Carton plein pour Le Casier Français, distributeur pour circuit-court made in France

Quand il a racheté, en novembre dernier, AST International, basée à Ennevelin près de Lille, Manuel Moutier ne s'attendait pas à un tel raz-de-marée. Suite à la crise du Covid-19 et à l'explosion du circuit-court, Le Casier Français est littéralement submergé par les demandes.
(Crédits : AST International)

 Avec la nouvelle donne sanitaire, les mesures de distanciation, la nécessaire limitation des contacts, les Casiers Français se sont multipliés dans les drives fermiers... mais pas que. « Nous travaillions déjà avec près de 80 % de producteurs mais la crise a donné l'envie aux traiteurs, restaurateurs et même artisans bouchers, charcutiers, boulangers d'investir également dans des casiers », explique Manuel Moutier, dirigeant trentenaire à la tête d'AST International.

Possiblement réfrigéré et surtout connecté pour permettre de verrouiller à distance lors de l'achat et de récupérer sa commande via un code, les Casiers Français séduisent par leur qualité et leur design mais aussi par leur technologie. Le détail différenciant ? Ce distributeur est équipé d'une application VendingAst, qui assure un suivi des stocks et des ventes en temps réel. « Pour nos producteurs locaux, le casier connecté permet de piloter le remplissage comme des pros de la distribution, en sachant ce qui est vendu en temps réel et en classant par meilleures ventes, sans avoir besoin d'être devant le distributeur en question », explique le jeune patron.

Suivi des stocks

Les casiers sont du coup apparus dans d'autres environnements, bien moins fermiers ou artisanaux. « Nous avons installé des casiers dans des centres d'affaires pour les déjeuners des collaborateurs. Nous venons de livrer un premier distributeur aux boulangeries Paul (groupe Holder) pour un système de click and collect sans contact. Le groupe Sodexo expérimente 80 casiers dans une polyclinique près de Bordeaux pour proposer un service de conciergerie 24h/24 et 7j/7, avec plateaux-repas, fleurs, nécessaires de toilette : non seulement, les clients peuvent savoir ce qui est disponible dans les casiers mais le prestataire suit les stocks en temps réel », raconte-t-il.

Il faut dire que la gamme proposée par AST International a bénéficié d'un autre avantage très conjoncturel en pleine crise sanitaire : une fabrication 100% française, avec près de 80% de sous-traitants dans la région des Hauts-de-France, qui ont permis que le délai de livraison de 12 semaines ne bouge pas d'un iota, contrairement aux fabricants qui s'approvisionnaient en Allemagne, en Italie ou en Chine.

Casiers interconnectés

Bientôt, Le Casier Français sera en mesure d'interconnecter l'intégralité de ses distributeurs : « Les clients pourront se connecter sur un site et visualiser à l'instant T, ce qu'il y a dans les casiers, acheter en ligne, verrouiller à distance avant de venir le chercher », se réjouit Manuel Moustier, qui n'en est pas à son premier succès. A 25 ans, à peine sorti de l'école de commerce, il reprenait la direction générale d'une entreprise qu'il a réussi à redresser en seulement 24 mois.

C'est ce flair qui lui a fait sentir tout le potentiel de la belle endormie AST International. « La société nordiste possédait un vrai savoir-faire mécanique, automatique, informatique mais il manquait un faire-savoir sur cette solution très innovante, en mettant en avant la fabrication française », résume-t-il. Un vrai lifting marketing, la création de la marque Le Casier Français et un carton dans le salon des maraîchers et même celui de l'Agriculture ont achevé de booster l'entreprise.

Carnet de commandes rempli

Le carnet de commandes est plein jusque fin août, sachant que le casier d'entrée de gamme coûte entre 13.000 et 15.000 euros (certaines installations faites sur mesure, véritables magasins connectés, allant jusque 80.000 euros). « Nos clients interrogés ont tous amorti l'investissement dans leur casier en une année. Et c'est d'autant plus important pour eux que la marge n'est pas la même quand ils vendent en direct. Nous avons des clients qui commencent par quelques modules... et qui nous rappellent quelques mois plus tard pour procéder à une extension », souligne Manuel Moustier.

« Cette crise a été l'occasion d'une vraie prise de conscience. Tous les clients que nous avons interrogés sont formels : depuis qu'ils ont investi dans un casier français, leurs ventes ont été multipliées par deux ou trois », assure le jeune chef d'entreprise qui voit dans cette vague un changement profond des habitudes de consommation, qui pourra perdurer bien au-delà des épisodes d'épidémie.

Banque des Territoires | Partenaires

Les territoires qui se renouvellent face à la crise

En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.