Socomec s'impose dans le stockage de l'énergie

 |   |  374  mots
L’entreprise a choisi de se spécialiser dans les petites séries sur des marchés étroits et des niches technologiques.
L’entreprise a choisi de se spécialiser dans les petites séries sur des marchés étroits et des niches technologiques. (Crédits : DR)
Le fabricant d'équipements électriques Socomec investit 18 millions d'euros dans la recherche et la formation, et s'engage à accompagner des startups avec son fonds d'investissement.

Comment Socomec, une ETI alsacienne spécialiste de la conception d'équipements électriques basse tension, peut-elle trouver sa place sur des marchés dominés par des géants tels que Siemens, Schneider ou ABB ? « Nous faisons face aux mêmes défis que ces grands groupes : la transition énergétique, l'émergence des réseaux intelligents et la révolution numérique, qui conduit à une transformation en profondeur de nos modèles économiques. Mais nous n'avons pas les mêmes moyens », reconnaît Ivan Steyert, PDG de cette entreprise de 3.500 salariés fondée en 1922, connue pour ses systèmes de coupure et ses onduleurs, et qui affiche un chiffre d'affaires de 537 millions d'euros en 2018.

Pour se développer, Socomec a choisi de se spécialiser dans les petites séries sur des marchés étroits et des niches technologiques. Et de rester à l'affût des technologies de rupture qui impacteront le business de l'énergie dans les six prochaines années, comme le stockage de l'électricité issu des énergies renouvelables. « Ce marché n'est toujours pas mature, mais nous y sommes présents depuis 2011, avec 8 millions d'euros de chiffre d'affaires », rappelle Ivan Steyert.

300 salariés sur 2.500 mètres...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :