Immobilier d’entreprise : et si tout se jouait en région ?

 |   |  551  mots
(Crédits : DR)
A l’heure où la qualité de vie est de plus en plus plébiscitée par les salariés, les six grandes métropoles régionales apparaissent comme une alternative de choix pour l’implantation des entreprises. Leurs marchés de bureaux sur place connaissent ainsi de fortes tensions sur l’offre disponible. Pour éclairer les investisseurs sur les opportunités existantes, CBRE, n°1 mondial de l’immobilier d’entreprise, a créé le premier référentiel commun portant sur la qualité des stocks.

Lyon, Aix-Marseille, Lille, Toulouse, Bordeaux et Nantes : ces 6 métropoles régionales ont réussi à s'imposer face à la capitale et tirent depuis une dizaine d'années, la croissance française tant de l'emploi que de la population. Les conséquences se font ressentir sur le marché immobilier tant en résidentiel qu'en bureau.

« En plus de bénéficier d'une densité urbaine maitrisée, ces grandes agglomérations régionales possèdent de nombreux atouts : un cadre de vie agréable proche de sites touristiques, des infrastructures de transport de qualité, qui retiennent l'attention des entreprises mais aussi des salariés, attentifs à l'équilibre vie professionnelle et personnelle. » explique Christelle Bastard, Directrice Associée Études et Recherche de CBRE.

L'immobilier comme outil de valeur ajoutée

Dans un contexte où l'attractivité et la rétention des talents deviennent des problématiques RH essentielles, la qualité de l'immobilier tertiaire apparait comme un véritable enjeu stratégique et avantage concurrentiel pour les entreprises.

Les usages comme les attentes des salariés évoluent, en région comme à Paris, et les entreprises doivent s'adapter. Pour être attractive, l'entreprise se doit d'être connectée, d'offrir la flexibilité attendue par les collaborateurs, de mettre à disposition un panel de services de qualité, mais aussi des espaces conviviaux de plus en plus nombreux, tout en restant dans une logique de centralité et de proximité des transports. L'objectif : bénéficier d'une qualité de vie au travail, tout en assurant un meilleur équilibre vie pro-vie perso.

Un parc immobilier à revaloriser

Disposer d'un parc de bureaux à la hauteur de ces nouvelles exigences est donc un enjeu majeur pour les grandes métropoles régionales afin de poursuivre et amplifier leur développement économique.

Aujourd'hui, l'offre tertiaire disponible est - selon les métropoles régionales - limitée, vieillissante ou parfois mal localisée. Des villes comme Nantes ou Bordeaux, desservies depuis peu par le TGV, font ainsi face à un marché tertiaire des plus tendus, leur taux de vacance oscillant autour de 3 %. Lille en revanche se démarque et affiche un taux proche de 6 %, gage d'une meilleure fluidité pour les entreprises en quête de bureaux.

« Le faible niveau des livraisons à venir sur les six villes étudiées face à une demande structurellement soutenue, nous fait craindre des tensions indéniables sur l'offre disponible. » indique Stanislas Leborgne, directeur régions CBRE.

De réelles opportunités d'investissements

Si cet exercice de cotation inédit a permis de constater un important déficit de produits qualitatifs : l'offre en immeubles cotés A+ - les plus modernes et performants - s'avère quasi-inexistante particulièrement à Aix, Marseille ou Toulouse. Toutefois les besoins d'investissement, tant dans les développements neufs que dans la montée en gamme des patrimoines existants offrent aujourd'hui de nombreuses opportunités, identifiables par l'analyse de la structuration et de la dynamique des marchés.

Conclusion

Avec une approche mêlant cotation des actifs et analyse géographique fine basée sur l'expertise des équipes CBRE dans chacun des marchés étudiés, l'étude « Le Grand Pari des Régions : Investir en région à l'heure de la métropolisation et de l'expérience utilisateurs » dresse un panorama inédit du marché tertiaire en région et aide les investisseurs à (re)définir leur stratégie immobilière localement.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :