Métro parisien : près de 3 Mds € de commandes pour Alstom et Bombardier

 |   |  218  mots
Design non contractuel
Design non contractuel (Crédits : Alstom-Bombardier/ Avant-Première)
Île-de-France Mobilités (IDFM) et la RATP ont annoncé ce vendredi 29 novembre une commande "historique" auprès d'un groupement associant à 50/50 les constructeurs ferroviaires Alstom et Bombardier pour renouveler le matériel de huit lignes du métro parisien, qui pourra porter sur un maximum de 410 rames pour 2,9 milliards d'euros.

Ce programme concerne le renouvellement, sur quinze ans à partir de 2024, du matériel roulant des lignes 3, 3bis, 7, 7bis, 8, 10, 12 et 13, ont précisé dans un communiqué commun l'autorité régionale des transports (IDFM, Ndlr) --qui finance cet achat-- et la RATP --qui exploite le réseau métropolitain de la capitale.

Une première tranche ferme concerne, pour 658 millions d'euros, 44 rames qui circuleront d'ici à 2026 sur les lignes 3bis, 7bis et 10. Cette somme comprend les frais d'études et provisions pour aléas, les deux constructeurs évoquant un montant de 530 millions d'euros.

Confort, disponibilité, accessibilité, info voyageur et maintenance

"Basées sur les solutions de métro fer d'Alstom et de Bombardier, les nouvelles rames bénéficieront des dernières avancées technologiques afin d'augmenter le confort, la disponibilité, l'accessibilité et l'information voyageurs, mais aussi d'en faciliter la maintenance", ont avancé les deux groupes dans un autre communiqué.

Les rames climatisées aux larges baies vitrées seront en configuration "boa" --avec des voitures interconnectées-- et offriront "un éclairage scénarisé 100% LED". Elles proposeront notamment des prises USB pour la recharge des appareils mobiles, ont-ils précisé.

Alstom et Bombardier se partageront la conception des éléments de ces rames "Made in France", qui seront assemblées dans leurs usines du Nord situées respectivement à Valenciennes et Crespin.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/12/2019 à 12:19 :
Ce n'est pas 2.9 milliards mais plus de 6 si l'on fait le calcul d'après le prix des 44 premières: ces rames valent chacune 15 millions d'euros. Alors 410 !!! Et puis la fameuse ligne 13 qui devait être modernisée en....2026 n'est même plus prise en compte .Ces 410 rames seraient fournies jusqu'en 2039. De quoi rêver ou bien dire que Mme Pécresse ne sert à rien!!!
a écrit le 01/12/2019 à 17:03 :
Y a-t-il eu un appel d'offre, j'en ai pas entendu parlé? Quelles étaient les offres concurrentes, pour une commande potentielle de EUR 4 Mia il a dù en avoir beaucoup? Ou les gagnants ont été désigné par l'état ou la RATP....
a écrit le 01/12/2019 à 10:04 :
Y a-t-il eu un appel d'offre, j'en ai pas entendu parlé?
Quelles étaient les offres concurrentes, pour une commande potentielle de EUR 4 Mia il a dù en avoir beaucoup?
Ou les gagnants ont été désigné par l'état ou la RATP....
a écrit le 01/12/2019 à 9:49 :
Renouvellement sur 15 ans....pfff Imagine t on ça en Chine ou en Thailande?
On fout tout dans le social et après on s'étonne que nos services publics se dégradent....
a écrit le 30/11/2019 à 22:41 :
information non relayée dans les medias francais: alstom vient de se prendre une amende de 15 millions de livres pour corruption dans un projet de métro en Espagne...

facile de gagner sur les concurrents
Réponse de le 01/12/2019 à 15:36 :
@r2d2, Les concurrents eux, sont des vierges, n'est-ce-pas ? C'est de la naïveté ou de la mauvaise foi ?
a écrit le 30/11/2019 à 20:34 :
Fallait bien se racheter face au "scandaleux" appel d'offre de la SNCF sur la fourniture de trains Intercités remporté par un constructeur espagnol. Chocking!!
a écrit le 30/11/2019 à 19:53 :
Ce ne sont plus des appels d'offre, c'est l'école des fans, tout le monde gagne

Joyeux dimanche, sous vos applaudissements
a écrit le 30/11/2019 à 12:01 :
Avec cette livrée bleu pale le Métro Parisien perd son identité pour devenir banal .
Dans un monde ou tout est marlketing pourquoi ne pas reprendre sur les lignes aériennes intramuros les couleurs typiques rouges et vertes des anciennes Spragues qui faisait dire au gens: "C'est Paris ! ". Le lien avec le passé, n'empèche pas la modernité et vice-versa.
a écrit le 30/11/2019 à 11:19 :
Les rames seront-elles auto désinfectées ? ce serait un réel progrès. Quand aux billevesées connectiques on s'en cogne, on prend le métro pour se déplacer, pas pour faire de l'onanisme sur un timbre poste électronique.
a écrit le 30/11/2019 à 11:14 :
Pour info, autant Bombardier a un label production France alors qu'il est Canadien ce qui l'engage à mettre 70% de la valeur made in France, Alstom le Francais a exactement l'objectif inverse de mettre 70% de la valeur en low cost. Cherchez l'erreur. Et la RATP valide les fournisseurs low cost d'Alstom à tour de bras. Vive les français... qui tuent leur propre industrie. Et nos sénateurs, députés valident cela tranquillement dans leur commission de suivi des marchés publics.
a écrit le 30/11/2019 à 10:41 :
Ce qui veut dire que la RATP arrête l'automatisation des lignes. Bien dommage car cela améliore la régularité du trafic et cela permet d'employer moins d'ultra privilégiés pleurnicheurs et porteurs de tout le malheur du monde.
a écrit le 30/11/2019 à 8:27 :
PREVOIR caméras de surveillance intégrés ! les dommages risquent d'être nombreux ...au vue du vandalisme qui fait partie désormais, HELAS !, de notre culture …..
a écrit le 30/11/2019 à 1:38 :
Seront elles automatiques ? Que les passagers ne soient plus incommodés par les sautes d'humeur des nantis gauchos de la RATP.
a écrit le 29/11/2019 à 20:14 :
J'ai connu la ligne 7 avec des sièges en bois et un chef de train dans le premier wagon (il donnait le feu vert au conducteur derrière la cloison) sans parler des poinçonneurs, tout change. :-) Il faut bien évoluer, le matériel doit s'user à force, la technologie, les matériaux ça évolue, autant en profiter, pour moderniser le métro (celui de Stockholm est pas mal mais c'est plutôt un RER à zones, pas un vrai métro comme le notre).
Le ticket de métro peut être utilisé longtemps après son émission, pas le cas des lignes de bus ici, le gestionnaire change, il faut tout jeter, pas compatible (c'est le même ticket mais de couleur différente !), nullissime, je marche donc à pieds (c'est assez pentu).
a écrit le 29/11/2019 à 19:20 :
Pourvu surtout qu'elles soient automatiques au lieu d'être conduites par des grévistes qui nous emm... en plus de détruire toute potentialité de décollage même infime de la croissance et de l'emploi...
a écrit le 29/11/2019 à 18:23 :
"Dernières avancées technologiques" bravo! on souscrit, sans doute plein de gadgets numériques qui ne servent à rien, mais bien de remplacer le matériel avec des productions françaises.
Moi j’aimerais juste un métro propre, sans tags, style celui de Moscou. Les Russes sont peut être des brutes, mais en terme de respect des infra publiques ils sont pas mauvais. SAns parler des Japonais. Bien sûr, nos tagset rayures des vitres sont l'expression du génie populaire cher à Jack Lang, mais bon on peut ne pas aimer...
Est il possible de concevoir une rame aspirateur pour nettoyer les voies, structurellement jonchées de papiers, mégots, emballages McDo, rats... Faisons un rêve..
Réponse de le 30/11/2019 à 7:32 :
Faut en convenir, le metro de Paris ville lumiere est proprement sale. Toujours cette odeur etrange difficile a definir mais pregnante.
Je compatis pour les gens obliges de prendre ce moyen chaque jour.
L'Asie dans son ensemble montre ce qu'est un transport propre et respecte de ses usagers.
Amusez vous a taguer dans un wagon de Tokyo, vous comprendrez la douleur.
Réponse de le 30/11/2019 à 20:29 :
Pas la peine d'aller si loin: le métro de Lisbonne est nikel ! Ainsi que les tram centenaires. Une merveille !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :