Financer et choisir l’isolation des combles

Dans une maison pas ou peu isolée, les combles sont les surfaces qui occasionnent le plus de pertes calorifiques. En hiver, ils peuvent représenter jusqu’à 30 % des déperditions de chaleur. L’été n’est souvent pas mieux avec l’ensoleillement qui en fait une parfaite fournaise. Pour réaliser des économies et améliorer le confort, des travaux d’isolation s’imposent. Voici comment financer et comment choisir l’isolation des combles.

4 mn

(Crédits : DR)

Comment financer son isolation ?

Isoler son habitation, et singulièrement ses combles, est un impératif pour des économies à long terme. Néanmoins, c'est un investissement coûteux. Pour réduire la facture, de nombreuses primes sont accessibles. Il est aussi possible de réduire les taux d'emprunt en se tournant vers des banques modernes. Focus.

Quelles sont les primes disponibles ?

En 2021, l'isolation des habitations est devenue un enjeu public. De nombreuses aides ou subventions sont dès lors accessibles pour permettre au plus grand nombre d'améliorer son confort de vie et réduire sa facture énergétique. Les plus populaires sont :

      la prime Effy ;

      MaPrimeRénov' ;

      la TVA à taux réduit ;

      l'écoprêt à taux zéro.

Comment emprunter à faible taux ?

Pour la partie non finançable par des aides ou des subventions, opter pour une banque en ligne peut réduire les frais. Cette nouvelle génération de banques comporte de nombreux avantages à la fois financiers et organisationnels :

      tarifs avantageux ;

      gestion en ligne ;

      souplesse d'utilisation ;

      horaires élargis ;

      réactivité ;

      épargne plus rentable ;

      produits de crédit plus intéressants.

Quelle isolation pour des combles ?

Les combles constituent un enjeu majeur dans la facture énergétique. C'est d'autant plus vrai si les combles constituent une pièce à vivre. Vous aurez alors à choisir entre l'isolation extérieure ou l'isolation intérieure. Explications.

Combles perdus ou combles aménageables ?

Pour choisir la bonne technique d'isolation, il faut comprendre la différence entre les combles perdus et les combles aménageables. Les combles perdus sont les combles qui, pour des raisons diverses, ne seront jamais aménagés. Il peut s'agir de combles inaccessibles, avec un accès entravé ou une hauteur sous toit insuffisante. Les combles aménageables ou aménagés sont, par opposition, des combles qui peuvent accueillir un lieu de vie.

Comment fonctionne l'isolation des combles perdus ?

Les combles perdus sont souvent difficiles d'accès. La méthode la plus simple pour assurer leur isolation est alors le soufflage. Cette méthode consiste à introduire des flocons d'isolants avec un tuyau soufflant. Les isolants les plus utilisés dans ce procédé sont la laine de verre, la laine de roche et la ouate de cellulose.

Si les combles perdus sont accessibles, la technique du soufflage peut être remplacée par des rouleaux d'isolants sur le sol. À nouveau, les matériaux les plus utilisés sont la laine de verre, la laine de roche et la ouate de cellulose. Toutefois, des matériaux dits « écologiques » font aussi leur entrée sur le marché comme la fibre de bois, le lin, la laine de chanvre ou encore la laine de coton.

Comment fonctionne l'isolation des combles aménageables ?

Lorsque les combles sont aménagés, l'isolation des rampants de toiture est la solution adéquate. Selon les cas, l'isolation se fait en intérieur ou en extérieur. Explications.

Comment fonctionne l'isolation extérieure ?

L'isolation par l'extérieur demande des travaux lourds. En effet, la couverture du toit et les liteaux doivent être ôtés pour placer l'isolant. Cette méthode est donc à privilégier lors d'un agrandissement de l'habitation ou d'une rénovation de toiture, car les travaux nécessitent déjà le retrait du toit. Par ailleurs, l'isolation extérieure est aussi un choix à envisager lorsque le comble est déjà aménagé. En effet, cette isolation ne touche pas aux aménagements intérieurs.

Comment fonctionne l'isolation intérieure ?

L'isolation intérieure est plus facile à mettre en place. L'isolant est positionné sous et entre les chevrons et fixé à la charpente. S'il n'y a pas de gros travaux à entreprendre, l'isolation intérieure entraîne toutefois la perte de quelques centimètres à l'intérieur de la pièce. C'est le procédé le plus souvent utilisé.

L'isolation constitue un investissement essentiel pour réduire les factures d'énergies. Les combles, à eux seuls, représentent jusqu'à 30 % des déperditions. Avec une banque bien choisie et les primes disponibles, l'isolation des combles est désormais accessible au plus grand nombre. Quels que soient vos projets et la configuration de votre habitation, des solutions existent. Faites appel à un professionnel pour vous guider.

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.