Easilys met du digital dans la poubelle des restaurateurs

 |   |  225  mots
(Crédits : Easilys)
Spécialisé dans les solutions de pilotage pour la restauration collective et commerciale, Easilys s’attaque au gaspillage alimentaire. Pour aller au bout de sa logique, la start-up, présente chez 4 000 restaurateurs, lance des poubelles connectées.

La PME vendéenne Easilys vient de s'associer à la vieille maison française Matfer Bourgeat, spécialisée dans l'ingénierie et la fourniture d'équipements pour la restauration, afin de mettre au point une poubelle connectée et une table de tri des déchets. « Si l'on veut gérer efficacement son entreprise et optimiser ses approvisionnements, il faut savoir ce que l'on jette ! » justifie Emmanuel Grelaud, cofondateur avec ses deux frères, Olivier et David, d'Easilys, start-up implantée à La Roche-sur-Yon, Nantes, Marseille et Paris. Née en 2014, la jeune pousse enregistre une croissance de 150 % par an. En 2019, son chiffre d'affaires a atteint 5 millions d'euros (+ 162 %).

Solution digitale tout-en-un

Il pourrait grimper à 8 millions d'euros cette année. « Sur notre marché, il n'existait aucune solution véritablement adaptée aux particularités de la restauration collective et commerciale. Aujourd'hui encore, nous sommes les seuls sur ce secteur », affirme Emmanuel Grelaud, un ancien de la restauration (Compass Group...), qui, entouré de ses frères informaticiens, a bâti une solution digitale tout-en-un permettant aux restaurateurs de gérer, approvisionner et piloter le back-office de leurs restaurants (commandes, livraisons, DLC, recettes...)

« Pour qu'ils puissent se concentrer sur leur cœur de métier : la cuisine et l'expérience client. Cette solution leur permet d'économiser jusqu'à 16 % sur le coût de chaque assiette », assure le CEO d'Easilys.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :