Comment Amazon veut rendre Alexa indispensable dans la maison... et même en dehors

 |   |  1113  mots
Amazon a annoncé une dizaine de produits pour que son assistant vocal Alexa accompagne les utilisateurs dans toute la maison et au-delà.
Amazon a annoncé une dizaine de produits pour que son assistant vocal Alexa accompagne les utilisateurs dans toute la maison et au-delà. (Crédits : Carlos Jasso)
A l'occasion de sa conférence annuelle à Seattle, Amazon a présenté une dizaine de nouveaux produits connectés, conçus pour interagir avec son assistant vocal Alexa. Le géant envisage aussi de sortir Alexa de la maison.

Un four Alexa, des lunettes Alexa, une bague Alexa, des caméras Alexa... Amazon noie le marché de produits connectés à son assistant vocal. À l'occasion de sa conférence annuelle, le géant a annoncé pas moins de quatorze produits, dont huit nouvelles gammes. Objectif : renforcer sa position sur le marché de la maison connectée, dans la continuité de son excellente année 2018, mais aussi étendre la zone d'influence d'Alexa en dehors. Pour convaincre les clients, l'assistant donne de nouvelles garanties sur les conversations, et se pare de nouvelles fonctionnalités.

S'installer plus confortablement dans la smart home

L'année 2018 fût un tournant pour la division smart home de Amazon. Habituellement avare en chiffres de ses produits, le géant de l'e-commerce avait affiché sa bonne santé. Début janvier 2019, Dave Limp, le vice-président en charge de la division « produits et services », affirmait à The Verge que l'entreprise avait passé le cap de 100 millions de produits équipés avec Alexa. Au même moment, le patron Jeff Bezos précisait que la plus petite des enceintes connectées de la marque, Echo Dot, s'était vendue à "plusieurs millions" d'exemplaires. À l'époque, 150 produits intégraient Alexa, et plus de 28.000 autres produits pouvaient interagir avec. 

Pour continuer dans cette dynamique, le groupe a déboursé des centaines de millions de dollars : acquisition des puces miniaturisées de Blink Home pour embarquer Alexa plus facilement, achat des routeurs Wi-Fi de Eero pour étendre la connectivité des appareils à toute la maison, et surtout, un investissement d'un milliard de dollars pour les caméras connectées de Ring. La conférence qui se tenait ce mercredi était l'occasion de voir les résultats de cette stratégie d'acquisition.

Lire aussi : Les secrets des ambitions mondiales d'Amazon

Pour commencer, Amazon a dévoilé trois produits pour embarquer Alexa à prix réduit : la veilleuse Echo Glow (30 dollars), le centre de commande à brancher sur secteur Echo Flex (25 dollars) et une caméra Ring filaire (à 60 dollars, 33% moins cher que le modèle standard). L'entreprise s'élargit aussi vers le haut de gamme : la petite Echo Dot affiche désormais l'heure ou la météo, tandis que la série d'enceintes accueille une version premium, l'Echo Studio (199,99 dollars) chaînon manquant face aux concurrents Google et Apple. Du côté des caméras Ring, la gamme accueille la "Ring Stick Up Cam Elite" à 199 dollars, deux fois le prix de l'appareil standard. Ensuite, si les Echo s'invitaient déjà dans les placards, ils s'installent plus que jamais dans la cuisine. L'Echo Show 8 (129 dollars) sorte de tablette, embarque les programmes de la chaîne de cuisine très populaire Foot Network Kitchen. Et ça tombe bien, puisque Amazon a aussi présenté un four connecté (250 dollars) pour rejoindre son micro-onde déjà sorti. Mieux, les utilisateurs pourront scanner leurs produits sur l'Echo Show et le four se réglera pour une cuisson optimale. Pour finir, le groupe a présenté un nouveau routeur Eero, mieux adapté à Alexa (vendu à 99,99 dollars 33% moins cher que son prédécesseur), et disponible dans un pack de trois pour couvrir 465 mètres carrés de maison. Avec cette large offre, Amazon couvre le marché de produits plus ou moins gadget, en synergie les uns avec les autres.

Des lunettes et une bague pour faire d'Alexa un assistant-permanent

Sur le marché des assistants vocaux, Alexa (25% des utilisations d'assistants vocaux, d'après une étude menée par Microsoft) doit rattraper son retard sur deux autres géants, Google Assistant (36%), Siri (Apple, 36%). Mais il part avec un grand désavantage : Google équipe par défaut plusieurs smartphones Android, tandis que Siri fait de même avec les iPhone. Certes, il est possible d'installer Alexa sur un smartphone. Mais concrètement, Siri est présent sur plus de 900 millions d'iPhone juste par défaut, loin devant les 100 millions d'appareils qui embarquent Alexa.

Pour compenser, Amazon va tester plusieurs façons de suivre ses utilisateurs hors de la maison. L'entreprise a révélé deux étonnant produits, vendus sous invitation, et barrés de l'étiquette de prototype. Le premier est une monture de lunettes équipée de quatre microphones, baptisée Echo Frames (179,99 dollars), sur laquelle il est possible d'intégrer des verres corrigés. La monture peut servir de kit main-libres pour un appel et de centre de contrôle Alexa pour les produits connectés. Le second est une bague, Echo Loop (129,99 dollars), qui embarque deux microphones, et permet d'interroger Alexa ou de répondre à des appels courts. Ces produits seront améliorés avec les retours de clients-testeurs, puis pourraient rejoindre l'offre du groupe. De façon plus conventionnelle, Amazon a présenté les écouteurs sans fil Echo Buds (129 dollars, qui auront pour missions d'aller concurrencer les AirPods d'Apple. Alexa sera également intégré à certaines voitures de General Motors.

Enfin, Amazon a sorti un nouveau protocole de communication entre les objets, baptisé Amazon Sidewalk (littéralement, Amazon Trottoir). Cet appareil s'appuie sur le spectre à faible bande passante 900 mégahertz, un réseau gratuit. Moins gourmand que la 5G, il permet un contrôle à plus longue portée que le Wi-Fi ou le Bluetooth. L'entreprise de Jeff Bezos promet une connexion à près d'un mile (soit environ 1,6 kilomètre). Comme premier exemple d'application, l'appareil communiquera avec un nouveau produit, Ring Fetch, qui alertera les utilisateurs si leur chien sort d'une zone qu'ils ont prédéterminée.

Lire aussi : Assistants vocaux : Apple et Google suspendent les écoutes de vos conversations

Alexa partout, mais avec de nouvelles garanties

Ce tsunami de produits connectés s'accompagne d'une mise à jour d'Alexa. L'assistant dispose d'une nouvelle brique d'intelligence artificielle, d'un mode bilingue dans certains pays et de la possibilité de prendre la voix d'une célébrité. Mais surtout, elle répond désormais à deux nouvelles questions : "dis-moi ce que tu as entendu ?" et "pourquoi as-tu fait ça ?". Cette fonctionnalité s'accompagnera de la possibilité de supprimer les enregistrements audio automatiquement et à intervalles réguliers.

"C'est un pas en avant, mais nous continuerons à écouter nos clients et à investir dans le respect de la vie privée", a déclaré Dave Limp

Cet été, les principaux développeurs assistants connectés se sont fait épingler pour leurs programmes d'écoutes lors des utilisations de l'appareil. Les entreprises font écouter des extraits de voix de quelques secondes à des travailleurs humains, qui vont étiqueter leur contenu, afin d'améliorer les modèles d'intelligence artificielle. Problèmes : cette pratique n'est pas clairement indiquée, les utilisateurs n'en sont pas toujours conscients, et les appareils activent parfois l'écoute par erreur. Avec sa volonté d'accompagner ses clients partout avec Alexa, Amazon va donc devoir continuer de montrer des garanties.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/11/2019 à 19:23 :
Bonjour et merci pour ce super blog sur l’affiliation AMAZON.

Je suis un lecteur régulier depuis quelques jours et j’apprécie la qualité de vos articles :D

Ce qui a très bien fonctionné pour moi, c’est cette méthode:

http://bit.ly/produit-amazon-gratuit

Je me permets de la poster ici car elle aide des milliers de personnes au quotidien à travers le monde.

Elle est vraiment géniale !

Merci et à très bientôt sur d’autres article ! ;)

BLVCK
a écrit le 27/09/2019 à 19:00 :
Super, si je verse un peu de pipi dessus, le bidule me donnera t-il une analyse d'urine?
a écrit le 27/09/2019 à 11:06 :
Les seuls objets connectés que je conçois mon smartphone et mon PC avec les protections nécessaires pour le reste on est en plein délire.
a écrit le 27/09/2019 à 10:59 :
Mégalo Amazon ? Y aura un rayon spécifique dans les magasins d'électroménager ? Non, suis trop vieux, tout se fera par internet, commande par le biniou, livraison par un cycliste tirant une remorque. :-) Dire que certains craignent Linky qui n'est que communicant (relevés périodique de consommation), là c'est puissance dix, yeux, oreilles, la main sur le compte bancaire en plus (Banque Amazon bien sûr ? C'est pas prévu ?).
a écrit le 27/09/2019 à 9:40 :
Surveillance de masse : "Big Brother" plus que jamais à l'écoute ! et ensuite les gens viendront se plaindre.
a écrit le 27/09/2019 à 8:29 :
La NSA va faire la promo d' Alexa ?
a écrit le 27/09/2019 à 8:24 :
Payer pour un espion à la maison. Certainement pas. Gag, Mon neveu reçu chez des amis, se retrouve seul deux minutes ... il dit "'Alexa, tu nous réveilles demain à 3H." Ça fonctionne. ;o)))
a écrit le 26/09/2019 à 20:30 :
Va t'il me préparer mon repas à base de produits frais, bio, de saison, non transformés, un vrai repas, faire mon ménage et ma lessive ?
Non ?
Ca n'a donc rien d'indispensable.
C'est juste une pompe à fric.
Réponse de le 27/09/2019 à 9:39 :
... et truc espion. Vous pouvez également installer "télégram" sur votre portable , histoire de faire la pige à la NSA et consorts, qui manquent pas.
a écrit le 26/09/2019 à 17:19 :
c 'est juste un tantinet effrayant....

sur un simple smartphone android, on ne sait même pas si le "ok google".... ne nous espionne pas sans qu on le sache

ne parlons pas de nos voitures, de plus en plus connectées.....

alors rajouter une couche avec Alexa..... trop, c 'est trop.....
Réponse de le 26/09/2019 à 19:05 :
en plus la plupart de ces objets sont idiots et plus grave, rendent idiots

Pour ce qui est de l'espionnage, il est évident qu'un objet qui répond à la voix est à l'écoute 24/24, 7/7, 365/365.

Alexa ne rentrera pas chez moi.
Réponse de le 27/09/2019 à 9:50 :
Pour des appels sécurisés vous pouvez installer "télégram" via Google play. La personne appelé doit en faire de même , un message lui est directement "par sms" lui est envoyé.
Réponse de le 27/09/2019 à 9:51 :
Pour des appels sécurisés vous pouvez installer "télégram" via Google play. La personne appelé doit en faire de même , un message lui est directement "par sms" lui est envoyé.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :