Prix national du Jeune entrepreneur : les cinq profils retenus par le jury du Centre-Est

Deuxième étape sur la tournée du Prix national du Jeune entrepreneur, mardi 21 mai à Lyon. Réuni à l'Hôtel de Région, le jury régional a sélectionné, parmi la cinquantaine de dossiers reçus, les cinq entrepreneurs retenus pour participer la sélection nationale. Objectif ? Se retrouver parmi les lauréats lors de la soirée finale qui se déroulera, le 25 juin, au théâtre Marigny, à Paris et... gagner ! A partir du 1e juin, le vote des internautes pèse aussi dans la balance.
De gauche à droite : Boris SARAGAGLIA, 31 ans, lauréat Services avec Spartoo, Sarah DUFOUR et Gérard LEVY, 33 ans, lauréats Green Business avec Cyclopolitain, Cédric GUEYRAUD, 35 ans, lauréat Social Business avec FM2J Ludopole, Sylvain TILLON, 30 ans, lauréat Numérique Techno & Médias avec Sydo, Geoffrey CHOPARD, 25 ans, lauréat Industrie avec La Tour des Terroirs © Emmanuel Foudrot
De gauche à droite : Boris SARAGAGLIA, 31 ans, lauréat Services avec Spartoo, Sarah DUFOUR et Gérard LEVY, 33 ans, lauréats Green Business avec Cyclopolitain, Cédric GUEYRAUD, 35 ans, lauréat Social Business avec FM2J Ludopole, Sylvain TILLON, 30 ans, lauréat Numérique Techno & Médias avec Sydo, Geoffrey CHOPARD, 25 ans, lauréat Industrie avec La Tour des Terroirs © Emmanuel Foudrot (Crédits : © Emmanuel Foudrot)

Le climat est bienveillant et confidentiel, mardi soir 21 mai à l'Hôtel de Région, à Lyon, pour la deuxième étape du Prix national du Jeune entrepreneur. « Nous aimons jouer à contrepied. Au moment où l'on parle des jeunes entrepreneurs qui partent, nous mettons en avant ceux qui restent, ceux qui innovent et qui croient à la portée de leur entreprise », pose Jean-Christophe Tortora, PDG de La Tribune. Ce Prix, porté par l'hebdomadaire économique, sous le patronage du président de la République, François Hollande, est une première qui fonctionne. Entre mars et avril, 500 dossiers ont été reçus. Parmi eux, 210 ont été sélectionnés. Jusqu'au 29 mai, des jurys se réunissent dans six grandes « régions » pour retenir à chaque fois cinq jeunes entrepreneurs couvrant cinq catégories différentes.
A Lyon, le jury, composé d'une série de partenaires (EDF, ErDF, Total, Orange, etc.) a planché sur 19 dossiers d'entreprises (parmi la cinquantaine 50 reçue) : des entreprises portées par des hommes et des femmes entre 18 et 35 ans qui contrôlent plus de 10 % du capital et affichent un chiffre d'affaires d'au moins 100 000 euros. Le « Centre Est » couvre les régions Auvergne, Bourgogne, Franche Comté et Rhône-Alpes. Quelques jours plus tôt, vendredi 17 mai, cinq noms se distinguaient pour le « Sud-Est », à Marseille.

Coup de coeur

Le premier coup de c?ur du jury rhônalpin, dans la catégorie « Green business » ? C'est Cyclopolitain. Créée par Sarah Dufour et Gérald Lévy, la société lyonnaise de livraison et de transport de voyageurs en triporteur en centre-ville roule plutôt bien. A l'appui : 400 véhicules en service dans 15 pays, 2 millions de passagers transportés en 10 ans et 40 millions de km parcourus.
En matière de « Services », c'est Boris Saragaglia qui séduit le jury avec Spartoo, sa société grenobloise (180 employés), créée en 2009, de vente en ligne de chaussures, de sacs et de vêtements de 700 marques à destination de 20 pays européens.
Du côté « Social business », le Centre national de formation aux métiers du jeu et du jouet (FM2J), une scop installée dans le centre commercial de Confluence, à Lyon, représentée par Cédric Gueyraud, a retenu les suffrages « pour l'exemplarité de son parcours ». En 2013, le Centre dirige une recherche sur le jeu et la maladie d'Alzheimer impliquant des acteurs du monde médical.

Stimuler l'envie d'entreprendre

Dans la catégorie « Industrie », Geoffroy Chopard est plébiscité pour La Tour des Terroirs, dans l'Yonne, en Bourgogne. Spécialisée depuis six ans dans le négoce de produits régionaux (terrines, miel, plats cuisinés, etc.), l'entreprise développe depuis trois mois sa biscuiterie tournée vers la restauration et la grande distribution financiers, tuiles et moelleux.
Enfin, Sydo, portée par Sylvain Tillon, est retenue dans la catégorie « Numérique » pour « sa capacité à mêler l'humain et les nouvelles technologies ». Certains connaissent cette agence lyonnaise pour sa chaîne vidéo « Dessine-moi l'éco » diffusée sur Internet à l'usage des enseignants au niveau européen en partenariat avec Euronews, DailyMotion et LeMonde.fr. Sa vocation est plus globale : elle ?uvre à stimuler l'envie d'apprendre en offrant du conseil et en créant des outils pédagogiques.

Le vote des internautes

Conclusion de Jean-Jack Queyranne, le président de la région Rhône-Alpes : « Les jeunes entrepreneurs représentent cette génération qui a l'idée d'aller sur des produits nouveaux et de prendre en compte les besoins de ses concitoyens depuis 30 ou 40 ans pour les inclure dans ses projets », a-t-il souligné.
Prochaine étape : Bordeaux, le 23 mai pour le « Sud Ouest », puis Lille le 24 mai, Paris le 27 mai et Nantes le 28 mai.
Du 1er au 9 juin, ce sera aux lecteurs de voter sur latribune.fr parmi les 30 entrepreneurs retenus. Un choix ensuite pondéré à 50 % par un jury national composé de personnalités économiques. Retrouvez toutes les informations sur https://prixdujeuneentrepreneur.latribune.fr/

 

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.