La guerre de l'humanitaire au Venezuela

 |   |  138  mots
REPLAY 28'. La Tribune publie chaque jour des extraits issus de l'émission "28 minutes", diffusée sur Arte. Aujourd'hui, la guerre de l'humanitaire au Venezuela

Aux frontières avec la Colombie et le Brésil, des camions chargés de médicaments et de denrées alimentaires ont été bloqués samedi 23 février par les forces de l'ordre vénézuéliennes. Des manifestants ont voulu accueillir l'aide humanitaire américaine mais la situation a violemment dégénéré car Nicolas Maduro y a vu un prétexte à une intervention militaire des États-Unis. Le groupe de Lima, composé de 14 pays latino-américaines et du Canada, se réunit aujourd'hui avec l'opposant politique Juan Guaido. Quelle issue à cette crise ? La pression internationale est-elle la clé ?

Pour en débattre, nous recevons Olivier Compagnon, historien, directeur de l'Institut des Hautes Etudes d'Amérique Latine, Jean-Jacques Kourliandsky, géopolitologue, spécialiste de l'Amérique Latine, et Andreina Flores, journaliste vénézuélienne à RFI.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/02/2019 à 9:33 :
Si les américains veulent vraiment acheminer ces vivres au Vénézuela, il suffirait qu'ils en confient la logistique aux russes. Et qu'ils le disent publiquement. Chacun aurait sa part du gâteau !
Réponse de le 27/02/2019 à 12:52 :
Ils pourraient même passer légalement pas les institutions de l'ONU. D'ailleurs, quand les américains sont-ils intervenus dans un pays pour remplacer un dictateur par la démocratie? J'aimerai qu'on me cite un exemple! Il est probable que ces camions ne transportent pas de l'aide humanitaire mais du matériel de combat pour les opposants. On nous refait la même propagande que contre Allende en 1973.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :