Trois mois qui ont renforcé l’imbroglio institutionnel du Grand Paris

 |   |  1376  mots
(Crédits : GONZALO FUENTES)
Entre la mi-mars et la mi-juin, la Région et la Métropole ont rivalisé de dispositifs d’aide aux entreprises, quitte à se marcher sur les pieds. La métropole du Grand Paris élit son nouveau président ce 9 juillet 2020.

C' était un rituel immuable pendant la crise sanitaire et même après. Tous les lundis, sous l'égide du préfet de Paris et préfet d'Île-de-France,Michel Cadot, les autorités économiques et politiques franciliennes se réunissaient en visioconférence pour décider des actions à mener en direction des entreprises. Il s'agissait pour les représentants syndicaux et patronaux comme pour les élus locaux de remonter les demandes territoriales et leurs spécificités locales avant de redescendre les arbitrages vers leurs publics respectifs.

Lire aussi : CCI, Métropole, Région, CDC: les derniers dispositifs d'aides aux entreprises franciliennes

« Nous avons eu une quarantaine de réunions pendant le confinement, liées au soutien des entreprises franciliennes », confirme Jacky Portier, président de l'Union des entreprises de proximité Île-deFrance (U2P IDF, 730 000 sociétés, 850 000 emplois). « Les remontées de terrain ont été très sérieusement prises en compte par le préfet et la Direccte, la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi, même si, au démarrage, c'était un peu confus car toutes les informations arrivaient en cascade »,ajoute-t-il.

Une pluie de mesures sans coordination

Il faut dire que dès le 3 mars, la Région a décidé de réduire ses délais de paiement et d'octroi de subventions et de renforcer ses dispositifs existants, comme le prêt Croissance TPE, ou le prêt BACK'up prévention, avant d'annoncer un nouveau train
de mesures le 18 mars : application pour les soignants mobilisés, mise à disposition de lits d'internats, aides financières pour les...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/07/2020 à 8:40 :
Chacun aidant ses copains de son côté.

Ce déclin est sans fin.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :