Logement social, habitat participatif : ce que change la loi ALUR

 |   |  65  mots
(Crédits : Décideurs en région)
Abordant la question du logement de façon globale, traitant des parcs privés comme sociaux, la loi pour l'accès au logement et un urbanisme rénové (ALUR) du 24 mars 2014 va entraîner de nombreuses évolutions pour les acteurs du secteur. Retour sur les principales nouveautés concernant le logement social et l'habitat participatif.

Création d'un système national d'enregistrement en ligne

 C'est la grande nouveauté impulsée par la loi ALUR dans le secteur de l'habitat social : les demandeurs de logement n'auront plus à déposer un dossier chez différents bailleurs. Ils n'en rempliront qu'un, unique, en ligne. L'idée étant que les bailleurs HLM, lorsqu'ils disposent d'appartements libres, puissent avoir accès au fichier

Lire la suite

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :