Investissement dans les territoires : la région Île-de-France lance un nouvel outil

 |   |  661  mots
La société d'économie mixte (SEM) Île-de-France Investissements et Territoires est présidée par Alexandra Dublanche, vice-présidente de la Région chargée du développement économique et de l'attractivité (photo).
La société d'économie mixte (SEM) Île-de-France Investissements et Territoires est présidée par Alexandra Dublanche, vice-présidente de la Région chargée du développement économique et de l'attractivité (photo). (Crédits : CRIDF)
La nouvelle société d'économie mixte du conseil régional francilien, Île-de-France Investissements et territoires, tient son premier conseil d'administration ce 22 juillet. 10 millions d'euros ont été débloqués au profit de tiers-lieux, d'industries, de commerces et de maisons de santé. L'opposition demande à la Région d'aller plus loin et de prendre des participations dans les entreprises aidées.

Votée et créée dans la foulée en décembre 2019, lors de l'examen du budget 2020 du conseil régional, la société d'économie mixte (SEM) Île-de-France Investissements et Territoires, présidée par Alexandra Dublanche, vice-présidente de la Région chargée du développement économique et de l'attractivité, tient son premier conseil d'administration ce 22 juillet 2020.

4 cibles: tiers-lieux, industries, commerces et maisons de santé

Sur le papier, l'objectif de la SEM est clair : accroître l'offre de tiers-lieux afin de réduire les distances domicile-travail, accompagner les PME et ETI industrielles en croissance, proposer des locaux aux artisans-commerçants pour lutter contre la désertification des centres-villes et aider les professionnels des maisons de santé à trouver des terrains d'implantation en région...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :