Cofinancé par Eni, le Coup de Pouce Vélo se termine en fanfare

 |  | 696 mots
Lecture 4 min.
(Crédits : Istock)
Objectif pulvérisé. En moins de dix mois, le Coup de Pouce Vélo « réparation » aura bénéficié à plus de 1,4 million de cyclistes en France. Derrière, de grands groupes financent, dont l'énergéticien Eni Gas & Power France.

Des coups de pouce pour stimuler les coups de mollet. L'aide lancée en mai 2020 par le gouvernement pour promouvoir l'usage du vélo auprès des Français et des Françaises suite à la crise sanitaire a porté ses fruits au-delà des espérances. L'un des volets de cette opération, Coup de Pouce Vélo, la partie « réparation », a conquis plus de 1,4 million de particuliers et s'est vu prolongé de trois mois, jusqu'au 31 mars 2021. L'opération a été impulsée par les pouvoirs publics, la FUB, Fédération française des Usagers de la Bicyclette, et le bureau d'études spécialisé ROZO, dans le cadre du programme de promotion du vélo Alvéole. L'opération a été cofinancée par de grands groupes grâce au dispositif des Certificats d'Economie d'Energie (CEE), dont le fournisseur d'énergie Eni, présent en France depuis 2003.

Coupe de Pouce Vélo « réparation » : 97 % de satisfaction

Mesure la plus populaire du programme, le Coup de Pouce Vélo « réparation » octroie une aide de 50 € aux particuliers lors d'une remise en état d'un vélo auprès de réparateurs référencés. Elle vise à permettre à tous les publics de se remettre en selle sans avoir à investir dans une bicyclette neuve. Personne n'avait anticipé un tel succès. Alors qu'un objectif de 300 000 réparations avait été espéré pour décembre 2020, la barre du million a été dépassée un mois plus tôt ! Une étude d'OpinionWay révèle par ailleurs que ce coup de pouce a atteint un taux de satisfaction de 97 % chez les bénéficiaires. Plus de la moitié d'entre eux (52%) affirment même faire désormais davantage de vélo grâce au dispositif.

Mais le volet « réparation » n'est qu'une des trois facettes du programme. On y trouve aussi le Coup de Pouce Vélo « remise en selle », une séance d'1h30 à 2h offerte aux particuliers pour les accompagner à la reprise en main du vélo (conduite, entretien, sécurité...). Plus de 5000 personnes en ont bénéficié à ce jour. Enfin, un Coup de Pouce Vélo « stationnement », prolongement du programme Alvéole, vise à soutenir la création d'espaces et de places de stationnement de vélo près des gares et transports en commun, établissements scolaires, universités, bailleurs sociaux ou collectivités publiques. Cette aide permet de financer des travaux d'installation à hauteur de 60 %, avec un plafond de 150 € par emplacement. Les bénéficiaires ont pu déposer leurs dossiers jusqu'à début mars.

Le dispositif Coup de Pouce Vélo doit cesser à la fin du mois de mars, il ne reste plus que quelques jours pour en profiter ! Par contre, le programme Alvéole initial, qui finance les abris vélo et les actions de sensibilisation à l'écomobilité, également cofinancé par Eni, se termine fin décembre 2021.

Dans les entreprises, le vélo de plus en plus plébiscité

L'excellent bilan du dispositif laisse penser que ce regain d'intérêt pour le vélo est peut-être le début d'une renaissance. La crise sanitaire a eu un effet accélérateur incontestable, le vélo se révélant comme une alternative sérieuse pour faciliter les déplacements en cette période. Le gouvernement entend désormais pédaler dans cette direction. En novembre, le ministère de la Transition écologique a ainsi lancé « Objectif Employeur Pro-Vélo », un nouveau programme de développement de l'usage du vélo dans les trajets domicile-travail, via une labellisation des employeurs publics comme privés engagés dans cette voie.

Il faut dire que les attentes sont fortes, côté employeurs comme employés. Eni Gas & Power France en a fait l'expérience dernièrement. « Nous avons accordé une aide de 150 € aux salariés pour l'achat d'un moyen de transport alternatif (trottinette, vélo...). Et près de la moitié du personnel s'en est emparé ! », se réjouit Daniel Fava, directeur général d'Eni Gas & Power France.

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Pour en savoir plus, rendez-vous sur fr.eni.com ou au 32 94 (appel gratuit depuis un poste fixe) du lundi au vendredi de 9h à 19h

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :