Les voitures électriques, sujets de débats enflammés et d’idées reçues… à démystifier d’urgence – Décryptage avec la web-série Climate Brief

On les accuse de tous les maux ou on les porte au pinacle. Les voitures électriques seront-elles la clé de voûte de la transition énergétique, ou en recèlent-elles tout du moins l’une des pièces maîtresses ?
(Crédits : DR)

Délicat sujet que celui des voitures électriques. Et à moins d'être un expert ou un amateur très éclairé, difficile de se faire une opinion équilibrée. Or il devient impératif de mieux les comprendre. L'Union européenne a en effet voté l'interdiction de la vente des moteurs thermiques d'ici 2035, ceci afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre pour atteindre la neutralité carbone d'ici 2050. Ainsi boostée par les politiques européennes, la voie de l'électrique semble désormais s'imposer comme une solution incontournable pour la décarbonation du secteur des transports et, par conséquent, pour les réorientations stratégiques des constructeurs automobiles. Forcément, le secteur a le vent en poupe, avec une part de marché d'environ 20% en Europe en 2023.

Mais pour le grand public, il reste des zones d'ombre. Un véhicule électrique n'émet-il pas plus de gaz à effet de serre, en raison de la fabrication de sa batterie ? Pour comprendre les apports des véhicules électriques par rapport aux voitures thermiques, il faut toujours considérer l'intégralité de leur cycle de vie. Le bilan s'avère positif pour l'électrique, avec environ 60% de gaz à effet de serre en moins sur un cycle de vie moyen (environ 200 000 kilomètres).

Et quid des terres rares ? Eh bien, il n'y en a tout simplement pas dans les batteries lithium-ion, les plus répandues sur le marché de l'électrique.

Si l'électrique semble être une solution pour la décarbonation des voitures individuelles, ce n'est pas la panacée pour autant. En effet, fabriquer des véhicules n'est jamais neutre pour l'environnement car cela nécessite d'extraire des matières premières - et notamment du lithium pour l'électrique. Ce qu'il faut garder en tête, c'est qu'une mobilité durable doit nous imposer de repenser nos modes de déplacement. L'électrique sera très certainement l'une des pièces du puzzle, pas la clé de voûte de la transition écologique.

Découvrez Climate Brief, la web-série qui décrypte les enjeux environnementaux pour les entreprises.

Découvrir un extrait de l'épisode de Climate Brief :

AXA