La visibilité, indispensable pour réussir dans l'e-commerce en Chine

 |   |  551  mots
En Chine, le 11 novembre 2019, au siège d'Alibaba (Hangzhou, province du Zhejiang), un écran géant affiche le volume de transactions réalisées par le seul Alibaba lors de la Fête des célibataires, grand événement de consommation à l'image du Black Friday en Occident.
En Chine, le 11 novembre 2019, au siège d'Alibaba (Hangzhou, province du Zhejiang), un écran géant affiche le volume de transactions réalisées par le seul Alibaba lors de la Fête des célibataires, grand événement de consommation à l'image du Black Friday en Occident. (Crédits : Reuters)
VU DE CHINE. Si le nombre des cyberacheteurs a atteint 610 millions en Chine, en décembre 2018, il devient pourtant plus difficile d'attirer leur attention et de se rendre visible, notamment pour une marque peu ou pas du tout connue dans ce pays.

Lors de la Fête des célibataires, Alibaba a vendu en vingtquatre heures pour environ 35 milliards d'euros de marchandises sur ses différentes plateformes, soit plus de 26 % que l'an passé. Si le nombre des cyberacheteurs a atteint 610 millions en Chine, en décembre 2018, il devient pourtant plus difficile d'attirer leur attention et de se rendre visible, notamment pour une marque peu ou pas du tout connue dans ce pays. Et ce pour plusieurs raisons : l'abondance d'informations, un grand éventail de choix sur nombre de sites d'e-commerce, une concurrence acharnée. En particulier, les Chinois sont encore globalement très attachés à la notoriété de la marque. Il s'avère donc primordial d'investir dès le début dans sa construction.

À cette fin, le coût est moindre pour démarrer du e-marketing - par exemple créer un compte public sur les réseaux sociaux (WeChat, Weibo, voire TikTok) -, mais il peut vite grimper s'il faut mettre des produits en évidence : acheter des bannières publicitaires, engager des KOL (Key Opinion Leaders), lancer des campagnes en ligne, acheter des données pour mieux cibler ses clients...

Les erreurs d'appréciation des PME françaises

« Souvent, les PME...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :