Star de l’été, le vélo accélère dans la région nantaise

 |  | 1130 mots
La Manufacture Française du Cycle (MFC) produit 450.000 vélos dont 100.000 électriques (VAE) par an. Elle a multiplié par trois sa production quotidienne pour répondre à une forte demande sur tous les segments, qu'ils soient musculaire ou électrique.
La Manufacture Française du Cycle (MFC) produit 450.000 vélos dont 100.000 électriques (VAE) par an. Elle a multiplié par trois sa production quotidienne pour répondre à une forte demande sur tous les segments, qu'ils soient musculaire ou électrique. (Crédits : MFC)
SÉRIE TOURISME- PAYS DE LA LOIRE (4/5). Soutenu par le gouvernement avec un coup de pouce donné à la réparation, encouragé par les volontés écologistes des métropoles, plébiscité par des Français redoutant la promiscuité des transports collectifs, le vélo est devenu la star de l’été. A Machecoul (44), La Manufacture Française du Cycle, fermée pendant le confinement, a relancé la production à plein régime pour répondre à une demande inédite.

+ 175% de trafic en semaine, + 75% le weekend à Nantes. Selon la start-up tourangelle Geovelo, spécialisée dans le calcul des itinéraires à vélo, les pistes cyclables nantaises n'ont jamais été aussi fréquentées que depuis le déconfinement. «Même si certains points sont à affiner pour améliorer la cohabitation des piétons et des cyclistes, tous les aménagements tactiques que nous avions préconisé à Nantes Métropole ont plutôt bien fonctionné. Notre impression visu vient d'être confirmée par ces chiffres. Et l'envie de faire du vélo s'est transformée en acte d'achat. Au point que l'on constate des pénuries dans tous les types de vélo », constate Annie-Claude Thiollat, Présidente de l'association Place au Vélo et vice-présidente de la Fédération Française des Usagers de la Bicyclette (FUB). A Machecoul (44) où la Manufacture Française du Cycle (MFC) produit 450.000 vélos dont 100.000 électriques (VAE) par an, David Jamin, DG du leader français, le confirme. « C'est une tendance de fond qui porte sur tous les segments ».

Un mouvement amplifié par la crise

Contraint de cesser la production pendant le confinement en raison de la fermeture du réseau de distribution (1.000 points de vente) et des nécessaires précautions sanitaires, MFC a finalement relancé la machine fin avril, après un mois et demi d'arrêt, et la mise en...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/08/2020 à 16:21 :
Ce serait bien qu'un modérateur fasse le ménage sur l'article concernant la menace agro-industrielle, responsable de la mort directe de 159 personnes, merci.

https://www.latribune.fr/economie/france/nitrate-d-ammonium-la-france-representait-8-de-la-consommation-mondiale-en-2017-854513.html
a écrit le 07/08/2020 à 13:54 :
Il y a pas photo, les vélos sont plus chers que les Chinois mais avec un tel niveau de qualité et de fiabilité qu'en fin de compte ils reviennent moins chers.
J'en ai donné un vtc à mon fils, un 28 pouces, il l'a électrifié, moteur dans le pédalier, moins de 26 kg, même à, 3000€ on trouve pas mieux, en panne d'accu on peut revenir en pédalant sans se fatiguer.
a écrit le 07/08/2020 à 9:54 :
C'est super le velo quand il faut aller au boulot sous la pluie et en hiver, je vous dis pas.
Les francais sont a mourir de rire, continuez....
Réponse de le 11/08/2020 à 13:30 :
oui, c'est mieux quand on est en voiture bloqué dans les embouteillages.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :