Quelle ordonnance pour le marché du travail ?

 |   |  100  mots
(Crédits : Charles Platiau)
Xerfi Canal a reçu Pascal Lokiec, professeur de droit à l'université Paris 1 Panthéon Sorbonne et codirecteur du département de droit social, pour parler de la réforme du marché du travail.

Une interview menée par Adrien de Tricornot.

En partenariat avec le Printemps de l'Économie, La Tribune et le Groupe Xerfi sont partenaires du Printemps de l'économie 2019, semaine d'évènement pour explorer les grands enjeux du XXIe siècle. La 7e édition aura lieu à Paris le 21 février et du 18 au 21 mars 2019 et a pour thème "Travail : un peu, beaucoup, à la folie, pas du tout ?".

En savoir plus sur le Printemps de l'économie 2019 et découvrir le programme.

 >> Plus de vidéos sur le site Xerfi Canal, le médiateur du monde économique

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/02/2019 à 13:05 :
les vrais économistes vous diront seul le marche compte? autrement dit il faut faire revenir des grosses entreprise de mains d oeuvres ouvriere EN FRANCE sinon les bobos qui pleurent sur leurs impositions N on pas finies de payre des impots car si on suprime les charges patronnale comme macron la fais c est vous les classes superieure qui allez paye pour vos patrons et leurs actionnaires , car si ils fais payer le peuple il risque encore y avoir des revoltes plus grande que celles des gilest jaunes???
a écrit le 27/02/2019 à 9:32 :
autonomie controle cete homme na jamais travailler dans le prive pour dire de t elle betisses ; c est cela le mal Français ceux qui CONseille les grande elitess sont des reveurs et des hutopites; dans l emtreprise le seul critere c est la rentablite de du subordone meme s il est competant: deuxiememt seul le marche compte pour un entrepreneur , ; ;les nouvelles reformes vont fragilise la vies de millions de travallieurs qui non que leur forces de travail ou leurs inteligence pour vivre tous le reste c est des reves hutopique? déjà un travailleur sur deux a un travail precaire c est la triste realite et macron vas l agraves encore???

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :