La Turquie d'Erdogan peut-elle surmonter la violence ?

 |   |  138  mots
[Replay 28'] La Tribune publie chaque jour des extraits issus de l'émission "28 minutes", diffusée sur Arte. Aujourd'hui, la Turquie d'Erdogan peut-elle surmonter la violence ?

2016 fut une année difficile pour la Turquie, marquée par un ultime attentat terroriste le 31 décembre qui fit 39 morts et 65 blessés, revendiqué par l'État islamique. S'ajoutent à cela les délicats dossiers du procès de l'écrivaine Asli Erdogan, énième intellectuelle turque à être accusée d'appartenance à une organisation terroriste, et le cessez-le-feu en Syrie négocié avec les Iraniens et les Russes, qui souligne le jeu géostratégique compliqué entrepris par le président Erdogan. De plus en plus fragile et vulnérable, comment la Turquie va-t-elle se sortir de cette spirale infernale ?

Pour en parler, Didier Billion, directeur adjoint de l'IRIS et spécialiste de la Turquie et du Moyen-Orient, Deniz Ünal, chercheure au CEPII et co-auteure de Une enfance turque, et Guillaume Perrier, journaliste et spécialiste de la Turquie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/01/2017 à 13:25 :
C'était un bon débat dans lequel on a enfin parlé d'Asli Erdogan emprisonnée parce que défendant les droits des kurdes, ce peuple qui est le plus efficace sur le terrain contre DAESH mais que la plupart des gouvernements de la région veulent faire taire car pouvant proposer une alternative politique crédible dans la région à tout ces dictateurs et tout ces fous de dieu. Le rapprochement de la russie et de la turquie devient du coup très inquiétant.

Plus les peuples sont démocrates et plus les dirigeants des nations veulent les éliminer.

"Aux sources du communalisme kurde: Murray Bookchin, écologie ou barbarie" https://www.monde-diplomatique.fr/2016/07/FERNANDEZ/55910 (abonnés ou payant)
Réponse de le 03/01/2017 à 20:21 :
Je vous propose une maxime qui devrait vous plaire :

La démocratie c'est tolérer ceux qui ne le sont pas et éliminer ceux qui le sont .
Réponse de le 05/01/2017 à 14:27 :
C'est exactement ça, on peut d'ailleurs également intégrer dans ce raisonnement la citation d'Oscar Wilde:" La société pardonne bien souvent aux criminels, jamais elle ne pardonne aux rêveurs."

Sans changement sociétal profond nous allons vers notre autodestruction.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :