Grâce à Syrlinks, les satellites de OneWeb communiquent avec la terre

La PME Syrlinks a noué un partenariat avec l'entreprise américaine OneWeb pour contrôler les six premiers satellites de sa méga-constellation quelques heures après leur mise en orbite.
(Crédits : DR)

C'est un contrat d'envergure qui dope la croissance de Syrlinks et lui ouvre de nouvelles perspectives dans l'univers du New Space. La PME bretonne de Cesson-Sévigné spécialisée dans la géolocalisation et la radiocommunication permet à l'entreprise américaine OneWeb de contrôler les six premiers satellites de sa méga-constellation, quelques heures après leur mise en orbite. Ce projet phare de OneWeb, dont Airbus est partenaire, doit constituer le premier réseau internet mondial et bon marché par satellite à horizon 2022.

Grâce à ses équipements embarqués, Syrlinks « se positionne comme leader mondial des radiocommunications spatiales ». Pour faire fonctionner cette constellation de 650 satellites low cost,Syrlinks produira sous deux ans plus de 3.000 équipements radiofréquence (émetteur-récepteur et amplificateur faible bruit) permettant de faire communiquer les satellites avec la Terre.

Cent collaborateurs, 20 embauches en 2019

L'entreprise rennaise a investi 1,7 million d'euros dans la construction de plus de 1.000 m² de locaux et dans la mise au point un nouveau process de production industrialisée et d'une salle blanche. Présidée par Guy Richard, la PME a recruté plus de 30 personnes l'an dernier et une vingtaine de nouveaux collaborateurs renforceront en 2019 l'effectif actuel d'une centaine de personne.

Par sa nouvelle dimension, l'entreprise, qui a affiché en 2018 un chiffre d'affaires de 11 millions d'euros, entend répondre aux nouveaux enjeux industriels du spatial (New Space), alors que des projets de constellations de micro ou nano-satellites se développent aux États-Unis, en Europe, en Asie et au Brésil.

Banque des Territoires | Partenaires

Les territoires qui se renouvellent face à la crise

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.