Le crédit à la consommation

 |   |  465  mots
(Crédits : Fotolia)
Le crédit consommation permet de concrétiser rapidement un projet personnel, comme un voyage, l’achat d’une voiture ou des travaux de décoration. Toutefois, il est primordial de prendre le temps de comparer les différents organismes de prêt pour choisir le taux le plus avantageux.

Qu'est-ce que le crédit à la consommation ?

Le crédit consommation désigne tout emprunt destiné à réaliser des projets personnels, à l'exception d'un achat immobilier. Plébiscité par les ménages français, il a enregistré une croissance de 5,3% entre 2017 et 2018. Dans le cadre d'un crédit non affecté, l'utilisation de l'argent emprunté ne nécessite pas d'être justifiée, contrairement au prêt immobilier, par exemple. Le bénéficiaire peut utiliser le montant du crédit comme il le souhaite, que ce soit pour financer un voyage, préparer un mariage ou encore s'offrir une nouvelle voiture d'occasion.

Certains organismes fixent un plafond d'emprunt qui ne peut généralement excéder 75000 euros. Les échéanciers de remboursement varient en fonction de la situation financière de l'emprunteur et de son budget mensuel. Pour éviter tout risque de surendettement, il est indispensable de bien préparer son projet et de déterminer un échéancier réaliste. Il est possible de souscrire une assurance de prêt pour faire face à des imprévus ou des difficultés financières passagères (perte d'emploi, maladie, etc.).

Quelles sont les conditions pour souscrire un crédit à la consommation ?

Même dans le cadre d'un crédit non affecté en ligne, il est indispensable de monter un dossier solide pour convaincre l'organisme prêteur. Il s'agit avant tout de démontrer une capacité de remboursement suffisante. La plupart du temps, les documents exigés sont les trois derniers bulletins de salaire ou les attestations de versement d'allocations (CAF, Pôle Emploi), un justificatif d'identité et un avis d'imposition récent. Dans certains cas, une demande de crédit conso peut être refusée :

  • Lorsque l'emprunteur n'est pas solvable, autrement dit ses revenus sont jugés insuffisants pour lui permettre de rembourser le crédit.
  • Lorsque l'emprunteur figure sur le FICP (Fichier des Incidents de Remboursement des Crédits aux Particuliers), la demande est automatiquement refusée.

Comment bien choisir son crédit à la consommation ?

Il faut savoir que les organismes de crédit ainsi que les banques proposent des taux très variables. Pour réduire le montant global de son emprunt, il est indispensable de comparer les offres ! L'indicateur de référence à prendre en compte est le TAEG (Taux Annuel Effectif Global), qui permet de déterminer le coût réel d'un prêt. Il comprend non seulement les intérêts du crédit à la consommation mais également les éventuels frais de dossier. Toutefois, au vu de la diversité des organismes de crédit, comparer chaque offre s'avère chronophage et complexe. L'utilisation d'un comparateur de crédits à la consommation, comme Capitaine Crédit, permet d'accéder en seulement quelques clics aux différents taux pratiqués par plusieurs organismes financiers.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :