Quel sera le prix à payer pour un déficit au-dessus des 3% ?

[Replay 28'] La Tribune publie chaque jour des extraits issus de l'émission "28 minutes", diffusée sur Arte. Aujourd'hui, quel sera le prix à payer pour un déficit au-dessus des 3% ?
28min / Arte

1 mn

En annonçant la semaine dernière plusieurs mesures sociales (hausse du SMIC, annulation partielle de la hausse de la CSG pour les retraités...) visant à renouer avec une partie mécontente des Français, le président de la République Emmanuel Macron s'est cette fois mis à dos certains pays européens. Car ces mesures ont un coût, qui aura pour conséquence de faire grimper le déficit public au-delà des 3% autorisés par le pacte de stabilité et de croissance de l'Union européenne. Selon le commissaire européen aux affaires économiques, Pierre Moscovici, une déviation « temporaire, limitée et exceptionnelle » de la règle européenne est « concevable ». Mais il rappelle qu' « il est hors de question d'avoir un traitement privilégié pour les uns et exagérément sévère pour les autres », alors que l'Italie, en plein bras de fer budgétaire avec Bruxelles, a fait savoir qu'elle n'accepterait pas une inégalité de traitement.

Nous analysons la situation avec le correspondant à Paris de l'agence de presse italienne Ansa Paolo Levi et les économistes Jean-Marc Daniel et Fanny Arav.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 18/12/2018 à 11:44
Signaler
"Ces généalogistes de la morale se sont-ils seulement douté, même en rêve, que, par exemple, le concept moral essentiel « faute » [1] tire son origine de l’idée toute matérielle de « dette » ?" Nietzsche "La généalogie de la morale" La dette, un ...

le 18/12/2018 à 15:08
Signaler
C'est plutôt vos posts qui anéantissent l'humanité. Bye bye.

le 18/12/2018 à 16:13
Signaler
@ multipseudos: "C'est plutôt vos posts qui anéantissent l'humanité" C'est bien ce que je dis, tu me vois bien plus haut que je ne le suis mais c'est parce qu'en fait tu te crois bien plus bas que tu ne le penses et de cette incohérence te vo...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.