Travailleurs détachés : "une trahison de l’esprit européen" ?

 |   |  185  mots
[Replay 28'] La Tribune publie chaque jour des extraits issus de l'émission "28 minutes", diffusée sur Arte. Aujourd'hui, l'idée même de travailleurs détachés est-elle une trahison de l'esprit européen ?

Mercredi, Emmanuel Macron a débuté une tournée en Autriche, en Roumanie et en Bulgarie, afin d'aborder le sujet des travailleurs détachés. Le travail détaché concerne les salariés envoyés pour des missions ponctuelles dans d'autres pays de l'Union européenne que le leur. L'Europe de l'Ouest reproche à cette activité une forme de « dumping social », puisque le travailleur paie des taxes dans son pays d'origine. Ainsi, puisque les charges sociales sont moins élevées, l'employeur privilégie le profil avantageux du travailleur de l'Est.

La France, qui est le premier pays européen à accueillir des travailleurs détachés, a annoncé vouloir durcir les règles afin de mettre fin aux dérives. Mais le président français semble bien seul face à ce sujet épineux. Emmanuel Macron peut-il protéger l'Hexagone contre la concurrence que représentent les travailleurs venus de l'Est ?

Pour en débattre, nous recevons Rémi Bourgeot, chercheur à l'IRIS et spécialiste de l'économie européenne, Vincent You, adjoint au maire d'Angoulême et Desislava Mincheva Raoul, correspondante de la chaîne bulgare bTV.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/08/2017 à 9:59 :
Une dérive néolibérale de notre union européenne conçue par les riches pour les riches de plus.

Vite un frexit.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :