Paygreen met la monétique au service du développement durable

 |   |  375  mots
(Crédits : DR)
La fintech normande a conçu une solution de paiement en ligne qui propose à ses utilisateurs de contribuer à des projets solidaires et de compenser le bilan carbone de leurs achats.

Démocratiser l'e-paiement tout en apportant sa pierre à la transition. C'est la raison d'être que s'est donnée la start-up rouennaise Paygreen, lancée en 2015 et accélérée depuis un an par l'incubateur Swave de Paris&co dédié à la fintech. «  Nous utilisons la monétique comme un véhicule technologique pour servir une cause : celle du développement durable », résument ses cofondateurs. Pour matérialiser cette philosophie, les intéressés ont conçu une solution de paiement en ligne à double détente à destination des e-commerçants. Sa première vertu réside dans sa simplicité d'usage, vante Étienne Beaugrand, l'un des trois associés. « Il faut cinq minutes à peine à une TPE pour créer son compte contre deux à trois semaines pour ceux proposés par les banques. »

À cette solution sont greffés deux services : l'arrondi en ligne, fruit d'un partenariat exclusif avec Microdon, et un algorithme de compensation carbone dénommé Tree qui calcule l'empreinte de chaque achat. En payant son canapé ou sa paire de baskets, l'utilisateur se voit proposer d'ajouter quelques euros ou centimes au montant de son panier pour soutenir une association et/ou un projet de reforestation. Moyennant quoi,...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :