Nataïs lance un nouveau popcorn pour conforter son leadership européen

 |   |  332  mots
Michael Ehmann, président et fondateur de Nataïs
Michael Ehmann, président et fondateur de Nataïs
Leader européen du pop corn, Nataïs lance Pop'n Roll pour contrer la concurrence d'Europe centrale.

La PME gersoise Nataïs produit du popcorn. Elle le commercialise avec Menguy's comme elle fournit les marques distributeurs, Casino, Leader Price ou Leclerc.Mais surtout Nataïs est leader européen (90% de ses 27 millions de chiffre d'affaires et 40 % de la consommation Europe. Pour rester numéro un, la PME lancer une nouvelle variété de maïs à éclater le Pop'n Roll. Développé avec le semencier américain Zangger "ce popcorn est visiblement plus attractif. Quand il éclate il conserve sa forme arrondie. Il est plus adapté pour la production de popcorn enrobé de caramel et de chocolat ", explique Michael Ehmann le président fondateur de Nataïs.

Prendre de l'avance sur la concurrence espagnole et hongroise

La stratégie est très précise. « C'est une part complémentaire de notre gamme pour devenir indispensable. Nous avons l'exclusivité en Europe sur cette nouvelle variété », assure le président de Nataïs. Le popcorn est un marché de niche et la concurrence se renforce. Sur le marché du popcorn micro-ondable qui représente les deux tiers du chiffre d'affaires Nataïs fait face à deux concurrents espagnols et trois en Europe centrale, notamment la Hongrie. « Ce pays a une tradition de production importante de maïs de qualité. La Hongrie n'est pas encore au niveau mais elle se met en route », fait remarquer le président. Pour contrer la concurrence, la PME a donc investi trois millions d'euros dans une nouvelle ligne de production qui produit 300 sachets par minute et cherche un partenaire stratégique pour chaque pays européen, avec une priorité pour le marché anglais et peut être, un jour, le Moyen-Orient.

Natais va aussi développer une gamme de popcorn premium pour les industriels et les forains et passer la part de son popcorn « bio » de 600 à 1500/2000 tonnes d'ici trois ans. Nataïs prévoit un chiffre d'affaires de 33 millions d'euros en 2012 accompagné de 10 ou 15 embauches


 

Retrouvez toute l'actualité de la région Midi-Pyrénées avec Objectif News

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :