Formation/RH : le coup de pouce de My Serious Game

 |   |  338  mots
Frédéric Kuntzmann, ici en présence du président de la région Centre Val de Loire François Bonneau, et de l'ex secrétaire d'état chargé du numérique Mounir Mahjoub, a reçu pour son entreprise le 24 janvier la certification Ingénierie de formation digitale délivrée par l'Afnor.
Frédéric Kuntzmann, ici en présence du président de la région Centre Val de Loire François Bonneau, et de l'ex secrétaire d'état chargé du numérique Mounir Mahjoub, a reçu pour son entreprise le 24 janvier la certification Ingénierie de formation digitale délivrée par l'Afnor. (Crédits : DR)
TOURS (37). My Serious Game, leader français de la formation digitale basé en Touraine, offre l'accès à ses outils de RH jusqu'à fin avril. Un coup de pouce qui tombe à pic pour nombre d'entreprises dont les salariés en télétravail peinent à s'organiser.

Depuis le 30 mars, les trois modules de formation au travail à distance conçus en 2019 initialement pour Eovi, marque du groupe mutualiste Aésio, sont téléchargeables gratuitement sur le site My-serious-game.com. Confinement oblige, la start-up, qui a obtenu l'accord d'utilisation de son client, permet ainsi aux apprenants d'intégrer en urgence les éléments fondamentaux du télétravail. Deux briques sur les bonnes pratiques et les aventures du télétravailleur sont réservées aux collaborateurs des entreprises. Une troisième, ayant trait à l'accompagnement à distance, s'adresse, elle, aux managers. Via sa newsletter hebdomadaire touchant quelque 3.000 abonnés et grâce aux réseaux sociaux, My Serious Game table sur plusieurs dizaines de demandes quotidiennes. En cause, une impréparation complète au travail à domicile dans la plupart des PME et même des ETI. Également démunis face au télétravail, les indépendants peuvent aussi bénéficier de ces modules de formation express.

60.000 instituts de formation devront pivoter vers le digital

Le coup de pouce de My Serious Game s'adresse parallèlement aux organismes de formation et aux formateurs indépendants, qui représentent l'autre segment majeur de sa clientèle à côté des entreprises classiques. Ainsi, l'outil de e-learning Edmill est aussi mis à disposition gracieusement jusqu'à la fin du confinement. Ce logiciel permet notamment la mise en place autonome de parcours de formation digitale.

Créée en 2014 par Frédéric Kuntzmann, My Serious Game parie désormais sur une mutation rapide de la formation, aujourd'hui effectuée majoritairement sous forme présentielle, vers un mode numérique. L'épidémie de Covid 19, qui a provoqué le ralentissement, voire l'arrêt, des quelque 60.000 organismes de formation et de RH hexagonaux, devrait encore accélérer cette tendance déjà sensible depuis cinq ans environ. Dans ce contexte, My Serious Game, qui emploie 50 salariés et a réalisé cinq millions d'euros de chiffre d'affaires en 2019, table sur une croissance forte de son activité dès la crise sanitaire passée.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :