Crédits : DR)

Il y a à peine un an, les partenaires sociaux, rassemblés dans Action Logement, donnaient l'impulsion décisive pour procéder à une refonte ambitieuse du modèle de ce qu'on appelait il n'y a pas si longtemps encore le 1% Logement. Leur objectif était de bâtir un outil plus performant et réactif d'accès au logement pour les salariés. D'augmenter les moyens fournis aux bailleurs sociaux pour accélérer la relance des programmes de logement et d' approfondir les engagements et les partenariats avec les élus locaux et les territoires.

 Un an plus tard, que de chemin a été parcouru !

 Une gouvernance réorganisée

La gouvernance d'Action Logement a été réorganisée et unifiée. Nous nous apprêtons à installer les nouveaux comités régionaux. Ils seront les interlocuteurs politiques des élus locaux. Simplifiée et rationalisée, la collecte de la contribution des entreprises va être mieux mise au service de la construction. On en finira avec cette concurrence contre-productive à laquelle se livraient les organismes collecteurs. Toutes ces actions apportent le meilleur démenti à ceux qui cherchent à remettre en question Action Logement.

Pour les salariés, Action Logement va devenir un outil plus accessible, plus simple d'utilisation, innovant, mieux à même de répondre à la question de leur pouvoir d'achat. Trouver un logement dans ses moyens et à proximité de son lieu de travail, est une nécessité. Nous pensons en particulier aux jeunes entrant dans l'emploi et aux salariés en phase de mobilité professionnelle.

 L'utilisation des fonds clarifiée

Pour les entreprises, la réforme clarifie l'utilisation des fonds collectés auprès d'elles et conduit à un fonctionnement plus transparent et partagé . L'articulation entre les services en amont pour la collecte, et en aval la mise en place des projets, les relations avec les bailleurs et les collectivités locales, est clarifiée.

 Toutes les assurances sont données pour soutenir équitablement les organismes HLM, qu'ils évoluent ou non dans le périmètre d'Action Logement. Deux milliards de quasi fonds propres seront mis à leur disposition pour accompagner leur développement.

Enfin, en construisant 30% des logements sociaux, Action Logement est par nature l'interlocuteur privilégié des pouvoirs publics pour soutenir leurs efforts de relance. En finançant les neuf dixièmes de l'ANRU, pour la politique de rénovation et de mixité de nos quartiers, notre groupe s'affirme comme un partenaire fiable et écouté.

 20% de bénéficiaires en plus dans cinq ans

Nous nous sommes fixés des objectifs ambitieux : d'ici à cinq ans, augmenter de 20% le nombre de bénéficiaires de nos services et doubler nos programmes de construction et nos droits de réservation.

 Au regard de l'accueil réservé à la réforme, nous pouvons dire que ce grand projet est déjà un succès. Les collectivités locales ont compris notre volonté de travailler en étroite collaboration avec elles. Le fonctionnement paritaire du groupe démontre toute son efficacité.

Point d'orgue, l'adoption définitive de la réforme à l'unanimité par le Parlement il y a quelques jours, va permettre au gouvernement d'accélérer encore les choses en prenant par voie d'ordonnances les mesures pour mener à bien le chantier. La réforme d'Action Logement est sur les rails. Nous ne pouvons que nous en réjouir.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.