Avec The Pearl Akoya, Cabasse Audio élargit sa clientèle et concurrence Devialet

 |   |  323  mots
(Crédits : Cabasse)
Ce bijou sphérique de design et de technologie sera commercialisé en novembre au prix de 1490 euros, en version noir métallique ou blanc nacré.

Un an après le lancement de The Pearl, son enceinte connectée à moins de 3000 euros qui marchait déjà sur les terres de Devialet, Cabasse Audio, la marque bretonne de hi-fi et home cinéma, a dévoilé vendredi 18 octobre sa descendante, The Pearl Akoya.

Créée et développée à Plouzané (Finistère), cette enceinte de streaming HD ultra-compacte (22 centimètres de haut) mise elle aussi sur sa qualité acoustique et sa puissance pour concurrencer directement la Phantom Reactor de Devialet.

Pilotable à la voix

Ce bijou sphérique de design et de technologie sera commercialisé en novembre au prix de 1490 euros, en version noir métallique ou blanc nacré. Sur le plan technique, The Pearl Akoya, dotée de la connectivité Bluetooth et wi-fi, affiche une puissance sonore de 115 dB et permet la lecture de tous les fichiers audios. Pilotable à la voix, elle est compatible avec l'assistant vocal de Google et bientôt avec Alexa, d'Amazon.

Lire aussi : Applis, enceintes connectées : des assistants personnels à tout faire

Pour Cabasse, filiale d'AwoX, spécialiste des technologies et objets connectés pour la maison, qui a racheté l'entreprise à Canon en 2014, la création de ces enceintes grand public marque quasiment une renaissance, après le lancement de Swell, en 2017. Elle s'inscrit dans le cadre d'une stratégie de développement d'une gamme complète de produits de streaming HD et de renouvellement de son offre.

La cure de jouvence de l'entreprise fondée en 1950, célèbre pour son haut-parleur coaxial, s'est traduite aussi en 2016 par la relocalisation, en Bretagne et sur son site de R & D, de la production haut de gamme et de la personnalisation des finitions. La marque (CA de 7,7 millions d'euros en 2018) présidée par Alain Molinié, PDG d'AwoX, a frôlé la disparition mais a rebondi grâce à des enceintes rondes.

The Pearl est désormais commercialisée dans les Fnac de la région parisienne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :