Ne pas réserver l'Art à une élite

 |   |  724  mots
(Crédits : DR)
Alors que l'engouement pour les Arts plastiques se confirment, les galeristes doivent savoir s'adapter à public qui s'élargit de jour en jour. par Robert Bartoux, fondateur des galeries Bartoux-l'Art à la française

Le marché de l'art est en pleine mutation et les codes ont bien changé. C'est un marché qui en l'espace de 20 ans est passé de 500.000 à 70 millions de collectionneurs et plus de 270 millions de consommateurs d'art.
Tout le monde a le droit d'acheter de l'Art et d'y être sensible. Réserver l'Art aux élites est la pire des erreurs à faire car tout visiteur d'art est un acheteur en puissance. Il a le droit d'être considéré quels que soient ces codes vestimentaires.
Nous avons tous une sensibilité différente à l'Art et c'est normal : nous venons tous d'univers différents et de cultures différentes. Cela ne veut pas dire que nous ne possédons pas de réceptivité à l'Art pour autant. Ce n'est pas parce que nous sommes différents que nous ne pouvons pas nous comprendre et vivre en harmonie.
Chaque prunelle à sa propre façon d'appréhender le monde qui nous entoure. Pour simple preuve, cette fameuse robe qui a enflammée la toile récemment. Certains la voient bleue et noire et d'autres blanche et dorée. Elle n'en reste pas moins une robe.
Nous envisageons une composition de la même façon. Nous savons qu'il s'agit d'Art, seulement nous ne reconnaissons pas les mêmes nuances. Il nous reste pourtant ce point commun : l'Art . Aussi, peu importe d'où nous venons nous sommes liés en tant qu'Homme par le même désir de Liberté.


Des espaces d'exposition aux portes grandes ouvertes

Les galeries ne sont pas des entités obscures et fermées incapables de changement face à une so-ciété en mouvement. De plus, ce n'est pas au public de s'adapter aux galeries mais aux galeries de s'adapter au public. Nous devons voir grand en proposant des expositions monumentales partout. Il faut que les oeuvres soient visibles et c'est pour cela que les galeries ne doivent pas être cachées de tous mais placées là où les gens sont.
Chaque galerie doit s'approprier le lieu où elle est située en proposant un éventail d'artistes assez large pour représenter les différents mouvements et expressions artistiques du moment. Les galeries ne doivent pas présenter une seule catégorie d'artiste, elles doivent représenter une réalité contemporaine : la mixité sociale. Il n'y a rien de plus lassant que de visiter des galeries qui présentent uniquement des artistes de la même mouvance artistique.
Ainsi, qu'elles soient sur les Champs Elysées ou sur Central Park les galeries doivent proposer un véritable mélange des genres et des styles car exposer un Andy Warhol avec une œuvre de Julien Marinetti par exemple permet d'obtenir une rupture qui met en valeur chaque oeuvre différem-ment et indépendamment. Cela donne une meilleure vision de l'évolution de l'Art et permet de confronter les artistes du siècle appartenant déjà à l'histoire de l'Art et ceux d'aujourd'hui.
Ces lieux d'exposition permettent de mieux comprendre l'évolution des différents mouvements artistiques.

Lutter contre le terrorisme intellectuel

L'Art comme le désir de Liberté rassemble les Hommes quelles que soient leurs cultures ou même leurs religions. Nous créons depuis la nuit des temps et l'Art a souvent été un pont entre nos socié-tés divisées et il doit pouvoir se partager pour mieux se diffuser.
Nous devons lutter pour en finir avec ce préjugé : l'Art n'est pas réservé aux élites, nous pouvons tous y être sensible. Les œuvres ne doivent pas être réservées à une petite communauté d'initiés. Il faut qu'elles viennent frapper directement à nos portes pour nous rappeler que l'Art doit être accessible à tous. L'Art est culture et la culture c'est : l'ouverture à l'Autre. L'Art et la libre pensée nous sortiront de notre ostracisme et de ce réflexe communautaire dangereux pour l'avenir de nos enfants.
C'est pourquoi, il est primordial que les lieux d'expositions soient des espaces ouverts pour les acheteurs et les visiteurs : de véritables berceaux d'échange et de rencontre vers d'autres cultures.  Nous devons nous adapter et réapprendre le vivre ensemble.
Le terrorisme intellectuel doit disparaitre pour laisser place à un nouveau marché : celui du tout public. Tous ceux qui s'attaquent à l'Art s'attaquent à la Liberté car l'Art est la passerelle qui mène à la connaissance de soi mais surtout à la connaissance de l'autre.


.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/05/2015 à 21:20 :
C'est bien de vouloir refaire le monde de l'art... mais pitié commencez par apprendre à écrire:
Alors que l'engouement pour les Arts plastiques se confirment

Alors que l'engouement pour les Arts plastiques se confirme ; c'est l'engouement qui se confirme par les arts plastiques!
He oui on reste toujours celui que l'on est malgré les apparences...
a écrit le 02/05/2015 à 13:35 :
Distinguer le luxe et l'hyper luxe.. l'Art n'est pas réservé à une élite, et tout le monde peut pousser la porte d'une galerie, mais il vaut mieux être averti, ou conseillé, avant d'acheter..
a écrit le 01/05/2015 à 15:35 :
L art c'est le plus anal de la place Vendôme ?
a écrit le 01/05/2015 à 13:13 :
Oui, sauf que l'Art véritable se transmet à travers les âges par des gens éclairés et majoritairement fortunés. Les objets en plastique sont eux fabriqués en Chine et dans les pays où la main-d'œuvre est bon marché, et ne résisteront pas au fil du temps. One ne parle donc pas du tout de la même chose :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :