À Nantes, la plateforme Le Palace cultive le business de l’innovation

 |   |  551  mots
La structure veut devenir « une mini-Station F à la nantaise ».
La structure veut devenir « une mini-Station F à la nantaise ». (Crédits : William Jezequel)
Les fondateurs du Startup Palace créent Le Palace dans le centre-ville de Nantes. Un lieu de 3.200 mètres carrés conçu pour être la première plateforme d’innovation nantaise au service des entrepreneurs. Un moyen aussi de repenser le modèle économique en séparant l’hébergement des programmes d’accélération siglés Startup Palace.

Les modèles économiques se suivent, mais ne se ressemblent pas... Avec ses 378  postes répartis dans 36 bureaux, deux espaces de coworking de 36 postes, une salle de 280 places dédiée à de l'événementiel, plusieurs salles de réunion, un espace de restauration, une salle de sport, six douches... et un vaste atrium baigné de lumière, Le Palace ambitionne de devenir la première plateforme d'innovation nantaise au service des entrepreneurs régionaux et nationaux. « Une mini-Station F à la nantaise », indique Grégory Thibord, directeur du Palace, qui compte une quarantaine de résidents (AB Tasty, O°Code, Mr Suricate, Verteego...), dont une poignée de grands groupes (Le Figaro, Veepee, Verlingue...).

Acquis et rénové en novembre 2018 par Foncière Magellan, avec le soutien de la Banque des territoires, l'ancien siège historique du CIC (Crédit industriel et commercial) Ouest a été entièrement transformé pour accueillir Le Palace, dont les travaux d'aménagement ont été financés à hauteur de 800.000 euros par Mathieu Le Gac et Benoit de La Celle.

Nouvel accélérateur en prévision

En 2015 déjà, le duo d'entrepreneurs nantais avait lancé le Startup Palace sur 1.000 mètres carrés pour...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :