Objet publicitaire : avec un temps de retard, le e-commerce chamboule le secteur

 |   |  455  mots
(Crédits : DR)
Qui n'a jamais tenu un stylo, une clé USB, une tasse ou un tote bag orné du logo d'une entreprise ? L'objet publicitaire, connu aussi sous le nom de goodies ou cadeau d'entreprise, est un vecteur de notoriété aussi puissant qu'indémodable. Jusque-là épargné par la digitalisation, avec la personnalisation en ligne, le secteur est en pleine mutation.

Il est ultra-compétitif, génère une visibilité dans un temps record et conserve une bonne image auprès du public. Vu sous cet angle, l'objet publicitaire est un champion de la communication d'entreprise. Une étude 2FPCO-CSA de 2017 révèle même que 75% des Français mémorisent le nom de la marque présente sur un goodies personnalisé, que 81% l'utilisent et 95% le conservent. L'effet « cadeau utile » séduit toujours. Si on pense instantanément au stylo, grand classique de la publicité par l'objet, la variété de produits proposée aujourd'hui a de quoi déconcerter : gommes, écouteurs, montres connectées, doudounes, ponchos, sets de manucure, préservatifs et même... gilets jaunes de sécurité !

La personnalisation des objets publicitaires en ligne

Derrière cette diversité qui en dit long sur l'attrait des entreprises pour le cadeau personnalisé, agit un secteur discret mais en pleine mutation. Avec un temps de retard, le voilà engagé sur la voie de la digitalisation. Le VRP démarchant grands groupes, PME et artisans à l'aide d'une valise gorgée de goodies d'entreprise est en voie d'extinction. Désormais, c'est le web qui mène le jeu.

Cadeauweb fait partie de ses nouveaux acteurs B2B digitaux. Pionnière de la commande et de la personnalisation des cadeaux publicitaires en ligne, l'entreprise est l'une des premières à avoir misé sur la transparence des prix. Enfin, dans son catalogue, le made in France est en bonne place. « Nous avons opté pour une approche sélective, précise Jean-Charles Granger, son fondateur. Même pour le stylo publicitaire, toujours très populaire, nous cherchons à proposer le plus de produits français et originaux possibles ». Parmi ses milliers de références, Cadeauweb commercialise notamment des verres, des carnets ou des sachets de graines fabriqués dans l'Hexagone. Après trois ans d'existence, la jeune entreprise compte des clients variés, depuis des grands groupes bancaires jusqu'à des associations sportives, en passant par des laboratoires, des PME ou des startups réputées.

Sur le modèle du livre photo

L'une des explications au retard pris par le secteur des objets publicitaires dans la personnalisation en ligne est en partie d'ordre technique. Contrairement au livre photo numérique, popularisé il y a plus de 15 ans, la création de goodies d'entreprise dépend en effet de logos ou slogans au format vectoriel. Moins accessible à tous, l'opération nécessitait jusqu'alors des échanges humains et l'intervention d'un technicien. Aujourd'hui encore, la personnalisation de certains objets, plus complexes, n'est que partiellement automatisée. Si les avancées technologiques devraient finir par abaisser les ultimes barrières techniques, « il restera toujours une part d'intervention humaine dans notre métier », prédit Jean-Charles Granger.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :