L’open banking à l’épreuve de la protection des données : l’équilibre délicat du crédit connecté

Transactions bancaires, dépôts de capitaux, virements : les banques conservent une mine de data. Suite à la journée de la protection des données, le 28 janvier, découvrez comment l’open banking relève le défi posé par le piratage.
(Crédits : tashatuvango / Adobe Stock)

Qu'est-ce que l'open banking ?

Grâce à l'open banking, les consommateurs ont désormais accès à leurs données financières partout où ils le souhaitent. Ils peuvent aussi les partager de manière sécurisée avec différentes institutions. Pour déployer l'open banking, des institutions financières et de crédit telles que Younited utilisent des interfaces de programmation d'applications (API). Cette approche facilite l'accès à des flux de données bancaires, vous permettant ainsi de centraliser vos informations financières sur une plateforme unique et d'obtenir une vue complète et instantanée de votre situation financière, enrichie par des outils de gestion budgétaire avancés.

L'open banking permet de proposer des solutions ergonomiques en perpétuelle évolution. En analysant les comportements des clients, cette technologie est capable de fournir des fonctionnalités innovantes. Conseils pour augmenter votre épargne, comment souscrire un crédit, comparaison de produits financiers ou bien portemonnaies électroniques sont maintenant à votre disposition.

La sécurité des données au cœur de l'open banking

Pour connaître le succès, l'open banking se doit d'être à la pointe de la technologie en matière de protection des données. Le contrôle des autorités agit comme un garde-fou rassurant pour les consommateurs. Cette technologie est réglementée par l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR). Seules les entreprises répondant aux critères d'exigence de cet organisme peuvent se connecter aux comptes des clients. Pour conserver leur agrément, elles ont l'obligation de soumettre des rapports fréquents à l'ACPR.

Les prestataires d'open banking peuvent ensuite accéder aux données de leur client pour simplement les extraire ou effectuer des paiements. Pour le client, agglomérer ses comptes dans une solution open banking permet de limiter les comportements à risque. L'accès à votre espace personnel est sécurisé par la technologie DSP2, un système à authentification forte. Vous n'avez plus à communiquer des informations sensibles par mail ou à stocker des documents sur votre ordinateur. Vos données restent sur des serveurs hautement sécurisés.

Une solution en ligne facile à mettre en place:

Pour vos crédits, l'open banking vous facilite la vie. Comme le million de clients Younited, faites votre demande de prêt en ligne sans craindre pour vos données. Inutile de multiplier les rendez-vous à la banque, d'envoyer des justificatifs par mail puis de patienter plusieurs jours avant que votre dossier soit étudié. Vous pouvez emprunter jusqu'à 50 000 € sur 84 mois en quelques clics. Le processus est simple et 75 % des décisions interviennent de manière instantanée. Tout est transparent, facilement compréhensible. Il n'y a pas de frais cachés : votre proposition annonce vos taux comme le coût total de votre crédit dès le début de votre demande. L'application vous informe de l'évolution de votre demande, affiche vos prochains prélèvements comme l'intégralité de votre échéancier.

À l'heure où les actes de piratage en ligne se font de plus en plus nombreux, l'open banking s'impose comme une solution performante entièrement sécurisée. Grâce à lui, vos données financières peuvent circuler entre différents établissements sans vous exposer. Vous gérez plus facilement votre budget comme vos demandes de crédit.