"Halte à la désinformation : Vaccinez vous, protégez vous... et ainsi, protégez les autres ! "

LETTRE OUVERTE. Avec des admissions en soins critiques en hausse en France (*), des professionnels de santé crient leur désarroi face à la réticence de certaines de personnes à se faire vacciner.

5 mn

(Crédits : YARA NARDI)

Les professionnels de santé sont très nombreux à être outrés et extrêmement inquiets devant la propagation de messages provenant  de personnalités publiques et politiques à fort impact médiatique (mais souvent à faible valeur scientifique), qui remettent  en cause la gravité de la situation sanitaire actuelle liée à la COVID-19, ainsi que la très bonne efficacité des vaccins contre ce virus. Les vaccins, depuis leur mise au point, ont sauvé, avec les antibiotiques, un nombre considérable de vies humaines. Vingt-trois millions d'enfants ont été sauvés mondialement de 2000 à 2018, grâce au vaccin contre la rougeole (Trémolières,Vidal,30/09/21). D'après L'UNICEF, cinq vies sont  sauvées mondialement par minute par les différentes vaccinations. Cinq millions de vies ont été sauvées grâce au vaccin antivariolique, et cette maladie peut être considérée comme éradiquée. Actuellement, 2 à 3 millions d'enfants sont sauvés par an par l'ensemble des vaccinations. Pour l'OMS, 160.000 vies au Royaume-Uni et 39.000 en France ont été sauvées grâce à la vaccination contre la Covid, depuis le début de l'épidémie.

On peut comprendre que certaines personnes peu informées, et ne réalisant pas que la vaccination est aussi un acte que l'on réalise pour protéger les autres, puissent décider de ne pas se faire vacciner. Par contre, que certain(e)s  ayant souvent des responsabilités politiques, encouragent les citoyens, y compris les soignants, par leurs prises de position officielles, à ne pas se faire vacciner, prétextant le risque d'effets secondaires très rares (un cas seulement de choc anaphylactique sur 2,5 millions de personnes vaccinées), ou des anomalies génétiques futures hypothétiques, est inacceptable, et irresponsable. En effet, seule une prise de conscience collective forte et consensuelle, prônant le respect absolu des mesures de prévention, incluant bien sûr la vaccination,  nous permettra de protéger l'ensemble de la population de notre pays de ce virus extrêmement tenace et agressif, et qui menace la santé mondiale. À ce jour, 25% de notre population n'a toujours pas été vaccinée, y compris chez des personnes très âgées, ou à très haut risque, et 14 millions seulement ont reçu une dose de rappel (3e dose). Ainsi, il est très urgent de vacciner les adultes qui ne le sont pas encore, en approchant à leur domicile les personnes sans aucune information, ou ne pouvant se déplacer et d'accélérer le programme de rappel chez tous les adultes.

La vaccination des enfants de 5 à 11 ans devra être proposée dès que les données de tolérance en vie réelle dans les pays qui l'ont déjà initiée (Etats-Unis, Canada, Israël, Autriche) quelques semaines après la deuxième dose. Elle se fera surtout, car les bénéfices individuels sont suffisants chez l'enfant. Sa réussite ou son échec aura des  conséquences importantes sur l'ensemble des programmes vaccinaux pédiatriques. Ceux-ci doivent être suffisamment bien organisés en ne confondant pas vitesse et précipitation, et sans mettre de pression anxiogène excessive sur les enfants et leurs familles. Dès maintenant, il faut « l'offrir » aux enfants à risque et à toutes les familles qui le souhaitent.

Toute désinformation, volontaire ou non, de la part de leaders médiatiques, politiques ou non, qui viserait à minimiser les conséquences de ce virus sur la situation sanitaire de la France, et à remettre en cause le bien-fondé de la vaccination, s'apparenterait  à une mise en danger de la vie d'autrui.

En tant que professionnels de santé, c'est notre devoir absolu d'informer la population de notre pays de ce risque, et de lutter avec acharnement contre la peur ambiante et irrationnelle de la vaccination dans notre pays. Il nous faut aussi convaincre les habitants de notre pays de faire confiance aux données de la science, et donc aux décisions qu'elles permettent.

La "liberté", si chère à notre pays et à ses habitants, ne donne en aucun cas le droit de mettre la vie des autres en danger. Il y a eu 120.000 morts en France, depuis le début de l'épidémie, ce qui est considérable, à l'inverse de ce que certains prétendent et représente à titre de comparaison, 30 ans de décès par accident de la route.

Par pitié : vaccinez-vous !

______

Les cosignataires

Jean Carlet, Réanimateur médical en retraite, ancien président de la société européenne de réanimation, président sortant de l'Alliance Mondiale Contre l'Antibiorésistance (WAAAR).Robert Cohen, Pédiatre, membre GPIP(président), AFPA, ACTIV, WAAAR

Médecins:  Alfandari Serge (Dr), Annane Djillali (Pr), Auber Fredérick (Dr), Autret-Leca Elisabeth (Pr), Ballereau Françoise (Pr), Bastien Jacqueline (Dr), Bergmann Jean-François (Pr), Bernardi Thierry (Dr), Blot François (Dr), Bourdain Jean-Louis (Dr), Bourdain Marie (Dr), Bronstein Michel (Pr), Bruneel Fabrice (Dr) , Cabié André (Dr), Carenco Phillipe (Dr), Carlet Jean (Dr), Chakarian Jean-Charles (Dr), Chavanet Pascal (Pr), Chosidow Olivier (Pr), Cohen Robert (Dr), Coloby Patrick (Dr), Debieuvre Didier (Dr), Dellamonica Jean (Pr),  Denninger Marie-Hélène (Dr), Devergie Bruno (Dr), Edan Gilles (Dr), Fontaine Pierre (Dr), Goeau- Brissonnière Olivier (Pr), Grimaldi André (Pr), Guidet Benoit (Pr), Hansmann Yves (Dr), Hentgen Véronique (Dr), Hugnet Christophe (Dr), Jarlier Vincent (Pr), Jaureguiberry Stephane (Dr), Leblond Véronique (Pr), Lecomte Pierre (Dr), Lefebvre Maeva (Dr), Lepape Alain (Dr), Leroy Joel (Pr), Levy-Soussan Michelle (Dr), L'her Erwan (Dr), Lorrot Mathie (Pr), Mariette Xavier (Pr), Marguet Christophe (Dr), Meunier Olivier (Dr), Misset Benoit (Pr), Muller Grégoire (Dr), Nicolas-Chanoine Marie-Hélène (Pr), Nitenberg Gérard (Dr), Nitenberg Alain (Pr), Pariente Alex (Pr),  Parneix Pierre (Pr), Papo Jean-François (Pr), Rafin-Sanson Marie-Laure (Pr), Reach Gérard (Pr), Régnier Bernard (Pr), Riche Agnès (Dr), Sahel José-Alain (Pr), Sansonetti Philippe (Pr), Schmit Jean-Luc (Pr), Stahl Jean-Paul (Pr), Stoclin Annabelle (Dr), Tassel Dominique (Dr), Thierry Jean-Pierre (Dr, le Lien).

Non médecins: Carlet Claude (Pr), Carlet Yves (Pr), Carlet-Lemée Agnès, Ceretti Alain-Michel (le Lien, France Assos Santé), Dumay Marie-Françoise (Cadre sup, ex ARS IDF), Depaulis Anne, Galvez-Vallejo Daniel, Hermet Jean-Pierre (Waaar), Rambaud Claude (le Lien, France Assos santé, Waaar), Upham Garance (Waaar, AMR Think-Tank, Geneva).

----

(*) +26% depuis début décembre par rapport à fin novembre (source : https://covidtracker.fr/dashboard-reanimations/)

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 28
à écrit le 19/12/2021 à 7:46
Signaler
En quoi votre opinion aurait-elle plus de valeur que les médecins et personnalités qui s'expriment contre le tout-vaccinal ? En quoi êtes vous plus dignes de confiance qu'eux ? Et pourquoi n'y a t il pas de débat public entre médecins pour et médecin...

à écrit le 14/12/2021 à 22:54
Signaler
Y'en a marre des lamantations de tous ces médecins hospitaliers ! Y'a qu'à laisser la médecine de ville faire son trravail et soigner les malades dès les premiers symptômes (au lieu de de leur dire de rester chez eux avec un D.......e) avec les trait...

à écrit le 13/12/2021 à 15:55
Signaler
pour reprendre les termes del humoriste pierre pechin dans le sketch de la cigale et la fourm i o'u il disait" :moralité tu bouffes ou tu bouffes pas tu crèves quand meme ;;"je dirais a veran tu te vaccines ou tu ter vaccines pas tu crèveras quand ...

à écrit le 12/12/2021 à 22:35
Signaler
Vous feriez mieux de criminaliser ceux qui voyagent et diffusent le virus plutôt que ceux qui acceptent le risque de mourir de cette maladie.

le 13/12/2021 à 7:56
Signaler
Vous avez réellement écrit ce commentaire en étant lucide : "ceux qui acceptent le risque de mourir de cette maladie" ???... Vous devriez faire un tour dans les services de réanimation, vous verrez bien si votre affirmation tient la route...

le 13/12/2021 à 8:14
Signaler
@ machin. Ta réponse n'a rien à voir avec ce que dit truc, ta peur parasite ta pensée.

à écrit le 12/12/2021 à 22:10
Signaler
Visiblement ce qui n'a pas été compris de ces médecins conformistes c'est que l'irresponsabilité vient de leur camp, de ceux qui pensent que la majorité des vaccinés sont des gens soucieux de la santé des autres alors qu'on constate fréquemment au se...

le 13/12/2021 à 8:19
Signaler
D'accord avec le fond mais ça ne sert à rien de s'opposer les uns aux autres, c'est même idiot, pour pouvoir ne pas se vacciner il faut tout de même un ensemble d’éléments concordants dont la plupart ne disposent pas, nombreux sont obligés de l'être ...

à écrit le 12/12/2021 à 21:02
Signaler
Ok, le vaccin n'empêche pas les contaminations, c'est d'ailleurs le grand leitmotiv des antivax, comme on le constate dans la plupart de ces commentaires. Mais on se trompe de débat, car le sujet n'est pas celui de la contamination, mais bien des co...

le 13/12/2021 à 8:24
Signaler
Avec pfizer qui se fait 1000 euros la seconde, avec tout ces politiciens corrompus qui nous hurlent dans les oreilles, avec ces médias de masse qui nous racontent tout et n'importe quoi comment voulez vous qu'on y croit à ces stats dont on nous abreu...

à écrit le 12/12/2021 à 20:11
Signaler
Je viens de voir que les scientifiques allemands sont contre la gratuité des transports en commun et pour l'augmentation du prix de l'essence. Ce n'est pas de leur faute c'est juste que ce sont des scientifiques qui n'ont donc absolument aucune compé...

à écrit le 12/12/2021 à 17:27
Signaler
Surtout ne pas parler des animaux (chats, chiens, et autres mammifères...), qui peuvent porter et transmettre le Covid hein. Peut-être parce que les chats de gouttières ou autres mammifères sauvages n'ont pas de porte-monnaie ou d'assurance maladie ?...

le 13/12/2021 à 7:04
Signaler
Pense pas si bien dire. Aux usa les.... cervidés.... sauvages.... !!! sont massivement porteurs du covid ! ... selon les états la proportion varie de 40 à 67 %.... on est pas au bout de nos peines.

à écrit le 12/12/2021 à 16:33
Signaler
On peut réellement se demander où est la "désinformation". De plus est-il vraiment nécessaire de rappeler que les "vaccin" Covid ne protègent nullement de la contamination et de la transmission à autrui. De là, comment pouvoir écrire "Vaccinez vous, ...

le 12/12/2021 à 21:06
Signaler
Vous confondez "protéger" et "contaminer"...Vacciné, vos chances de survie, ou au moins de ne pas avoir de symptômes graves sont bien plus élevées que si vous ne l'êtes pas. Donc oui, le vaccin protège.

le 13/12/2021 à 21:56
Signaler
@Henri, non il ne confond rien, il y a écrit dans l'article "mise en danger de la vie d'autrui". Donc rien à voir avec le fait d'éviter la mort pour soi seulement. De plus pourquoi miser sur le tout vaccinal (si tant est que le seuil de 50% d'efficac...

à écrit le 12/12/2021 à 14:16
Signaler
Vu le traitement infligé par ces "médecins" au professeur Raoult et d'autres qui ont osé défier BigPharma, on peut au moins se demander dans quelle mesure ces gens (qui nous font la leçon de morale à longueur de plateau télé) sont liés aux fabricants...

à écrit le 12/12/2021 à 12:50
Signaler
Ce n'est pas remettre en doute le progrès et la vaccination que d'émettre des doutes et des réserves sérieuse sur ce qu'il se passe depuis le début de cette pandémie, les incohérences les plus improbables et délirantes jusqu'à l'adoption de médicatio...

à écrit le 12/12/2021 à 12:46
Signaler
Se vacciner pour protéger les autres... j'ai des doutes. La vaccination obligatoire pour les enfants... Mieux vaudrait commencer par rendre la vaccination obligatoire pour tous les adultes.

le 13/12/2021 à 15:38
Signaler
Il va falloir vous accrocher et tirer un trait sur les traités européens et internationaux pour qu'elle soit validée cette obligation vaccinale. Cette soupe ARNm occasionnent un nb d'effets indésirables" non négligeables" (pour reprendre le Prof. J...

à écrit le 12/12/2021 à 12:43
Signaler
Messieurs les cosignataires anonymes, vous vous gardez bien de déclarer une chose très importante avant de faire de la politique -c'est a dire prendre ou proner des décisions au nom de tous: Avez vous des intérêts personnels a prôner l'idée que vous...

à écrit le 12/12/2021 à 12:09
Signaler
"Par pitié : vaccinez-vous !" Alors ça c'est de l'argument hein...

à écrit le 12/12/2021 à 11:37
Signaler
Alors, pourquoi y’a t’il de GRANDS MEDECINS, ET DE GRANDES RENOMEES qui refusent ?!! QUAND MARC VAN RANST FAISAIT PEUR AVEC LE H1N1 et sa manipulation de la masse par la media on en parle ? Y’a tjs la video de sa conférence qui exemple comment faire ...

à écrit le 12/12/2021 à 11:34
Signaler
zieg pfizer ! combien de ces medecins put.assiers touchent de gras emoluments de la part des labos ?

à écrit le 12/12/2021 à 10:41
Signaler
Oui, c'est très bien de se faire vacciner. Mais ça ne donne pas le droit de pointer du doigt ceux qui ne sont pas. On voit bien qu'aujourd'hui, la grande majorité de la population est vaccinée, et pourtant l'épidémie ne s'arrête pas en France. Alors ...

à écrit le 12/12/2021 à 10:21
Signaler
"Halte à la désinformation" ce qui signifie n'ayez aucun doute sur notre science infuse et ne posez pas de questions!

à écrit le 12/12/2021 à 9:37
Signaler
Posons tout de même les questions clefs: 1.la vaccination obligatoire (pour tous les citoyens de plus de 12 ans - pour les jeunes enfants asymptomatiques , cela est plus discutables), et 2.le rermboursement des conséquences des comportements à risque...

le 12/12/2021 à 14:30
Signaler
Vaccination obligatoire + non remboursement des soins + épidémie qui pourrait très bien durer éternellement nous amènent tout droit vers un cataclysme mais seuls les déconnectés bien pensants et obéissants ne le voient pas.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.