Les experts comptables vont-ils disparaître  ?

 |   |  558  mots
(Crédits : DR)
On connaît les peintures de Michel-Ange à la chapelle Sixtine et la Joconde de Léonard de Vinci mais on oublie souvent la peinture de la comptabilité en partie double de Luca Pacioli. De Rome à l'Ere du numérique, la comptabilité a été au cœur du développement économique et du partage des richesses et au fil de l'histoire, c'est un métier qui s'est imposé de façon structurelle. Le métier d'expert-comptable est un métier qui ne peut pas disparaître aujourd'hui, il a traversé suffisamment de turbulences historiques pour le prouver. Par Pascal de Lima, chef économiste de Harwell Management

Les experts comptables sont les seuls garants de la vérité et des réflexions nourrissent encore les débats sur la juste valeur d'une entreprise. En outre, professionnel du chiffre, il doit toujours rester indépendant des effets de mode car les ratios évoluent beaucoup. Mais aujourd'hui l'expert-comptable, plus expert que comptable, doit se tourner de plus en plus vers le qualitatif et l'interprétation, métier d'autant plus difficile que les évolutions règlementaires et juridiques sont intenses.

Ces évolutions sont notamment rythmées par une intense complexification du monde économique à base de spécialisation des métiers. De nouvelles formes de concurrence apparaissent et les professions comptables doivent se renouveler, mais visiblement tout pousse à penser que la profession comptable serait menacée, par fatigue ou par modernité technologique. L'expert-comptable serait un Janus, ce dieu romain de la transition, confronté à une double pression !

  • D'un côté il doit respecter des règles et être le garant de la sécurité et de la qualité, c'est son métier traditionnel. Là, il serait concurrencé par l'informatique, les intelligences artificielles et les blockchains, donc l'automatisation, puis il serait étranglé par les Big 4.
  • D'un autre côté, pour évoluer, il doit se positionner sur la pertinence, l'interprétation, l'analyse financière, la valeur ajoutée... ici, il pourrait subir une concurrence féroce des analystes financiers, des actuaires, des quants, des contrôleurs de gestion, des data scientists et même de google... ce n'est pas rien, mais contrairement à ce que l'on entend, l'expert-comptable a un bel avenir.

Une profession est confrontée à de multiples préjugés

L'expert-comptable par exemple, vivrait dans son bureau seul, au milieu de ses livres de compte. En réalité c'est un métier relationnel au cœur de l'entreprise, il est d'ailleurs même souvent le principal partenaire-conseil de l'entreprise, mais ce n'est pas tout : la comptabilité serait routinière !

Non seulement il existe une infinité de débouchés de BAC à BAC+8, mais de plus, des études connues du MIT montrent très bien que plus les tâches sont manuelles et routinières, plus la probabilité de chômage technologique est élevée. Ok, pour certaines opérations de saisie de base et déclaratives, mais les experts comptables exercent tous des métiers diversifiés et cognitifs. Ici, l'intelligence artificielle ne pourra rien face à la connaissance réseau et la capacité d'analyse de l'expert. Elle ne pourra rien non plus lorsque les principes seront supérieurs à la norme.

Car l'avenir de l'expert-comptable est tout tracé vers les métiers de conseil plus particulièrement dans la chaîne de valeur des entreprises en partenariat et en complémentarité avec son écosystème qu'on lui fait croire être son ennemi - dans l'interprofessionnalité : oui l'expert-comptable peut travailler avec la blockchain, l'informatique (il gagnera du temps), l'analyse financier, le quant, le contrôleur de gestion et les data scientists... Les big 4 ? Une belle opportunité professionnelle ! Les experts comptables vont ainsi représenter le serment d'Hippocrate du chiffre. Certes il faudra s'adapter, certes il faudra concilier et même réconcilier des antagonismes : pédagogie dans l'expertise, pragmatisme dans le cognitif, mais c'est aussi de cette manière que l'expert-comptable pourra exploiter toutes les opportunités qui feront de lui un acteur au service de la créativité et de la croissance.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/12/2017 à 19:43 :
Restons terre à terre , dans bien des cas l'expert comptable est resté un aligneur de chiffres qui connait mal le domaine de ses clients surtout des tpe !!
a écrit le 06/12/2017 à 11:47 :
excellent travail de publirédactionnel
bravo
LOL

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :