Le Tour de la question : le goodvertising

Une entreprise peut-elle communiquer de manière responsable sans être taxée d’opportunisme ou de bien-pensance? C’est toute l’idée du goodvertising, popularisé par Thomas Kostler, un publicitaire danois. Pourtant, à l’image de la COP21, pointée du doigt par certains pour son inefficience et sa récupération commerciale, la communication responsable est souvent associée au “greenwashing”. Qu’en est-il vraiment?

1 mn

(Crédits : Décideurs en région)

Le greenwashing, ou écoblanchiment, consiste à utiliser l'argument écologique alors que l'intérêt du produit ou du service pour l'environnement est minime voire inexistant.

De la même façon, alors que certains voient dans la COP21 un symbole de la mobilisation planétaire en faveur de l'environnement, d'autres dénoncent l'immobilisme des négociations et la récupération de l'événement par des multinationales très actives en matière de lobbying.

Dans cette lutte d'image et de réputation, la...

Lire la suite

1 mn

Banque des Territoires | Partenaires

Les territoires qui se renouvellent face à la crise

Sommet du Grand Paris

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.