Concours Smart Grids ERDF : cinq lauréats et... un trublion

 |   |  787  mots
Axelle Lemaire, a d'abord remercié La Tribune et la Mairie de Paris, organisateurs du Forum Smart City, d'avoir « fait de Paris la capitale des réseaux intelligents », puis elle a loué l'action de l'industriel en termes appuyés: « Je tiens à féliciter ERDF pour sa forte implication dans les réseaux électriques intelligents. Le groupe fait maintenant partie des 'makers' de l'innovation ouverte.»
Axelle Lemaire, a d'abord remercié "La Tribune" et la Mairie de Paris, organisateurs du Forum Smart City, d'avoir « fait de Paris la capitale des réseaux intelligents », puis elle a loué l'action de l'industriel en termes appuyés: « Je tiens à féliciter ERDF pour sa forte implication dans les réseaux électriques intelligents. Le groupe fait maintenant partie des 'makers' de l'innovation ouverte.» (Crédits : Reuters)
[ #ForumSmartCity ] Les prix du concours Réseaux Électriques Intelligents d'ERDF ont été décernés jeudi 26 novembre sous les ors de l'Hôtel de Ville de la Mairie de Paris en présence d'Axelle Lemaire, secrétaire d'État au numérique auprès du ministre de l'Economie, de l'Industrie et du Numérique. Les startups et PME récompensées vont désormais pouvoir développer leurs solutions innovantes avec les équipes opérationnelles de l'entreprise.

En ouvrant la cérémonie de remise des prix du concours de startups organisé par ERDF, Axelle Lemaire, a d'abord remercié "La Tribune" et la mairie de Paris, organisateurs du Forum Smart City, d'avoir « fait de Paris la capitale des réseaux intelligents », puis elle a loué l'action de l'industriel en termes appuyés:

« Je tiens à féliciter ERDF pour sa forte implication dans les réseaux électriques intelligents. Le groupe fait maintenant partie des 'makers' de l'innovation ouverte.»

La secrétaire d'État au numérique a également apprécié le fait que l'entreprise de distribution d'électricité ait su ainsi valoriser l'innovation dans les territoires via ses directions régionales, imaginant ainsi un « véritable modèle français bien distinct ».

"La transition énergétique n'est plus une option"

Philippe Monloubou, président du directoire d'ERDF, a commencé par accepter avec le sourire l'honneur d'être un « président 3.0 », titre que venait de lui octroyer Axelle Lemaire. Puis il a rappelé que « la transition énergétique n'est plus une option. Or, les réseaux électriques sont au cœur de cette transition ».

Des réseaux qui s'auto-diagnostiquent et s'auto-réparent

Le président du directoire a aussi souligné le travail de l'association Think Smart Grids, qui fédère un grand nombre d'acteurs du secteur et « met en valeur le savoir-faire français ».

La table ronde sur les enjeux des smart grids a permis de mettre en lumière les avancées sur les réseaux de distribution devenus capables de se diagnostiquer voire de se réparer.

Une occasion pour ERDF de rencontrer le monde des startups...

Nouredine Hadjsaid, professeur à l'INP Grenoble et président du conseil scientifique de Think Smart Grids explique :

« Il existe aujourd'hui des réseaux 'auto-cicatrisants' grâce aux outils numériques comme les capteurs de nouvelle génération. On est passé de capteurs à 1.500 euros à des appareils à 10 euros grâce aux MEMS (MicroElectroMechanical Systems ou microsystèmes électromécaniques). »

« L'enjeu du concours était aussi de nous faire connaître de ce monde des startups moins enclin à venir spontanément vers nous », a ajouté Philippe Monloubou.

... et pour l'animateur Cyrille Eldin de taquiner les candidats

La cérémonie a été égayée par les interventions de l'animateur de Canal Plus Cyrille Eldin, présent en chair et en vidéos.

Dans l'une d'entre elles, le trublion s'était invité dans la tour ERDF pour aller titiller les candidats juste avant leur grand oral.

Remise des prix à 5 jeunes pousses qui inventent les réseaux du futur

Finalement cinq "jeunes pousses" ont été élues : un prix Coup de cœur, un Premier prix, un Deuxième prix et deux Troisièmes prix ex-aequo.

Le prix Coup de cœur est revenu à Sirea, dans la catégorie "Technicien 3.0": cette entreprise de Castres met la réalité virtuelle au service du technicien connecté.

« Nous ne sommes pas une startup puisque nous existons depuis 1994. Je tiens à mettre l'accent sur les PME innovantes dans les territoires », a souligné le fondateur de la PME.

Le 3e prix ex-aequo a été attribué à DC Brain dans la catégorie "Big data et Analytics", qui propose une solution présentée comme le « Googlemaps des réseaux physiques » par Arnaud de Moissac, cofondateur, qui a apprécié d'avoir été accueilli avec « beaucoup de bienveillance » par les équipes d'ERDF.

L'autre 3e prix ex-æquo échoit à GeoKaps dans la catégorie "Excellence de la relation client" pour son réseau social géolocalisé. Le cofondateur de la startup normande qui a développé son innovation à Tours a précisé

« La convergence entre Twitter et Googlemaps permet de géolocaliser la communication en situation de crise »

Le deuxième prix est allé à Intesens dans la catégorie "Observabilité et pilotage en continu du réseau électrique". La solution utilise des capteurs connectés pour réaliser une surveillance et une alerte à distance. Mathieu Sacrispeyre, directeur opérationnel et technique de la startup toulousaine, a apprécié:

« Travailler avec ERDF, c'est une très belle référence. Ça ouvre des portes.»

Enfin, le Premier prix dans la catégorie "Technicien 3.0" est la société Exem et ses capteurs de champ magnétique. La startup de Haute-Garonne, lauréate de ce concours, incarne ce modèle français unique irrigué par les talents régionaux et célébré par la secrétaire d'État au Numérique puisqu'elle ne connaissait pas ERDF et a pourtant remporté le concours.

"Nous allons pouvoir tester nos prototypes avec les équipes locales d'ERDF", précise Guilhem Astre, président Exem.

Le succès de cette première édition, tant en volume (293 candidats) qu'en qualité, laisse augurer d'une seconde édition du concours Réseaux Électriques Intelligents.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :