Les trackers pour miser sur l'Asie hors Japon

 |   |  185  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
La pléthore d'ETF disponibles sur la zone asiatique permet de parier sur n'importe quel secteur ou pays.

Au regard de la dynamique de ses économies, l'Asie est devenue incontournable dans le cadre d'un portefeuille diversifié. Les trackers disponibles sur la zone sont nombreux. Parmi ceux-ci, on compte des produits consacrés à des pays spécifiques (Chine et Inde notamment) et d'autres dédiés à des secteurs particuliers (immobilier, consommation, finance, technologie ou encore infrastructures). Mais lorsqu'il s'agit de jouer globalement la zone, mieux vaut faire preuve de discernement car, parmi les ETF (fonds indiciels cotés) disponibles, certains permettent d'investir sur quarante ou cinquante valeurs et d'autres sur plus de 600 (voir tableau).

Chaque solution a ses avantages. Pour les premiers, l'investissement est limité aux champions de la zone et à un faible nombre de devises. Les seconds apportent, quant à eux, d'une manière générale, une réelle diversification. Ce n'est cependant pas toujours le cas. A titre d'exemple, l'indice MSCI Pacific ex-Japan, qui contient 146 valeurs, est investi aux deux tiers en Australie (65,68 % à fin octobre). Par conséquent, il s'agit plus d'un pari sur la zone Océanie ? et donc un pari sur les matières premières ? que d'un pari asiatique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :