La relance en Île-de-France, une nécessité impérieuse

 |  | 1411 mots
Lecture 8 min.
(Crédits : Reuters/Gonzalo Fuentes)
En attendant la signature ce 28 septembre d'un accord de partenariat entre le gouvernement et l'association Régions de France, la relance est devenue une urgence en Ile-de-France. Dès le 28 mai dernier, le conseil régional a annoncé un plan de 1,3 milliard d'euros, mais l'opposition dénonce un "sous-investissement depuis 2015".

Une "perte record" de plus de 100.000 emplois salariés, des créations d'entreprises qui "régressent fortement"... Dès la fin mars, soit quinze jours après le début du confinement, la Covid-19 a profondément affecté l'économie de la région-capitale. Les semaines et les mois suivants, l'activité économique a même chuté d'un tiers. C'est ce qui ressort d'une étude de l'Insee sur la conjoncture francilienne publiée le 10 juillet.

Dans le détail, les "deux moteurs" de la croissance locale, à commencer par l'intérim, ont été frappés de plein fouet avec un recul de 40% (52.000 emplois en moins). Soit un niveau "au plus bas" depuis 20 ans. De même que le secteur marchand a reculé de 1,3% (47.000 emplois). A la veille d'une seconde vague, il y a fort à parier que le travail dans l'hébergement et la restauration, qui a baissé de 3,4% (11.000 emplois) au premier trimestre, soit de nouveau impacté.

Le conseil régional d'Ile-de-France n'a pas donc attendu le plan de relance gouvernemental pour présenter le sien. Le 28 mai dernier, la présidente (Libres) de région Valérie Pécresse annonçait un plan de relance "économique, écologique et solidaire" doté de 1,3 milliard d'euros, dont 698 millions d'euros de redéploiements et 592 millions de crédits supplémentaires.

"Beaucoup de bruit mais pas d'action. Ce n'est pas un plan de relance, mais un plan de rattrapage qu'il faudrait !", attaque le président du groupe socialiste, écologiste et progressiste (Ensemble) du conseil régional. "La grande majorité des crédits était déjà engagée. Valérie Pécresse est écologiste, elle recycle ses crédits" assène Maxime des Gayets.

La vice-présidente (Libres!) chargée du Développement économique et...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/09/2020 à 11:09 :
Ile de France 1er bassin d'emploi d'Europe !
Mieux vaut lire cela que d'etre aveugle, c'est n'importe quoi.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :