"Entreprises, mobilisons-nous pour assurer une continuité pédagogique à nos talents futurs"

OPINION. Depuis maintenant plus d'un an, les étudiants voient leur quotidien bouleversé. Ils doivent s'adapter subitement et brutalement à de nouvelles façons de vivre, d'étudier et d'interagir avec le corps enseignant. (*) Par Fabrice Losson, directeur des relations avec l'enseignement supérieur chez Sopra Steria.

4 mn

(Crédits : UNICS REUTERS/Jim Young CRB)

Les établissements d'enseignement supérieur et leurs équipes doivent relever un véritable défi : maintenir la continuité pédagogique pour préparer les étudiants à la vie active. A leurs côtés, les entreprises apportent depuis plusieurs années leurs expertises dans les cursus pédagogiques, pour former les talents de demain. Elles ont aujourd'hui le devoir d'aller plus loin et de se mobiliser pour contribuer à cette continuité pédagogique et donner aux étudiants les clés pour construire leur avenir professionnel. Comment les entreprises peuvent-elles accompagner au mieux les étudiants et le corps enseignant ? Quelles leçons tirer de cette période qui bouleverse les méthodes pédagogiques dites traditionnelles ?

Facilitons les relations entre le monde de l'enseignement et celui de l'entreprise

En France, les relations entre le monde de l'enseignement et le monde de l'entreprise n'ont pas toujours été des plus faciles. Il a longtemps été reproché aux entreprises qui souhaitaient intégrer des cursus pédagogiques de vouloir formater les jeunes. Mais les choses ont changé. Fort heureusement, le regard porté sur l'entreprise a évolué et les partenariats entre le monde éducatif et le monde professionnel se développent, dans l'objectif de compléter la formation des futurs talents et de faciliter leur insertion dans le monde professionnel.

Les entreprises administrant des cours, soutenant des chaires, proposant aux étudiants de participer à des cas pratiques ou autres formats participatifs, apportent leur savoir-faire aux talents de demain. C'est un contrat gagnant-gagnant pour les établissements d'enseignement, les étudiants et les entreprises ; l'entreprise amène du concret dans le quotidien éducatif des étudiants, leur permet de découvrir un métier et des expertises qui les aideront dans leur orientation professionnelle. Il est donc primordial qu'a minima, les entreprises maintiennent leur engagement envers les étudiants, voire le développe en cette période.

Depuis plus d'un an, le travail des enseignants et de toute la communauté éducative, ainsi que leurs initiatives innombrables, permettent aux étudiants de continuer leurs apprentissages. Comment les entreprises peuvent-elles compléter cette mobilisation exemplaire ?

Engageons-nous et mettons-nous au service des étudiants

Depuis le début de la crise sanitaire, deux mots sont sur toutes les lèvres du monde éducatif : continuité pédagogique. Quel que soit le niveau d'études, cette continuité pédagogique est devenue le challenge majeur des professionnels de l'éducation qui doivent s'assurer que les étudiants poursuivent leurs activités éducatives leur permettant de progresser dans leurs apprentissages. Une situation à laquelle les entreprises se doivent de répondre et de se mobiliser.

Pour ce faire, de nombreuses d'entreprises proposent des cours à distance et organisent des webinars à destination des étudiants. Dans certaines entreprises, nous constatons une forte mobilisation des collaborateurs qui, dans cette période de crise inédite, souhaitent plus que jamais donner du sens à ce qu'ils font, en contribuant notamment à la continuité pédagogique. Pour soutenir nos futurs talents, pour encourager les bonnes volontés, nous devons nous mettre au service des étudiants et aller encore plus loin dans notre engagement.

Soyons créatifs et innovants pour maintenir la continuité pédagogique

La mobilisation exceptionnelle de collaborateurs et des services RH a permis également l'apparition de nouveaux formats à destination des étudiants, avec des contenus parfois même plus riches qu'auparavant, chacun apportant son savoir au monde éducatif. Cette période nous a encouragés à être encore plus créatifs et innovants pour soutenir les jeunes et le corps enseignant. Les entreprises se sont adaptées en virtualisant des événements organisés jusqu'ici en présentiel comme les challenges, concours de codes ou autres formats événementiels - cette adaptation a également contribué à la progression des compétences des étudiants.

Pour aller encore plus loin, des entreprises organisent des visites virtuelles de laboratoires d'innovation, mettant ainsi des technologies naissantes au sein de l'entreprise au service du monde éducatif. L'émulation créative est à saluer et à poursuivre tant elle est bénéfique.

Même si entreprises et étudiants souhaitent se retrouver le plus rapidement possible au sein des établissements, nous pouvons imaginer que certains formats survivront à cette crise tant ils apportent aux étudiants. A titre d'exemple, les stages à l'étranger sont quasiment à l'arrêt depuis des mois. Pour combler ce manque, certaines entreprises ont mis en place des initiatives originales d'internationalisation depuis chez soi. Les étudiants peuvent ainsi interagir dans un contexte multiculturel et vivre une expérience teintée d'international sans quitter la France. Si ces immersions d'un genre nouveau ne remplaceront pas une véritable expérience à l'étranger, elles permettent aux étudiants d'acquérir une partie des compétences demandées. En effet, certaines compétences peuvent être acquises et développées différemment, certains formats seront peut-être pérennisés et compléteront les dispositifs déjà existants.

L'enjeu d'approfondir rapidement les partenariats existants entre le monde de l'enseignement et celui de l'entreprise et d'en créer de nouveaux, est vital pour nos futurs talents : il en va de la qualité de l'éducation que notre pays doit fournir à sa jeunesse. Mettons au service de l'éducation ce qui fait la richesse de nos entreprises, pour leur avenir, mais aussi pour l'avenir de nos entreprises. Assurer une continuité pédagogique c'est non seulement s'assurer de maintenir la qualité et le niveau de formation des étudiants, mais c'est aussi s'assurer de permettre aux étudiants d'acquérir les savoir-agir et les savoir-être indispensables à leur employabilité.

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 02/07/2021 à 10:55
Signaler
On perd un de ces temps... Augmentez les saliares tout simplement ! Et vous verrez nos talents s'exposer sans crainte de ne pas pouvoir payer leur loyer. C'est si difficile que ça à comprendre ? Vous feriez ce que vous faites pour 1200 balles par moi...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.