Une plongée dans la transformation digitale des entreprises industrielles

 |   |  382  mots
Quentin Franque et Benoît Zante, lors de la présentation de leur livre.
Quentin Franque et Benoît Zante, lors de la présentation de leur livre. (Crédits : DR)
Pendant dix-huit mois, Quentin Franque, directeur marketing de l'agence digitale nantaise Intuiti, et le journaliste Benoît Zante sont allés à la rencontre de dirigeants de grands groupes, d'ETI, de PME et de startups confrontés à la transformation de leur modèle. Vingt-sept d'entre eux témoignent dans « Les Défis de la transformation digitale », publié chez Dunod.

« Beaucoup de littérature existe sur l'entreprise 4.0, sur l'évolution des modèles de production, et curieusement très peu de choses sur la culture client, les modèles de ventes, le marketing, la communication... des secteurs pourtant fortement impactés par l'évolution industrielle », justifie Quentin Franque, coauteur du livre Les Défis de la transformation digitale. Mené à quatre mains avec le journaliste indépendant Benoît Zante, l'ouvrage prend le parti de traiter le sujet sous l'angle de la culture client.

Pendant dix-huit mois, le duo est allé à la rencontre de grands groupes, d'ETI, de PME ou de startups (Seb, Lacroix Group, Socomore, Éram, Michelin, Butagaz, Idéa, Saint-Gobain, Gemmyo...). Sur la cinquantaine d'entreprises ciblées, vingt-sept ont été retenues pour témoigner de leur transformation sous forme d'interviews.

« Nous avions un double enjeu : avoir une représentation géographique équilibrée et une parité homme/femme. On a réussi le premier, pas le second. Les femmes sont plus rares à des postes de direction, et souvent, par humilité, ne souhaitent pas forcément s'exprimer. »

Premier constat : « Il n'existe pas un seul secteur où la transformation digitale...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :