Le coming out d’Emmanuel Macron : de 20h02 à 2022

OPINION. Dans une allocation plus inclusive et maîtrisée que la précédente, Emmanuel Macron, après avoir fait le bilan de la gestion de crise un mois après la mise en place du confinement, a esquissé un cap vers l'après Covid-19 et la suite de son mandat, entre volonté de renouvellement et ambitions pour l'élection présidentielle de 2022. Par Jean-Christophe Gallien, politologue et communicant, enseignant à l’Université de Paris la Sorbonne.
(Crédits : GONZALO FUENTES)

Affirmons-le sans équivoque, Emmanuel Macron fut très bon, voire excellent dans un exercice télévisuel solitaire qui a apporté ce que tous les Français attendaient de lui : informations précises, vision stratégique claire et empathie ... et un teasing politique surprise qui lui était moins attendu ! Bien sur l'essentiel résidait dans l'annonce d'une date, provisoire, de déconfinement et la certitude d'un cap collectif clair et concret. Il y avait aussi l'ingrédient de l'affirmation d'un leadership rassurant maîtrisant le défi sanitaire.

Emmanuel Macron avait rangé dans les archives élyséennes, le ton martial et anxiogène du chef de « guerre » qui semait le doute collectif et les peurs individuelles. Enfin Emmanuel Macron a projeté de l'empathie, on peut dire de la tendresse envers nous les français. Le mix était un peu long mais plutôt très réussi. Mais derrière cette narration de crise, si l'on se libère de l'écoute émotionnelle de français confinés et inquiets, on entends une autre histoire, celle, complémentaire, qu'Emmanuel Macron a voulu et réussi, là aussi à libérer hier soir : de 20h02 à 2022 !

La célébration inclusive et populaire de la réussite collective de la France

Au cœur de sa narration, Emmanuel Macron s'est félicité, et il avait raison de le faire,
hier des réussites de notre pays dans cette bataille collective et individuelle. Quittant l'Olympe Jupitérienne et l'hélicoptère de combat de Captain France, il s'est positionné dans un NOUS inclusif au milieu des différentes lignes de front qu'il aime à décrire. « Ce qui semblait impossible ... nous avons su le faire en quelques jours » !

Cette réussite est donc celle des français de la première ligne du monde de la santé, de la deuxième ligne, beaucoup de français gilets jaunes de novembre 2018, et de tout le peuple français qui a montré son engagement et sa discipline. Ce nous c'est aussi évidemment sa réussite à lui, le Président de la République. Et il vient comme se baigner, pour la célébrer, dans une foule médiatique et populaire.

Le double bilan accusateur et exclusif des échecs du système de santé et de la gestion de crise

Emmanuel Macron n'a pas manqué de souligner aussi les échecs, les manques...  Ceux d'un système de santé, d'une gestion de crise dont il a fait les deux bilans assez lucides et honnêtes. Oui mais là le Président, toujours situé pour faire ce constat au cœur de l'assemblée télévisuelle du peuple, nous montrait presque du doigt des « coupables » non identifiés dont visiblement, pour lui, il ne fait pas partie. Le nous inclusif devenait un VOUS associé à un JE accusateurs et exclusifs de sa personne, en terme de responsabilité, dans un « comme vous, j'ai vu des ratés, encore trop de lenteurs... ».

Revenant au peuple du nous, il annonce, à la fois rassurant et sentencieux : « nous en tirerons les conséquences en temps voulu ». L'impression de leadership est puissante, le spin narratif est très efficace et il permet à Emmanuel Macron d'ouvrir alors la porte de ce que tout le monde espère et redoute à la fois : quelle suite pour vous, pour nous et donc pour lui ! Emmanuel Macron s'aventure alors sur le terrain de l'après COVID19. De tous les après !

Le Président de la sortie de crise, de la suite du mandat et... de 2022 ?

Et dans cet ultime chapitre de son intervention télévisée, Emmanuel Macron switche définitivement pour le JE présidentiel d'un leader qui va nettoyer les écuries de nos manques et faiblesses, refonder notre organisation collective, tenter de réécrire le destin européen. Il exhorte comme dans une campagne électorale, sur un ton cette fois Gaullien à « sortir des sentiers battus », ... « des idéologies ». Union nationale ? Allons plus loin, il s'agit d'un double message, adressé à la « concurrence » : à la fois d'ouverture aux Xavier Bertrand, Anne Hidalgo, Valérie Pécresse, Arnaud Montebourg, Yannick Jadot ... personnalités de droite, du centre et de gauche ... autour d'« un projet francais », mais surtout d'un défi politique, « je tâcherai de dessiner le chemin qui rend cela possible ». Un défi électoral ?

Emmanuel Macron prophétise qu'il faudra « nous réinventer, moi le premier ».  Quoi de plus normal, Emmanuel Macron sera à la manœuvre de l'après COVID-19. Il annonce qu'il fera le ménage politique et administratif et qu'il sera aussi le Président de la reconquête jusqu'à la fin de son mandat en 2022. Avec qui voudra le suivre. Et surtout, et c'est l'essentiel de cette intervention, il l'a déclaré hier soir, pour celles et ceux qui pensaient, espéraient, qu'il ne se représenterait pas, voire pour certains qu'il ne finirait pas son mandat, le message de fond est clair il sera au rendez- vous présidentiel de 2022. De 20H02 à 2022 !

Replay - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 28
à écrit le 30/04/2020 à 18:55
Signaler
"Affirmons-le sans équivoque, Emmanuel Macron fut très bon, voire excellent dans un exercice télévisuel solitaire qui a apporté ce que tous les Français attendaient de lui " Première ligne est déjà des fakenew...non le super sauveur en mode trémol...

à écrit le 17/04/2020 à 15:50
Signaler
La mondialisation un nouvel avenir avan onu à partirez de 2021 la société des coronavirus don la tour 🏙 est à Pékin ??

à écrit le 15/04/2020 à 15:40
Signaler
après le journalisme fayot jusqu'ici très commun dans la plupart des médias , on change de registre pour rejoindre celui de l'idolâtrie .

à écrit le 15/04/2020 à 14:28
Signaler
Maintenant je comprends mieux Griveaux. Il faisait comme son président. De la com pure non claire, mais les défenseur du pouvoirs LREM on le devoir de trouver l'exercice bien fait. Franchement j'ai regardé, on baille d'ennui, c'est légé en faits, q...

à écrit le 15/04/2020 à 11:16
Signaler
Tout ce que l'on a vue, c'est qu'il surfait encore sur des promesses en attendant que les actes ne se produisent. Se refaire une virginité, pour un fan de souveraineté européenne est loin d'être évident quand il faut suivre les "Grandes Orientations ...

à écrit le 15/04/2020 à 11:01
Signaler
Macron s'est plutôt exprimé dans un bavardage confus, désordonné, façon camelot de foire. Le Covid19 a confirmé que la chaine de santé de la France est en état de décomposition, et que in finé l'action des politiques PS UMP UDI MODEM depuis 15/...

à écrit le 15/04/2020 à 9:09
Signaler
Dans le midi on appelle ce genre de personne "un doux fada". Mais lui est dangereux pour la France.

à écrit le 15/04/2020 à 8:31
Signaler
aide l'afrique oui mais ne pas pénaliser les Français en plus désolé mais la France d'abord exp la chine pille l'Afrique même elle a confisqué les terres les plus fertile pour son économie propre

à écrit le 15/04/2020 à 7:11
Signaler
Le président a livré un exercice de communication comme il en a le secret. Rien ne changera, on ne change pas des hommes qui ont créé ou participé à créé des problèmes de cette magnitude. On va recommencer le cinéma avec l'Europe, en disant que tou...

à écrit le 15/04/2020 à 2:17
Signaler
"nous réinventer, moi le premier". Notre premier de classe a eu de nombreuses occasions de le faire depuis qu'il est en poste. Mais rien. La France continue dans son déclin de 40 ans. La reprise postCov va être un terrible sauve qui peut, alerte, bon...

à écrit le 14/04/2020 à 21:34
Signaler
Nan mais sérieusement ?!? Cette bouillie gluante insipide digne d’un très mauvais téléfilm AB production ?!? On a regardé la même chose ? 🤔 Le personnage n’a pas d’âme ça irradie de vacuité... il tente de remplir avec ce qu’il s’imagine être de l’e...

à écrit le 14/04/2020 à 21:14
Signaler
Pourriez vous expliquer plus en détail vos écrits... Vous dites que le président a été clair, précis en gros a été parfait... Pouvez vous donc nous dire qu'elles écoles vont r'ouvrir, quand et comment car si les élèves vont à l'école 2H/jours qui les...

à écrit le 14/04/2020 à 20:50
Signaler
petit français de base, je l'ai trouvé dépassé et récitant une leçon bien apprise. Mais beaucoup, trop de flou, des promesses qui seront difficiles à tenir, une impréparation du futur proche (tests ? masques ? écoles ouvertes et fac fermées, pourquoi...

à écrit le 14/04/2020 à 19:16
Signaler
Vous voulez assassiner les plus de 70 ans par le confinement Une résistance venant de toute les classes sociales contre le pouvoir vat s'organiser dans le pays Ils seront des héros comme en 1945

le 14/04/2020 à 21:49
Signaler
Les héros d'après la libération ? N'empèche que sans le confinement les plus de 70 ans étaient tous fichus. C'est pourquoi Macron a du courage : sacrifier la rentabilité à des personnes qui rapporteraient bien plus en impots sur les sucessions.

le 15/04/2020 à 9:31
Signaler
"Ils seront des héros comme en 1945 " Les héros de 45 étaient nés dans les années 20 .les baby-boomers de 70 et + sont nés à partir de 1945 (voir 42 pour certain historien ). Cette génération à tendance à faire croire aux petits enfants qu'ils ont...

à écrit le 14/04/2020 à 19:10
Signaler
Bravo au rédacteur de cet article, même Poutine ne doit pas réussir à obtenir une telle propagande!Réussite collective dites vous? France 15 000 morts, Allemagne 3 000 morts ( et ramené à la population c'est pire). Vision stratégique dites vous ? Il ...

à écrit le 14/04/2020 à 18:58
Signaler
Avec un peu de mémoire, nous pouvons nous remémorer les belles déclarations suite à la crise financière et l'absolu néant des mesures de bons sens pour contrôler la finance par la suite. Bis repetita, de grandes déclarations, plus rien ne sera parei...

à écrit le 14/04/2020 à 18:51
Signaler
"informations précises, vision stratégique claire et empathie ."? Mais il n'y a que vous qui avez vu cela! C'est plutôt l'inverse. Port de masques? Quand? Pour tous? Pourquoi tester seulement les malades, alors que l'on peut être porteur asymptomatiq...

à écrit le 14/04/2020 à 18:48
Signaler
L'erreur de Macron est de croire que la bienveillance, le bon sens et le dialogue l'emporteront toujours. Qui se rend compte aujourd'hui que sa décision de confinement est avant tout humanitaire ? Sans elle des millions de personnes fragiles seraient...

le 14/04/2020 à 21:41
Signaler
Sa décision de confinement qui arrive 1 mois trop tard et précédée à quelques heures de l’injonction faite à plusieurs millions de français d’aller aux urnes en pleine ascension de pandémie ? Non ! L'hermétisme et le calcul politique à ce niveau d’i...

le 15/04/2020 à 0:12
Signaler
C'est la droite LR qui s'est indigné de l'éventuel report du premier tour, glapissant au coup d'état et exigeant le maintien du vote. Maintenant elle prétend qu'elle n'avait pas été bien informée. Trop facile ! En outre les statistiques honteusemen...

à écrit le 14/04/2020 à 18:38
Signaler
Je n'ai pas eu cette impression. Comme d'autres avant lui Macron revêt cette posture du "J'ai changé...." mais dès la crise passée il retombe dans ses péchés pas mignons du tout. Le coming out c'est le dévoilement d'une conviction profonde et i...

à écrit le 14/04/2020 à 18:36
Signaler
les enfants à l'école ? donc, les parents au boulot. NON : tout aussi irresponsable et criminel (une habitude) que l'appel au vote lors de municipales...... AU FOU CRIMINEL !

à écrit le 14/04/2020 à 18:28
Signaler
Évidemment qu'il va tracer une route pour l'après crise, c'est quand même son rôle ! S'il ne le faisait pas, ce serait grave. Pour le moment, il a toujours plusieurs coups d'avance sur tous les autres petits joueurs grincheux...

le 14/04/2020 à 21:44
Signaler
Plusieurs coups d’avance non ! Une nouvelle commande de gaz lacrymogène et autres engins de répressions type drones etc.... oui ! quand les soignants se protègent en sacs poubelle ! Ce type est fini !

à écrit le 14/04/2020 à 18:20
Signaler
Reste une question existentielle, est il souhaitable qu'elle aille au bout de son mandat? Un veterinaire parlementariste (je ne suis pas de son bord) limant les dents a l'executif et a la ""majorité"", Proportionelle, elections de mid term (la mo...

à écrit le 14/04/2020 à 18:09
Signaler
Pour ma part je n'attends rien de quelque politicien que ce soit de l’extrême gauche à l'extrême droite, seule un une association à but d'autogestion nationale, à savoir là pour mettre en place une gestion politique citoyenne via le numérique et qui ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.