L’avis de Biovancia sur le marché des compléments alimentaires

2 milliards d’euros, c’est environ ce que représente le marché français des compléments alimentaires, ce qui le place (confortablement) dans le gotha européen en la matière. En effet, le marché français des compléments alimentaires fait partie des trois plus grands en Europe. Cela dit, il continue d’accuser du retard sur les marchés américain et japonais, pour ne citer que ceux-ci, beaucoup plus avancés. Voici l’avis de Biovancia sur le marché des compléments alimentaires.

6 mn

(Crédits : DR)

Marché français des compléments alimentaires : état des lieux

Biovancia a été lancé dans un contexte de pleine effervescence du marché français des compléments alimentaires. Un marché qui continue sur son élan de croissance, notamment en raison de la pandémie. Parlons chiffres.

Chaque année, le Syndicat National des Compléments Alimentaires (SYNADIET) publie un observatoire du marché des compléments alimentaires. L'édition 2021 de l'observatoire du SYNADIET s'articule autour des évolutions des tendances des consommateurs et l'impact de la crise sanitaire sur le marché des compléments alimentaires. Voici ce qu'il en ressort.

Tout d'abord, le rapport révèle que 58% des Français déclarent avoir consommé des compléments alimentaires au cours des 24 derniers mois. Vous l'aurez donc compris, plus de la moitié de nos compatriotes sont consommateurs de ces produits, en majorité des femmes. Cela dit, les Français ne consomment pas les compléments alimentaires de la même manière ni à la même fréquence :

  • 46% des Français consomment des compléments alimentaires sous forme de cures saisonnières ;
  • 27% les consomment à certaines périodes particulières de l'année (examens, périodes de fatigue...) ;
  • 19% en consomment en continue toute l'année ;
  • 9% en consomment de façon ponctuelle.

Flacons

Autre particularité relevée par l'observatoire 2021 du SYNADIET : l'engouement majeur pour les compléments alimentaires depuis ces 12 derniers mois, avec une utilisation occasionnelle pour la plupart d'entre eux : 38% des Français interrogés déclarent avoir consommé des compléments alimentaires pour la première fois au cours de l'année écoulée. Ces Français correspondent à une catégorie de consommateurs néophytes, qui n'accordent pas d'importance particulière à leur santé au quotidien mais qui utilisent les compléments alimentaires en cas de besoin ponctuel. Aussi, l'observatoire relève qu'ils se focalisent sur l'utilité des produits, mais aussi sur d'autres critères d'achat habituels, comme l'origine des compléments alimentaires (fabrication française, comme c'est le cas des produits de Biovancia) et l'absence d'additifs pour une démarche de santé plus naturelle. Enfin, le rapport note que cette catégorie de consommateurs fait appel aux compléments alimentaires pour pallier des problèmes nutritionnels et digestifs, et qu'elle est prête à renouveler l'expérience sur conseil d'un médecin.

Les Français font-ils confiance aux compléments alimentaires ?  La réponse de Biovancia :

A la lumière des chiffres que nous venons de vous présenter, il apparaît bien que si : les Français font globalement confiance aux compléments alimentaires, mais tous ne se valent pas. Aujourd'hui, les Français sont demandeurs de formules plus naturelles. Ils s'attendent donc à plus de naturalité, qui constitue désormais la première raison de consommation de ces produits. Ils sont en outre beaucoup plus regardants sur l'origine des produits, d'où la décision de Biovancia de fabriquer ses compléments alimentaires exclusivement en France.  Il existe aussi une certaine perception, selon laquelle les compléments alimentaires seraient plus sains que les médicaments classiques, notamment en raison de l'absence d'ingrédients dits nocifs et d'effets secondaires. Logiquement, la recherche de naturalité a fait que les Français accordent aujourd'hui une attention particulière à la composition des compléments alimentaires qu'ils consomment. Aussi, les critères d'achat ont évolué depuis la crise de Covid, les Français étant plus sensibles à l'origine des produits qu'ils consomment. Au-delà des questions budgétaires, ces derniers placent désormais le « made in France » et la composition naturelle du produit en tête de liste de leur critère d'achat de compléments alimentaires.

Cachets médicaments

La consommation des compléments alimentaires est en nette progression

Nous vous le disions, plus d'un Français sur deux est consommateur de compléments alimentaires, avec une nette prédominance de la gente féminine : 57% de femmes, 30% de jeunes de moins de 34 ans et 69% d'actifs. C'est en tout cas ce que révèle l'observatoire 2021 du SYNADIET, qui note par ailleurs la progression du marché français des CPAL (compléments alimentaires), partiellement boosté par le contexte de pandémie. En effet, depuis les débuts de la crise sanitaire, la part d'achat des Français a augmenté de 3 points, avec un budget moyen supérieur à 100 euros. Le rapport note toutefois que, malgré le regain d'intérêt pour les CPAL en raison de la crise sanitaire, les consommateurs français ne souhaitent pas pour autant augmenter leur budget. Par conséquent, une plus grande attention est portée aux marques économiques et/ou aux offres packagées, raison pour laquelle Biovancia propose ses produits à des prix compétitifs, directement sur son site.

Compléments alimentaires : attention aux abus !

Promesses farfelues, publicités mensongères de certaines marques, abus d'utilisation des consommateurs... le marché des compléments alimentaires en France n'est pas exempt de pratiques frauduleuses et d'abus, d'où la nécessité d'être vigilant et de veiller à bien choisir sa marque de compléments alimentaires. Il faut savoir que l'apposition d'une allégation santé sur un complément alimentaire ne se fait pas à l'improviste. En Europe, cela est strictement contrôlé par l'Autorité Européenne de Sécurité Alimentaire (EFSA), l'organisme qui évalue la conformité et le niveau de preuve de l'allégation en question. C'est également encadré par la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes).

Consommer des compléments alimentaires, est-ce risqué ? L'avis de Biovancia

De l'avis de Biovancia, en dehors des cas d'allergie ou de médication existante, les compléments alimentaires commercialisés légalement en France sont généralement sans risque. Il est toutefois très important de choisir un laboratoire qui fabrique ses produits en France et qui dépose ses produits auprès de la DGCCRF. Dans tous les cas, il est essentiel de lire attentivement les étiquettes et de demander l'avis de son médecin, notamment en cas de pathologie ou de médication existante.

Scientifique examinant plante

La cadre légal des compléments alimentaires en France

D'un point de vue réglementaire, il faut savoir que le marché des compléments alimentaires est l'un des plus strictement encadrés, que ce soit en France ou au niveau européen. En effet, le cadre légal du marché cumule trois niveaux de réglementation, avec des textes régissant les matières premières agricoles, des textes relatifs aux denrées alimentaires (obligation de sécurité, hygiène, additifs, arômes, matériaux au contact des aliments, obligation d'information...) et des textes spécifiques aux compléments alimentaires (définition, étiquetage, sécurité de composition...).

Le cadre réglementaire propre aux compléments alimentaires, mis en place depuis la Directive 2002/46/CE du Parlement européen et du Conseil en date du 10 juin 2002, évolue en permanence, tant au niveau français qu'européen. Une évolution qui, malheureusement, apporte son lot de restrictions en matière d'ingrédients et de communication, qui font aujourd'hui obstacle à l'innovation dans le secteur. Dans les faits, les autorités publiques en demandent toujours plus aux laboratoires, mais il s'agit d'exigences réglementaires à deux vitesses, qui varient en fonction du pays même au sein de l'Europe.

6 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.